Orange : attention à cette nouvelle arnaque qui usurpe l’identité de l’opérateur

Vous avez souscrit un abonnement Orange ? Si vous recevez un email, évoquant votre offre, méfiez-vous, une escroquerie sévit en ce moment.

© Crédits photos : iStock

Afficher Masquer le sommaire

De nos jours, les escrocs ne manquent d’imagination pour piéger les autres. Autrefois, ils pouvaient uniquement sonner aux portes ou miser sur la publicité mensongère. Mais désormais, ils peuvent s’appuyer sur un arsenal de nouvelles technologies, et de méthodes redoutables. Et ces derniers temps, les arnaqueurs ciblent les clients de l’opérateur Orange. Alors si vous recevez un mail « Orange » à propos de votre abonnement, prenez garde ! On vous explique tout pour vous éviter de tomber dans le piège de cette arnaque.

Une nouvelle arnaque cible les clients d'Orange
Une nouvelle arnaque cible les clients d’Orange. – Crédits Photos : iStock

Orange : les escrocs utilisent l’hameçonnage

Pour qu’une arnaque fonctionne, le plus important reste de mettre sa proie en confiance. Les plus malhonnêtes l’ont bien compris. Aussi, ils n’hésitent plus à usurper l’identité des services publics et grandes entreprises pour endormir la vigilance des internautes. Dans le cas présent, ils envoient des mails en imitant l’affichage et la mise en page d’Orange.

Le phishing : une escroquerie courante

Cette méthode ne cesse de faire des ravages, que ce soit par emails ou par SMS. Le plus souvent, les arnaqueurs jouent sur les émotions des destinataires pour refermer leurs pièges sur eux. Espoir de faire une bonne affaire, peur de payer des pénalités… On retrouve souvent les mêmes ressorts dans leurs modes opératoires.

À lire Les gendarmes lancent une alerte face à une nouvelle arnaque qui vise les garages

Ici, l’escroc a choisi d’attiser la curiosité des abonnés aux offres Orange. Dans un courriel, conçu pour répliquer, en tout bien, la charte graphique de l’opérateur, il vous explique que votre abonnement va voir son tarif grimper. Et ce, suite à un changement de contrat. Il évoque ensuite un proche qui :

« Ne bénéficie plus du prix préférentiel accordé grâce à l’offre Internet que vous détenez. »

Orange : ne tombez pas dans le panneau !

Comme d’habitude avec les arnaques de ce genre, l’escroc prétend vous contacter au nom du service client Orange. Il vous incite ensuite à cliquer sur un lien, soi-disant pour :

« Consulter et gérer la liste de vos bénéficiaires. »

Si vous acceptez de vous rendre sur cette adresse URL, vous allez tomber sur un site frauduleux.

Ainsi, toutes les informations que vous accepterez de renseigner sur cette page, pourront être collectées par les malfaiteurs. Ils pourront alors utiliser vos données personnelles dans le cadre d’autres escroqueries, ou même les revendre à d’autres arnaqueurs.

Comment déceler cette arnaque ?

En temps normal, on conseille aux internautes de prêter attention à la syntaxe ou encore à l’orthographe des emails. Notamment, quand ils vous semblent louches. Mais dans le cas de ces faux courriels Orange, la grammaire reste plus irréprochable. Un seul indice peut vous mettre la puce à l’oreille. Et il s’agit de l’adresse de l’expéditeur : [email protected]. Vous en conviendrez, ces coordonnées n’ont rien à voir avec celles que l’opérateur pourrait utiliser pour contacter ses abonnés.

Orange : que faire si vous recevez ce courriel frauduleux ?

N’essayez pas de contacter l’escroc, même pour lui signifier que vous l’avez démasqué. Si vos doutes s’avèrent fondés, pensez plutôt à signaler l’email aux autorités compétentes. Vous pouvez le rapporter à une plateforme comme Signal Spam.

À lire Vous êtes sur le point d’acheter une voiture d’occasion ? Attention à l’arnaque au compteur kilométrique

Si vous avez besoin de conseil, quant à votre forfait Orange, voici ce que vous devez faire, pour vous renseigner sans risque :

  • Connectez-vous à votre espace client.
  • Ou tentez de joindre un conseiller au 3900 (appel gratuit).

Sources : ouest-france.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :