Après l’électricité, votre facture de gaz va également vous coûter plus cher en 2024

En 2024, votre facture de gaz risque d’exploser. Selon les sources, la hausse pourrait atteindre jusqu’à 120 euros par an. Voici les détails.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Votre facture de gaz vous semble plus élevée ces temps-ci ? C’est normal, car le gaz naturel coûte plus cher depuis un moment. D’ailleurs, cette année, la note va être lourde. D’après nos confrères d’Actu, l’augmentation pourrait aller jusqu’à 120 euros par an et par foyer.

La principale raison de cette envolée de prix est la montée de l’accise sur les gaz naturels à usage combustible. Pourquoi cette augmentation d’impôts ? Quels seront les effets de la majoration de cette taxe pour les ménages ? On vous explique tout dans cet article.

Facture de gaz : l’accise devient plus salée

L’année 2024 commence mal pour les fournisseurs d’énergie qui utilisent le gaz naturel comme combustible. En effet, depuis le 1er janvier, ils doivent s’acquitter d’une accise plus élevée. Cela risque d’avoir des impacts sur la facture de gaz des consommateurs.

À lire Prix du gaz : bonne nouvelle pour les ménages, la hausse sera en dessous des prévisions en juillet

L’impôt en question est passé de 8,45 euros à 16,37 euros le mégawattheure (MWh), selon un arrêté paru au Journal officiel le samedi 30 décembre 2023. Pour information, l’accise est le successeur de la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN).

Comment expliquer cette augmentation d’impôt ? Cette hausse s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour assainir les finances publiques. En effet, le gouvernement veut réduire le déficit de l’État et envisage de faire des économies en 2024.

Prix du gaz
Une facture de gaz – Crédits photos : iStock

Pour atteindre cet objectif, plusieurs mesures ont été prises, dont :

  • La suppression progressive des tarifs réglementés de l’énergie instaurés en 2021
  • La fin du dispositif Pinel de défiscalisation immobilière
  • La réforme controversée des retraites portée par le président Emmanuel Macron
  • Le durcissement des conditions du prêt à taux zéro
  • La majoration de l’accise sur le gaz

Comme nous l’avons dit, ce n’est hélas pas sans conséquence sur votre facture de gaz…

À lire EDF : les raisons de la très forte hausse des tarifs heures pleines/heures creuses et Tempo

Votre facture de gaz risque de flamber en 2024

Vous savez maintenant qu’il y a une forte augmentation de la taxe sur le gaz naturel qui est entrée en vigueur au 1er janvier 2024. Toutefois, qu’est-ce que cela implique pour votre porte-monnaie ? Allez-vous devoir payer plus cher votre facture de gaz ?

En réalité, ce n’est pas évident, car tout dépend du type de contrat que vous avez souscrit. Nos confrères d’Actu nous rapportent que la Commission de régulation de l’énergie (CRE) distingue deux cas de figure :

1. Les offres qui suivent le prix de la CRE

Avez-vous choisi une offre qui suit le prix fixé par la CRE ? Vous ne devriez alors pas ressentir les effets de la hausse de la taxe sur votre facture de gaz. En effet, depuis la disparition du tarif réglementé de vente (TRV) de gaz en juin 2023, la CRE publie chaque mois un prix de référence.

2. Les offres à prix fixe

Vous avez opté pour une offre à prix fixe, qui ne change pas en fonction du prix de la CRE ? Dans ce cas, vous risquez de voir votre facture de gaz grimper. Cependant, tout n’est pas perdu. Vous pouvez changer de contrat à tout moment, sans frais ni pénalités.

À lire Chèque énergie 2024 : tout savoir sur ce coup de pouce destiné à alléger vos factures

D’ailleurs, il y a de nombreux fournisseurs de gaz qui proposent des offres plus ou moins intéressantes et adaptées à vos besoins. Pour comparer les différentes offres, vous pouvez utiliser le comparateur en ligne mis à votre disposition par la CRE sur son site internet.

N’oubliez pas de vérifier les conditions générales de vente et les modalités de résiliation avant de signer un nouveau contrat.

Facture de gaz : jusqu’à 120 euros de plus

Vous en avez sans doute entendu parler, le prix du gaz va grimper en flèche cette année. De combien exactement ? Cela dépend du fournisseur que vous avez choisi. Engie, l’un des leaders du marché, a pour sa part révélé à Actu quelques chiffres illustratifs.

Facture de gaz
Un homme face à l’augmentation des coûts de l’énergie – Crédits photos : iStock

Selon votre type d’habitation et votre consommation, voici de combien votre facture de gaz peut augmenter :

À lire Chèque carburant : pourrez-vous compter sur ce coup de pouce en 2024 face à la hausse des prix ?

  • Pour un foyer habitant dans une maison et se chauffant au gaz, avec une consommation annuelle d’environ 14 MWh : 120 euros de plus par an, soit 10 euros par mois.
  • Pour un foyer habitant dans un appartement et se chauffant au gaz, avec une consommation annuelle de l’ordre de 8 MWh : la facture augmente de 70 euros par an, soit 5,8 euros par mois.

Cependant, ces prix peuvent varier fortement selon votre zone géographique. Voici ce qu’on peut lire sur le site internet d’Engie à ce propos :

« Selon la distance qui sépare le logement d’un point d’échange gazier (PEG), les frais d’acheminement sont plus ou moins importants. Autrement dit, plus le lieu de consommation est éloigné du centre de stockage et/ou plus il est difficile d’accès, plus les frais d’acheminement seront importants. »

Engie a donc divisé les résidences en 6 régions. La zone numéro 1 est la plus proche et les communes dans la zone 6 sont les plus éloignées. Si vous ignorez dans quel secteur se situe votre commune, n’hésitez pas à consulter le site d’Engie.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :