Crédit d’impôt : ne manquez pas la date limite du 13 décembre pour ajuster votre versement

Si votre réduction ou crédit d’impôt 2022 est moins important que celui de cette année, déclarez-le dès maintenant. Voici pourquoi.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Depuis plus d’un an, vous profitez d’une réduction ou d’un crédit d’impôt en raison de plusieurs situations. Attention, si cette année cet avantage fiscal baisse, il faut le déclarer sans tarder à l’administration fiscale. Autrement dit, vous devez actualiser votre situation avant de recevoir l’avance de réduction ou crédit d’impôt début 2024.

Effectivement, le fisc vous octroie chaque année une avance de 60 % sur le montant de votre crédit ou réduction d’impôt. Ce taux se fait fixer sur la base de votre situation de l’année précédente. Si cette dernière évolue, vous devez la modifier en ligne avant le 13 décembre 2023. Dans cet article, découvrez pourquoi et comment faire.

Qu’est-ce qu’une avance de crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est une mesure qui vous permet de payer moins d’impôt ou même de recevoir de l’argent du fisc. De ce fait, il existe de nombreux crédits d’impôt, selon vos dépenses. Voici une liste non exhaustive des dépenses qui donnent droit à cette réduction :

À lire Des agents du fisc sous pseudonymes pourraient bientôt vous suivre sur les réseaux sociaux

Pour bénéficier du crédit d’impôt, vous devez mentionner au moins une de ces dépenses sur votre déclaration de revenus. Si vous touchez un crédit régulier, comme l’emploi à domicile, vous avez droit à une avance de 60 %.

Crédit d'impôt
Une jeune femme fait le ménage à domicile et parle à une femme âgée – Crédits photos : iStock

Cette avance versée chaque année en janvier se calcule sur la base de votre situation de l’année d’avant. Le reste de votre avance arrivera en été, soit après la vérification de vos dépenses réelles. Ainsi, si vous avez reçu trop d’argent, vous devrez le rendre au fisc.

Autant vous dire que ce dernier cas est très désavantageux. Comment donc l’éviter ?

Comment éviter de rembourser un crédit d’impôt ?

Si vous bénéficiez d’un crédit d’impôt pour des dépenses récurrentes, vous devez recevoir en janvier une avance de 60 % du montant estimé. Cependant, attention, cette avance est calculée sur la base de vos dépenses de 2022.

À lire Taxe foncière : cette bonne nouvelle qui va ravir plus d’un propriétaire

Si vous avez réduit ou arrêté ces dépenses en 2023, vous devrez rembourser le trop-perçu au fisc l’été prochain. Pour éviter cette mauvaise surprise, vous pouvez modifier le montant de votre avance de réduction ou crédit d’impôt.

Vous avez jusqu’au 13 décembre prochain pour le faire en vous connectant à votre espace particulier sur le site gouvernemental des impôts. Vous pourrez ainsi ajuster votre situation fiscale et éviter un remboursement trop important en juillet-août 2024.

Comment peut-on faire cet ajustement au fisc ?

En janvier 2023, vous avez reçu une avance de réduction ou crédit d’impôt, calculée sur vos dépenses de 2022 ? Si votre situation a évolué depuis, vous pouvez ajuster le montant de cette avance pour ne pas avoir à rembourser trop d’argent. Voici la marche à suivre.

Si vous n’avez plus aucune dépense donnant droit à des avantages fiscaux en 2023, vous pouvez renoncer à votre avance de janvier 2024. Pour cela, rendez-vous sur votre espace particulier sur le site des impôts et cliquez sur « Je souhaite renoncer à mon avance ».

À lire Droits de succession : cette nouvelle procédure pour les héritiers en février

Crédit d'impôt
Couple de seniors naviguant ensemble sur Internet – Crédits photos : iStock

Vous recevrez alors un courriel de confirmation et vous serez tranquille en 2024. Et si vos dépenses donnant droit à des avantages fiscaux en 2023 ont juste baissé ? Par exemple, si vous avez diminué les heures de votre femme/homme de ménage, que faire ?

Bien sûr, vous pouvez réduire le montant de votre avance de crédit d’impôt. Pour cela, allez sur votre espace particulier et cliquez sur « Je souhaite modifier mon avance ». Notez que vous ne pouvez pas augmenter le montant de votre avance, même si vos dépenses ont augmenté en 2023.

Le cas échéant, vous recevrez le complément en 2024, après votre déclaration de revenus. Pour rappel, vous avez jusqu’au 13 décembre 2023 pour modifier ou renoncer à votre avance. Par conséquent, n’attendez pas le dernier moment !

Sources : leparisien.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :