Comptes à terme : ce qu’il faut savoir sur ces placements qui reviennent à la mode

Si vous avez fait le tour de vos livrets d’épargne, essayez les comptes à terme. Ces derniers sont des placements sûrs et très attractifs.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Les comptes à terme ou CAT sont des produits d’épargne qui offrent un taux d’intérêt fixe et garanti. Ils sont adaptés aux épargnants qui veulent placer leur argent sans risque et sans besoin de liquidité. Quels sont les avantages et les inconvénients de ces comptes ? La réponse dans cet article.

Comptes à terme, une épargne contre l’inflation

Cherchez-vous un produit d’épargne qui vous garantit un rendement fixe sur une période définie ? Alors, les comptes à terme sont faits pour vous. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et d’avoir un compte bancaire en France pour y accéder.

Longtemps boudés par les épargnants, ils font leur grand retour grâce à la montée des taux d’intérêt. En effet, face à l’inflation qui grignote le pouvoir d’achat, les CAT sont une solution par rapport aux autres produits d’épargne. Pourquoi ?

À lire Crédit immobilier : combien pouvez-vous emprunter avec un taux à 4 % selon vos revenus ?

La rémunération de ce placement est plus avantageuse que celle du Livret A, figé à 3 % jusqu’en février 2025. Quid des comptes à terme ? Dans un article d’Ouest-France, Adeline Moisiard, directrice marketing du comparateur de tarifs bancaires Panorabanques, a dit :

« Parmi les CAT, il y a beaucoup d’offres dont le taux monte à 4 %, voire plus. »

Autre avantage : les comptes à terme ne comportent aucun risque de perte en capital et offrent des plafonds très élevés. C’est sur ce dernier point que ce placement bat à plate couture les placements du type :

  • Livret A
  • Livret d’épargne populaire (LEP)
  • Livret de développement durable et solidaire (LDDS)
Comptes à terme
Concept d’épargne et de finance – Crédits photos : iStock

Les inconvénients des comptes à terme

Si vous cherchez un placement rentable, les comptes à terme peuvent vous séduire. Certains CAT vous proposent même des taux progressifs. Par exemple, le CAT sur 5 ans de Monabanq vous verse 1,60 % la première année. La deuxième année, vous touchez 2,30 % et ainsi de suite jusqu’à 4,80 % la cinquième.

Toutefois, attention, les comptes à terme ne sont pas sans contraintes. En effet, vous ne pouvez pas retirer votre argent quand vous voulez. D’ailleurs, si vous le faites, votre rendement en paiera le prix. Ainsi, vous devez verser une somme fixe à l’ouverture du compte, et la laisser immobilisée jusqu’à la fin du contrat.

« Lorsqu’on décide de placer sur un CAT, il faut être certain que l’on ne va pas avoir à utiliser cet argent dans le temps défini », prévient Adeline Moisiard.

Les comptes à terme se distinguent aussi des livrets classiques par des montants minimums à déposer à l’ouverture de compte. Il convient de noter que ce seuil change selon les offres et les banques. Cependant, ce n’est pas un gros inconvénient.

Cela veut simplement dire qu’il ne faut pas ouvrir un CAT si vous ne voulez pas y placer de l’argent. L’autre véritable désavantage est que les intérêts sont soumis aux impôts. Vous devrez alors vous acquitter de l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

« Dans leur calcul, il faut déduire les 30 % correspondant à la flat tax, alors que les intérêts des livrets, eux, sont nets », rappelle la même experte.

Quel CAT ouvrir pour optimiser son épargne ?

Adeline Moisiard affirme que les comptes à terme sont une bonne option :

« Si vous venez d’acquérir une importante somme d’argent, grâce à un héritage ou la vente d’un bien immobilier, et que vous ne prévoyez pas de la dépenser. »

Pour profiter du meilleur taux, il est préférable de comparer les offres des banques traditionnelles et en ligne. L’experte de Panorabanques, qui a déjà fait le tri parmi celles-ci, vous suggère notamment la plateforme Raisin.

À lire Retraits d’argent : attention si vous retirez dans une autre banque, les frais ont augmenté

Comptes à terme
Gros plan des mains d’une femme comptant les dépenses sur une calculatrice avec une tirelire sur un bureau – Crédits photos : iStock

Cette plateforme vous donne en effet accès aux comptes à terme et aux livrets dématérialisés de diverses banques européennes. Parmi eux, certains se distinguent par leur attractivité. C’est le cas de celui de la banque suédoise Klarna avec son taux à 3,96 % la première année.

Cela dit, ces placements à l’étranger sont-ils réellement sans danger ? Oui, rassure l’experte en disant :

« Il faut toujours s’intéresser au préalable à ce sur quoi on dépose notre argent. Mais bien qu’à l’étranger, ces placements restent sans risque. »

En cas de faillite de la banque, le client se fait indemniser par le fonds de garantie des dépôts du pays concerné. Pour la Suède, il est de 1 050 000 couronnes, soit environ 90 000 euros. Notons d’ailleurs que sur Raisin, les placements doivent tenir compte des montants déposés sur ce fonds de garantie.

Sources : ouest-france.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :