« Souvent plus tu en dis, moins tu fais » : Julie Depardieu s’exprime sur les accusations envers son père

Julie Depardieu a pris la parole sur Cnews quant aux diverses affaires concernant son célèbre père Gérard Depardieu.

© CNews

Afficher Masquer les titres

Le complément d’enquête autour des agissements de Gérard Depardieu, ne cesse de passionner les foules. Aussi, devant cette débâcle de l’acteur, sa fille Julie Depardieu tente de venir au secours de son père. Elle nait le 18 juin 1973, et incarne le talent héréditaire de la célèbre famille Depardieu. Malgré tout, cette dernière a tout d’abord terminé des études de philosophie avant de se lancer dans la comédie.

Débutant au théâtre, elle captive les spectateurs par son charisme scénique avant de s’illustrer au cinéma. Ainsi, Son premier éclat survient dans Colonel Chabert où elle y joue avec son père. Par la suite, elle navigue entre drame et comédie dans des films tels que La Petite Lili en 2003 ou Un fil à la pate en 2005. Julie Depardieu s’épanouit également sur le petit écran avec Les Enfants du siècle en 1999. Une collaboration fructueuse avec Guillaume Nicloux la propulse dans Cette femme-là en 2003. Sa carrière internationale décolle avec La France en 2007 et Skirt Day 2009. Elle excelle dans des productions acclamées comme La Duchesse de Langeais en 2007.

Son dévouement à l’art ne se limite pas à l’interprétation. Elle explore la production, notamment en terminant l’album de son défunt frère Guillaume en 2013. En ce qui concerne toutes les problématiques autour de Gérard Depardieu, cette dernière a pour la première fois témoigné à propos de cette affaire sur Cnews dans L’heure des pros.

À lire Gérard Depardieu : l’acteur visé par une nouvelle plainte : « Je l’entendais derrière moi »

Julie Depardieu au secours de son père

Visiblement, Julie Depardieu ne semble pas prête à lâcher son père. Effectivement, lors de son passage sur Cnews et surtout malgré les images, celle-ci l’a défendu bec et ongles. Dans cette mesure, elle témoigne :

«Un type qu’on a adoré il y a encore cinq minutes et qui pour l’instant est radicalement exclu de cette société parce qu’il a la liberté de parler comme il l’entend»

En effet, suite à cette diffusion, la statue de Depardieu au musée Grevin a été retiré. Aussi, Ses films ne seront plus diffusés sur les chaînes de France télévision. De même, une procédure pour lui retirer sa légion d’honneur se trouve en route. En réaction au propos que l’acteur a tenu sur une fillette de 10 ans, celle-ci réplique :

«Moi en tant qu’enfant évidemment parfois j’ai honte. Mais est-ce qu’une parole veut dire plus ? Est-ce que quand il dit des trucs comme ça, ça veut dire qu’il les fait ? Souvent non… Souvent plus tu en dis, moins tu fais, enfin ce sont des proverbes… Mais j’ai vraiment été surprise de la violence du rejet de cet homme qu’on a idolâtré toute sa vie»

Fatalement, cette dernière se retrouve coincée à devoir justifier des actes qui doivent la dépasser pour ne pas l’enfoncer davantage. D’autant plus, qu’ayant déjà perdu un frère, cela laisse des séquelles. En revanche, au vu des informations diffusées, il reste clair qu’un peu d’objectivité aurait été de bon goût.

La défense du monstre sacré du cinéma français

À l’instar de Julie Depardieu, l’avocat de Gérard Depardieu a également pris la parole. En effet, Me Béatrice Geissmann Achille se trouvait sur le plateau de C à Vous ce 11 décembre. Cette dernière regrette l’utilisation des rushs privés de Yann Moix pour alimenter la déchéance de l’acteur. Ainsi, elle explique :

«Nous avons tous été dérangés, même nous ses avocats. Nous sommes dans le registre de la grossièreté, dans l’allusion au sexe, donc bien sûr tout le monde sorti d’un contexte peut être choqué»

À l’image de Julie Depardieu, sa défense juridique revendique le droit de chacun à pouvoir rire de tout dans un cadre privé. Surtout que suite à cette diffusion, Gérard Depardieu s’avère devenu persona non grata. Son avocate témoigne :

«Nous constatons que le monde du cinéma n’est pas courageux. Il y aurait dû avoir au contraire une vague de fond pour supporter Gérard Depardieu. Et on ne l’a pas vu»

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :