Orange : si vous avez encore une ancienne offre, il est possible que votre facture flambe

Orange revoit à la hausse ses tarifs des abonnements téléphoniques et Internet. On fait le point sur les changements dans cet article.

© iStock

Afficher Masquer les titres

Orange, le leader français des télécommunications, fait face à la grogne de ses clients. Depuis l’année dernière, l’opérateur historique a augmenté à plusieurs reprises le prix de ses forfaits mobiles et Internet. Le motif souvent évoqué est la hausse de ses coûts d’exploitation liée à l’inflation et à l’énergie.

Ces hausses tarifaires, qui concernent aussi bien les anciens et les nouveaux clients, ont provoqué la colère et l’incompréhension des abonnés. Sur les réseaux sociaux et sur le forum d’entraide d’Orange, ces derniers expriment leur mécontentement. Certains accusent même l’opérateur de profiter de la situation pour gonfler ses marges.

Forfaits Orange : des hausses interminables

Orange n’a pas lésiné sur les moyens pour faire payer plus cher à ses clients depuis l’an dernier. Nos confrères de CCM nous ont dévoilé dans un article daté du 5 février 2024 les différentes augmentations que l’opérateur a imposées :

À lire Prix du gaz : bonne nouvelle pour les ménages, la hausse sera en dessous des prévisions en juillet

  • En février 2023 : hausse des tarifs de 1 à 3 euros par mois
  • En avril 2023 : hausse des prix de la plupart de ses offres mobiles et Internet
  • En octobre 2023 : réduction de la durée des promotions sur ses offres (ce qui revient à payer plus cher les abonnements)
Orange
Entrée du siège social d’Orange S.A. à Issy les Moulineaux près de Paris, France – Crédits photos : iStock

Cette fois-ci, Orange s’en prend aux offres qui ne sont plus en vente, comme les forfaits Open. Ces offres, qui associaient des services mobiles et fixes, vont subir une hausse de 2 euros par mois dans les prochains jours.

Les justifications d’Orange face à ces hausses

Vous avez peut-être reçu un mail d’Orange vous annonçant une hausse de votre facture mensuelle. Ne paniquez pas encore, car c’est pour votre bien. C’est en tout cas ce que prétend l’opérateur, qui affirme vous offrir plus de services.

En effet, l’entreprise offre non plus 100 Mo, mais 4 Go d’Internet pour « vous offrir une meilleure expérience » pour 2 euros de plus par mois. Toutefois, qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Derrière cette stratégie se cache un terme technique : l’ARPU ou Revenu Moyen par Utilisateur.

C’est un indicateur clé pour les entreprises de télécommunications. Il mesure combien chaque client leur rapporte en moyenne. En augmentant ses tarifs, tout en vous donnant plus de data, Orange espère améliorer son ARPU. Cependant, est-ce réellement avantageux pour vous ?

À lire EDF : les raisons de la très forte hausse des tarifs heures pleines/heures creuses et Tempo

Pas si sûr… En effet, avoir plus de données ne signifie pas forcément que vous en ayez besoin. Beaucoup d’abonnés se retrouvent avec des forfaits surdimensionnés par rapport à leur usage réel. C’est comme si on vous vendait une voiture avec un réservoir plus grand, mais que vous ne pouviez faire que quelques kilomètres par jour.

Que pouvez-vous faire face à cette situation ?

Vous pensez pouvoir échapper à la flambée des prix d’Orange ? Erreur, c’est inévitable ! Une conseillère l’a affirmé sur le forum d’Orange :

« Je vous confirme qu’il n’est pas possible de renoncer à l’augmentation de tarif en conservant votre offre actuelle, car elle n’est plus proposée au catalogue. En cas, de refus, cela implique un changement d’offre et donc de tarification en basculant sur deux offres distinctes. »

Orange
Enseigne de la boutique Orange à Liverpool – Crédits photos : iStock

Si vous n’êtes pas d’accord avec la montée en flèche des forfaits d’Orange et que vous n’avez pas envie de souscrire à un autre abonnement du même réseau, alors quelle alternative s’offre encore à vous ? Le cas échéant, il ne vous reste plus qu’à rompre votre contrat.

D’ailleurs, comme le souligne la conseillère d’Orange dans le même forum :

« Conformément à l’article L224-33 du code de la consommation, vous pouvez résilier votre offre sans frais pendant 4 mois à compter de la réception du mail d’information. »

Sources : frandroid.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :