Gérard Depardieu (Complément d’enquête) : Yann Moix s’attaque à son producteur

Yann Moix affirme que les images que Complément d’enquête a diffusées dans son reportage sur Gérard Depardieu lui appartiennent. Les détails.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Le jeudi 7 décembre, les téléspectateurs de France 2 ont pu découvrir un numéro de Complément d’enquête consacré à Gérard Depardieu. Un reportage choc qui a rapidement fait le buzz à cause de son contenu et des accusations de Yann Moix. En effet, le réalisateur a déclaré être le propriétaire des images que l’émission a diffusées.

Reportage sur Gérard Depardieu

Complément d’enquête enchaîne les reportages chocs ! Après Cyril Hanouna, l’émission s’est attaquée à Gérard Depardieu dans son épisode Gérard Depardieu : la chute de l’ogre. Ce reportage, qui a rapidement fait le buzz à cause des témoignages inédits, a en effet de quoi faire parler.

Rempli de révélations, il met notamment en lumière les propos de femmes qui accusent le monstre sacré du cinéma d’actes déplorables. Les téléspectateurs ont alors pu découvrir une séquence explosive où l’acteur se met à proférer des obscénités.

À lire Un si grand soleil (spoilers) : petit résumé des épisodes de la semaine du 26 février 2024

Certaines fois, Gérard Depardieu a aussi été filmé en train de faire des blagues grivoises et des remarques sexistes. Les images dateraient de 2018, selon Yann Moix. Il les aurait enregistrées lui-même lors d’un séjour de l’acteur en Corée du Nord. Ce qui a donné lieu à une grosse polémique.

L’utilisation d’images volées ?

Après la diffusion du reportage sur Gérard Depardieu, Yann Moix a poussé un coup de gueule. Particulièrement outré, il a affirmé avoir été victime de vol par un collaborateur. Selon lui, les images que Complément d’enquête a utilisées pour faire son reportage viennent de lui.

Il les aurait enregistrées en personne, mais n’a jamais pu en faire un film.

« C’est mon producteur qui a donné les rushs de mon tournage sans me prévenir. Il s’appelle Anthony Dufour. Je vais porter plainte contre lui », a-t-il expliqué lors d’une interview au Figaro.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Yann Moix a déploré le manque de professionnalisme dont ont fait preuve ceux qui ont partagé ses images. Selon lui, ils auraient au moins pu lui demander l’autorisation avant de les diffuser.

Le réalisateur a également ajouté que ses avocats avaient essayé de récupérer les images à moult reprises. Cependant, ceux qui les détenaient jusqu’alors n’ont jamais voulu accéder à leur demande. Puis voilà qu’on les voit dans un reportage inédit sur Gérard Depardieu.

À lire « Il disait que j’étais une vache, un boudin » : Lara Fabian revient sur cette interview de Thierry Ardisson qu’elle n’oubliera jamais

La réponse d’Anthony Dufour

En réponse aux accusations de Yann Moix, Anthony Dufour a fait un tweet dans lequel il donne sa version. Dans ce tweet que TPMP a ensuite affiché sur son plateau, le producteur affirme avoir obtenu les images honnêtement. Il les a ensuite transmises à Complément d’enquête.

« Il n’y a AUCUNE image de Yann Moix dans le Complément d’enquête sur Gérard Depardieu. Ce film donne la parole à des femmes courageuses. Regardez-le ! (Et si Yann Moix veut mettre son propre film en ligne, bonne idée !) », a tweeté Anthony Dufour.

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir Yann Moix. En effet, accablé par la réponse de son ancien producteur, il a partagé en exclusivité un message que ce dernier lui a envoyé en novembre 2022.

« Yann, je suis en train de parler de toi et du film de Gégé. On se fait une projection privée avec Gégé un de ces jours ? On a plein d’idées », dit le message.

Yann Moix a expliqué que si les séquences sur Gérard Depardieu n’ont jamais été diffusées jusqu’à maintenant, c’est parce qu’elles sont politiquement incorrectes.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :