ADSL : Orange va progressivement supprimer ce vieux réseau, les communes concernées

Les jours du réseau ADSL sont comptés ! En janvier, Orange a stoppé l’offre dans 162 communes et y mettra définitivement fin d’ici 2030.

© iStock

Afficher Masquer les titres

Les offres Internet ADSL d’Orange relèvent déjà de l’histoire ancienne pour 162 communes depuis le 31 janvier 2024. D’ici 2027, ces offres disparaîtront complètement de 3 100 communes françaises. Découvrez les détails dans cet article.

Orange va mettre fin à l’ADSL

Après 50 ans de bons et loyaux services, Orange va supprimer les vieux réseaux cuivre. L’opérateur téléphonique veut déployer la fibre optique, qui est plus robuste, moins gourmande en énergie et beaucoup plus rapide.

Le processus est déjà en cours puisque l’opérateur a déjà mis fin au réseau ADSL dans 7 communes. À savoir Lévis-Saint-Nom et Voisins-le-Bretonneux (Yvelines), Provin (Nord), Issancourt-et-Gernelle (Ardennes).

À lire Orange : si vous avez encore une ancienne offre, il est possible que votre facture flambe

D’ici fin janvier 2025, 162 communes ne pourront plus accéder à ce réseau. Orange poursuivra le processus jusqu’à 2030. Année où le réseau ADSL aura entièrement disparu. En 2027, plus de 3 100 communes en seront débranchées d’après l’opérateur.

« La fermeture du réseau cuivre va se faire progressivement par zone géographique – lots de communes – chaque année. Tous les opérateurs vont accompagner leurs clients dans cette transition vers la fibre optique ou une solution alternative », explique Orange.

ADSL
Enseigne de la boutique Orange à Liverpool – Crédits photos : iStock

Adieu l’ADSL, bonjour la fibre optique

Comme nous l’avons dit plus haut, le réseau ADSL laissera place à la fibre optique. Ce qui signifie que les abonnements proposés reposeront sur la fibre optique, la 5G, mais aussi l’Internet par satellite. Il y aura donc diverses options.

Ce changement concernera par ailleurs plusieurs autres technologies de communication, comme le VDSL et le SDSL. Il profitera en outre au téléphone fixe, le fax, le minitel, la télématique et la télévision, d’après Orange.

C’est l’évolution technique qui veut ce changement. De plus, les observations démontrent que la fibre optique gagne plus de terrain que l’ADSL depuis début 2022. La preuve, 64 % des abonnements à Internet en haut et très haut débit sont en fibre.

Les pouvoirs publics voient dans l’émergence de la fibre une opportunité. Selon Bercy, ce réseau « vieillissant » a besoin de « réparations plus fréquentes ». Sa qualité de connexion Internet ne serait plus suffisante pour les usages.

À lire Pourquoi le calendrier de l’année 1996 se vend si cher sur internet ?

L’accès Internet de référence

Cela fait plusieurs années que l’opérateur Orange planifie la fin du réseau ADSL. Effectivement, c’est fin 2023 que l’entreprise a présenté les grandes lignes de son plan pour délaisser progressivement le réseau cuivre.

En mars 2021, l’entreprise a réalisé une première expérimentation de la fermeture dans la commune de Lévis-Saint-Nom. Cette commune est déjà passée à la fibre depuis 2016. L’opérateur a donc poursuivi son expérimentation dans 6 autres communes.

ADSL
Concept d’internet à haut débit par fibre optique – Crédits photos : iStock

Ce second test a pris fin en mars 2023. Mi-2022, Orange a avisé le gendarme des télécoms de son plan de fermeture du réseau ADSL avec un calendrier prévisionnel. Un calendrier qui prévoit le débranchement total du réseau cuivre en 2030.

Cette mesure concernera au total 42 millions de locaux. Selon Laure de La Raudière, présidente de l’Autorité de régulation des communications électroniques, la fibre optique deviendra la :

« nouvelle infrastructure » et le « nouvel accès Internet de référence ».

Voulez-vous savoir si votre commune n’a plus accès au réseau cuivre ? Vous pouvez vous rendre sur cette page que le ministère de l’Économie a mise à votre disposition. Ainsi, vous pouvez effectuer une recherche par code postal.

À lire Internet : un projet de loi pour sécuriser votre navigation, quelles sont les mesures étudiées ?

Sources : actu.fr, numerama.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :