« C’est pas mon truc, je veux pas » : Laurence Boccolini se livre sur son poids

Laurence Boccolini a toujours défié les standards de beauté actuels. Découvrez quelle relation entretient-elle avec cette part d'elle-même ?

© C8

Afficher Masquer les titres

Laurence Boccolini est une animatrice de télévision et de radio française. Aussi, elle nait née le 8 mai 1963 à Versailles, en France. Sa carrière débute dans les années 1980 en tant que journaliste pour la station RFM. Par la suite, elle a ensuite travaillé sur diverses émissions de radio comme notamment sur Europe 1 dès 1987. Ainsi, nous avions pu la retrouver à la tête de :

  • Lenoir
  • Les Inconnus de l’après-midi
  • La Vie en rock
  • le Top 50

De fait, Laurence Boccolini demeure surtout connue pour avoir animé plusieurs émissions de télévision à succès. En effet, l’une de ses émissions les plus populaires reste Le Maillon Faible, un jeu télévisé diffusé sur TF1 de 2001 à 2008. De plus, elle a également animé d’autres jeux télévisés tels que Money Drop et Le Grand Concours des animateurs. C’est au travers de ces deux émissions que le grand public a pu apprécier le charisme et la force de caractère de l’animatrice, ce qui bien évidemment a contribué à la longévité de sa carrière télévisuelle. Actuellement, elle présente égalemment au côté de Stéphane Bern le concours de l’Eurovision.

En plus de sa carrière à la télévision, Boccolini a par ailleurs embrassé une petite carrière d’actrice. Ainsi, nous avons pu la retrouver dans plusieurs rôles à l’instar de :

À lire « Je lui ai interdit de m’approcher » : Karima Charni (Star Academy) révèle une anecdote surprenante sur Messmer

  • 2005-2012 : Mademoiselle Joubert (Saisons 1, 2 et 3) dans le rôle de Nathalie Joubert
  • 2012 : Drôle de poker (saison 1)
  • 2020 : Joséphine, ange gardien, épisode Trois anges valent mieux qu’un ! Dans le rôle de Charlotte

Au cours de sa carrière, Laurence Boccolini a su se diversifier dans son travail. Effectivement, en plus d’être une animatrice de talent, Laurence Boccolini a de plus publié un livre intitulé Puisque les cigognes ont perdu mon adresse en 2011, dans lequel elle parle de son combat contre l’endométriose.

Laurence Boccolini est appréciée du public pour son talent d’animation, son humour et sa personnalité chaleureuse. Aussi, elle a su, malgré un physique qui détonne, s’imposer sur la scène télévisée. Ce qui reste une prouesse en soi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

Laurence Boccolini : Sa surprenante perte de poids

Tout d’abord, Laurence Boccolini, c’est surtout une animatrice reconnue pour son talent et son charisme. En témoigne son attitude et sa folle répartie dans l’émission Le Maillon Faible diffusés de 2001 à 2008. Toutefois, lorsqu’en 2018, elle poste un cliché sur Instagram, c’est la surprise générale. En effet, celle-ci y dévoile une silhouette amincie et ce simple fait a beaucoup fait réagir les internautes à l’époque.

Laurence Boccolini avait déclaré à l’époque lors d’une interview pour magazine TV Grandes Chaînes :

 « Je ne m’y attendais pas du tout. Je ne suis quand même pas squelettique. Je n’ai d’ailleurs pas envie de parler de mon poids. Un jour, je le ferai, peut-être. Mais pas maintenant. J’avais juste mis une nappe sur ma tête, pour rigoler. Je ne pensais pas que cette photo intéresserait autant de monde« 

Encore une fois, à travers la réaction des internautes, on se rend compte à quel point la société aime commenter le corps des femmes. Nul doute que la principale concernée a pu se sentir simplement réduite à cette perte de poids, alors même qu’elle menait une brillante carrière.

À lire « On atteint des sommets » : Laurence Boccolini pousse un coup de gueule

Les révélations de l’animatrice quant à son physique

Suite à cet évènement, nous aurions pu penser que l’affaire resterait close. C’était sans compter son récent passage dans l’émission Chez Jordan diffusé sur C8. Lors de celle-ci, Laurence Boccolini s’est laissée à quelques confidences quant à son rapport à son physique et surtout à sa perte de poids. Ainsi, cette dernière a déclaré :

« On me l’a reproché, mais je n’ai jamais voulu représenter les rondes, ou les grosses, comme vous voulez« 

Quelque part, Laurence Boccolini aurait pu s’inscrire dans le mouvement du Body Positive qui prône l’acceptation de son corps en dehors des dictats de la beauté standardisée. Cependant, une condition intrinsèque demeure nécessaire pour incarner ce rôle : il faut être se sentir en confiance, ce qui ne trouvait pas être le cas de l’animatrice vedette. Dans cette veine, elle a expliqué :

« Je l’ai jamais voulu parce que je me suis jamais sentie bien dans ce corps-là. Jamais. J’ai jamais voulu mentir et dire ‘Qu’est-ce que c’est vachement bien de peser 140 kilos ou peu importe’, j’ai jamais voulu le dire, donc on me disait ‘Oui, mais vous passez à la télé, vous pourriez leur redonner le moral’, j’ai dit ‘Oui, mais moi, c’est pas mon truc, je veux pas’. »

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :