« J’aime ce gars » : Nikos Aliagas publie un superbe portrait de Claudio Capéo

Connu pour sa carrière d'animateur, Nikos Aliagas est aussi un photographe de talent, et dernièrement, il a croisé un très bon modèle...

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Né en 1969 à Paris, Nikos Aliagas a grandi avec des parents grecs. Après des études de lettres modernes, il fait ses premiers pas à la radio à la fin des années 1980. De 1993 à 1999, il intervient en tant que journaliste sur la chaîne Euronews. Et pour cause : il maîtrise pas moins de cinq langues. À savoir : le français, l’espagnol, le grec (ancien et moderne), l’italien et l’anglais. Mais le grand public le connaît surtout pour les émissions qu’il anime sur TF1. Comme The Voice ou encore Star Academy. En parallèle, le présentateur a aussi développé une passion pour le métier de photographe. Aussi, lorsqu’il a croisé le chanteur Claudio Capéo, il l’a convaincu de poser devant son objectif. On fait le point !

Nikos Aliagas a immortalisé le sourire de l’artiste

Ce samedi 6 janvier au soir, les élèves de Dammarie-les-Lys ont donné le meilleur d’eux-mêmes lors du prime. Lénie, Héléna, Axel, Pierre et Julien ont pu rester en lice. Mais Djebril a vu son aventure prendre fin. Tout au long de la soirée, des invités prestigieux comme Camille Lellouche, Raphaël, ou encore Eddy de Pretto. L’un des académiciens (Julien) a même eu l’occasion de chanter avec Claudio Capéo. Nikos Aliagas, était ravi de revoir cet artiste, révélé dans la saison 5 de The Voice, sur le plateau de la Star Academy. Il a donc décidé de le prendre en photo.

Et ce dimanche 7 janvier, sur Instagram, il a dévoilé ce portrait, tout en spontanéité, à ses abonnés. Visiblement, l’animateur a beaucoup d’admiration pour ce chanteur. D’ailleurs, il n’a pas hésité à saluer sa personnalité et son authenticité.

« Égal à lui-même, généreux, présent pour les autres. J’aime ce gars que j’ai rencontré pour la première fois sur les auditions à l’aveugle de The Voice. Je suis son chemin d’artiste avec attention, Claudio est entier, pas de posture dans son discours, pas de fioritures non plus. Un gars bien dont les chansons touchent en plein cœur comme son dernier single Les petites gens qui me parle tellement. »

Si la chanson de Claudio Capéo plaît autant à Nikos Aliagas, c’est parce qu’elle fait écho à son histoire familiale.

« Je les revois nos parents travailleurs, avec leur accent à couper le beurre, qui ont fait comme ils ont pu. Mais qui ont fait bien, qui ont transmis ce qu’ils avaient de plus cher à leurs enfants : leur dignité. Tout cela, je peux le deviner dans les yeux de ce fils d’immigrés italiens à la voix habitée par l’exil et les rêves, Claudio n’a pas oublié et le public qui le suit non plus. C’est pour cela qu’il trace sa route avec légèreté, un travailleur acharné que je vous invite à découvrir sur scène. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)

À lire Mika : un internaute se demande s’il a recours à la chirurgie esthétique, Nikos Aliagas lui répond

L’animateur et son appareil photo

En présentant des émissions sur TF1 depuis plus de 20 ans, Nikos Aliagas peut se vanter d’avoir un très beau carnet d’adresse. Mais il choisit ses modèles avec soin. Il faut dire que pour lui, la photographie est bien plus qu’un hobby. Il a donné sa première exposition en 2012. Déjà auteur depuis 2003, il a publié deux livres regroupant ses clichés :

  • L’Épreuve du temps (2018)
  • Le Spleen d’Ulysse (2023)

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :