Délestage : Orange fonctionnera durant 20 minutes après le début de la coupure

Cet hiver, chacun pourrait subir un délestage. Mais certains pourront utiliser leurs smartphones durant les coupures.

Délestage : Orange fonctionnera durant 20 minutes après le début de la coupure – Source : iStock

Depuis quelques semaines, Enedis et la RTE ont alerté les Français sur d’éventuelles coupures de courant. De son côté, Emmanuel Macron se veut rassurant.  » Le rôle des autorités publiques, ça n’est pas de transférer la peur, ni de gouverner par la peur. Le rôle du gouvernement, des ministres, des opérateurs, c’est de faire leur travail pour fournir de l’énergie. » En effet, dans le cas où la demande des foyers dépasserait l’énergie disponible sur le réseau, cela pourrait générer un black-out. Pour éviter d’en arriver là, les opérateurs pourront donc déclencher des coupures de courant, localisées. Cela signifie que chacun pourrait subir un délestage au cours de l’hiver. Mais pourra-t-on encore utiliser nos téléphones sans électricité ?

Délestage : une fatalité ?

Ces derniers jours, les Français ont ainsi reçu de nombreuses informations contradictoires sur les risques de coupures d’électricité. Dans un contexte de flambée des tarifs de l’énergie, certains ont cédé à l’angoisse. Pourtant, d’après la RTE et Enedis, le délestage n’aura pas forcément lieu. Pour éviter le pire, il faut surtout que la population applique les consignes données par le gouvernement. À savoir : surveiller leur consommation d’énergie, et organiser l’utilisation de leurs appareils électriques.

En effet, certaines heures restent plus critiques que d’autres. En France, les foyers consomment déjà beaucoup d’électricité pour se chauffer en hiver. Mais les heures où la demande en énergie atteint son pic sont : de 8 h à 13 h et de 18 h à 20 h. Ces plages horaires correspondent à la préparation repas. Pour éviter un délestage, on peut donc faire des petits gestes, comme décaler les moments où on cuisine, ou différé le cycle du lave-linge.

Prévoir les coupures de courant

Si vous vous faites des soucis concernant les coupures d’électricité, sachez que vous pouvez rester informé en temps réels. Ces dernières semaines, la RTE a dévoilé un nouvel outil Ecowatt. Ce dispositif permet aux usagers de consulter les régions « à risque ». Le principe est simple : une carte de France indique les zones dans lesquelles un délestage pourrait avoir lieu dans les prochaines 24 h. Il s’agit d’une sorte de « météo du réseau électrique ».

De son côté, Enedis a aussi mis un moteur de recherche à disposition. L’objectif ? Donner des informations personnalisées aux internautes. Par exemple, ils pourront entrer leur adresse pour savoir si leur domicile doit s’attendre à un délestage.

Enfin, les abonnés d’Engie peuvent aussi s’inscrire à un service en ligne. De cette façon, ils recevront une alerte par SMS en cas de coupures prévues dans leur secteur.

Préparer un éventuel délestage

Pour éviter la panique, la prévoyance doit rester de mise. Si jamais une coupure de courant avait lieu, vous auriez ainsi tout ce qu’il faut pour faire face. Dès maintenant, vous pouvez donc vérifier vos placards, et vous équiper pour le jour J.

Sachez que les coupures de courant auront lieu à petite échelle (quartier par quartier), selon un rythme tournant. De plus, la durée d’un délestage ne peut excéder 2 heures. Vous pouvez donc vivre ce moment tranquillement, avec un peu d’organisation.

Parmi les objets utiles lors d’un délestage, on note forcément : des bougies, des couvertures, et de quoi manger sans électricité. Ainsi, ces dernières semaines, de nombreux Français ont couru acheter des lampes torches et des vêtements chauds. Mais de nos jours, les smartphones font aussi partie de notre quotidien. Pour certains, les écrans semblent même devenir un besoin essentiel.

Eh bien, sachez qu’en cas de délestage, vous pourrez toujours garder votre mobile allumé. Si vous possédez une batterie externe, vous pourrez même le recharger pendant la coupure. Cela dit, votre modem Wifi, lui, restera hors tension.

Pourra-t-on compter sur le réseau mobile, la 4G ou la 5G ?

Certains petits malins se voient déjà à l’épreuve du délestage, à scroller en utilisant leur réseau mobile. En effet, ces gigaoctets, offerts par certains opérateurs mobiles, permettent d’aller sur internet, sans avoir à se connecter à une box internet. Mais là, vous risquez de connaître une grosse déception.

En premier lieu, seuls les abonnés d’Orange pourraient compter sur le réseau mobile en cas délestage. Si vous avez souscrit votre forfait chez Sosh, Bouygue ou SFR, vous ne pourrez donc pas capter de signal avec votre smartphone. Si vous avez peur de l’ennui, pensez donc à télécharger des vidéos, titres musicaux pour vous distraire durant les coupures. Pour les plus sages, une lampe et un livre feront surement l’affaire durant ces deux petites heures.

Ensuite, si vous faites partie des clients Orange, ne vous réjouissez pas trop vite. En effet, le réseau mobile de l’opérateur pourra se maintenir malgré le délestage. Néanmoins, le service ne tiendra pas plus de vingt minutes. Ce délai reste possible grâce aux batteries qui prendront le relais en cas de délestage. D’après nos confrères de BFMTV, Orange, l’opérateur historique en France, demeure la seule entreprise à utiliser ce genre de système. De son côté, Orange a publié une explication sur son site web. « Passé ce délai de 20 minutes, et sur tout le temps de la coupure, téléphoner, envoyer des SMS ou utiliser toute application nécessitant une connexion internet sera impossible. »

Comment communiquer en cas d’urgence lors d’un délestage ?

En France, les autorités ont déjà tout prévu pour éviter d’éventuels incidents. Par exemple, les personnes soignées à domicile, ou nécessitant un équipement de santé électrique, font l’objet d’une prise en charge spéciale. L’objectif ? Leur assurer un accès à l’énergie pour alimenter ces appareils sur toute la durée du délestage.

Dans les situations stressantes, comme les coupures, on peut parfois avoir envie de contacter ses proches. A priori, les appels et textos pourraient aussi connaître de grosses perturbations. Néanmoins, les numéros d’urgences resteront toujours en service. En cas de problème, vous pourrez toujours composer le 112 pour obtenir de l’aide. Cette ligne continuera à fonctionner, même en cas de délestage.

Gardez bien à l’esprit que toutes ces précautions n’auront pas forcément lieu d’être. Ces dernières semaines, les Français ont massivement baissé leur consommation d’énergie. Aussi, ils ont économisé 10 % d’électricité en novembre 2022, par rapport à novembre 2021. Avec de tels efforts, la France pourrait bien passer l’hiver sans délestage.

Source : L’indépendant