Impôt sur le revenu : un virement en faveur des contribuables le 15 janvier, êtes-vous concernés ?

Les crédits et les réductions d’impôt sur le revenu de 2023 donnent droit à une avance que le fisc va payer ce 15 janvier. On fait le point.

© IStock

Afficher Masquer les titres

L’impôt sur le revenu est une contribution obligatoire qui concerne les recettes des individus. Il est déterminé selon la situation personnelle et familiale du contribuable, ainsi que selon le niveau de ses gains. Il y a différents mécanismes qui permettent de diminuer ou de créditer l’impôt sur le revenu, en raison de certains paramètres ou certaines dépenses.

Chaque année, certains contribuables qui profitent de ces mécanismes de crédit d’impôt reçoivent une avance du fisc. Pour cette année, la DGFiP va payer cet acompte le 15 janvier 2024 pour environ 9 millions de ménages fiscaux. Cependant, qu’est-ce qu’une avance de crédit d’impôt ? Qui peut en bénéficier ? Comment connaître son montant ? Les détails.

Qu’est-ce qu’une avance de crédit d’impôt ?

Voulez-vous payer moins d’impôt sur le revenu ou même toucher de l’argent venant du fisc ? Le crédit d’impôt est alors fait pour vous ! C’est une mesure qui vous récompense pour certaines dépenses. Ainsi, dans les faits, le fisc vous verse une partie de la somme avant même que vous déclariez vos revenus.

À lire Aides à la garde d’enfants : vers une augmentation avec la baisse des impôts ?

Impôt sur le revenu
Formulaire d’impôt sur le revenu français – Crédits photos : iStock

En effet, c’est ce qu’on appelle une avance de crédit d’impôt. Devinez quoi ? Ce lundi 15 janvier 2024, certains bénéficiaires vont recevoir cette fameuse avance. Cependant, qui peut en profiter ? Ce sont les personnes qui ont bénéficié de crédits ou de réductions d’impôt en 2023 pour les raisons suivantes :

  • L’emploi d’une personne à votre service ou d’une nounou ;
  • Les frais liés à la perte d’autonomie (maison de retraite, famille d’accueil) ;
  • Les placements immobiliers (Duflot, Girardin, Pinel, Scellier, Censi-Bouvard) ;
  • Les dons aux bonnes causes, aux associations ou aux partis politiques ;
  • etc.

Cette avance sur l’impôt sur le revenu vous permet de ne pas attendre trop longtemps pour bénéficier de ces avantages fiscaux. Maintenant, vous vous demandez sûrement comment faire pour savoir si vous y avez droit. Pour cela, vous pouvez aller sur votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr.

Impôt sur le revenu : le montant de l’avance

Chaque année, le fisc fait un geste généreux envers les contribuables qui ont droit à des crédits ou des réductions d’impôt. Il leur verse, mi-janvier, un acompte de 60 % basé sur les avantages fiscaux de l’année passée. Cet acompte, baptisé « AVANCE CREDIMPOT », est une conséquence du passage au prélèvement à la source.

Le solde de l’avance sera payé après la déclaration de revenus. C’est à ce moment-là qu’on saura le montant exact des crédits et réductions d’impôt sur le revenu. Pour cette année, les contribuables recevront leur avance de 60 % le 15 janvier prochain. D’après nos confrères d’Ouest-France dans un article du 10 janvier 2024 :

« En 2023, le montant moyen de cette avance sur crédits et réductions d’impôt s’est élevé à 624 euros. »

Impôt sur le revenu
Concept de calcul de l’impôt – Crédits photos : iStock

Vérifiez bien vos coordonnées bancaires

Faites-vous partie des nombreux chanceux qui profitent d’un crédit d’impôt sur le revenu ? Comme nous l’avons annoncé précédemment, vous allez toucher 60 % de cette somme le 15 janvier 2024. Cependant, attention, ne vous réjouissez pas trop vite, car il y a une condition. En effet, vos coordonnées bancaires doivent être à jour.

À lire Des agents du fisc sous pseudonymes pourraient bientôt vous suivre sur les réseaux sociaux

Si le fisc ignore votre RIB, l’administration vous fera parvenir une lettre-chèque qui arrivera avant la fin du mois. Pour mettre à jour vos coordonnées bancaires, connectez-vous à votre espace particulier sur impots.gouv.fr. D’ailleurs, sur ce même site, vous pourrez aussi consulter un document qui vous donnera le montant exact de votre avance.

Pour le cas du paiement par virement bancaire, la DGFiP vous adressera un mail pour vous le confirmer. Si vous ne voyez pas ce mail, ne vous inquiétez pas, il peut y avoir du retard. En outre, si votre avance est inférieure à 8 euros, vous n’aurez rien pour le moment. Il faudra alors patienter jusqu’à la régularisation de votre situation fiscale 2024.

Sources : ouest-france.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :