Impôts 2023 : à quoi sert la case 2OP sur votre déclaration de revenus ?

En ce mois de mai 2023, chacun se penche sur ses déclarations de revenus, auprès des services en charge des impôts.

© Crédits photos : IStock

Afficher Masquer les titres

Notre pays offre de nombreux services publics et avantages gratuits aux citoyens. Mais en contrepartie, les contribuables doivent participer aux finances publiques de la France. Ainsi, chaque année au printemps, tout le monde doit déclarer les revenus perçus durant l’année suivante. Ces informations permettent au fisc de fixer l’imposition de chaque foyer fiscal. Mais dans le même temps, des dispositifs permettent également de réduire la note. Réduction d’impôts, abattements… Toutes ces solutions peuvent vous aider à payer moins cher, une fois l’été venu. Parmi toutes ces astuces à connaître, la case 2OP figure en bonne place.

Comment éviter le prélèvement forfaitaire unique ?

Cette contribution, aussi appelé PFU, ou flat tax, concerne les revenus issus du capital. Mais vous pouvez très bien la contourner en coche une case spécifique pendant que vous remplissez votre déclaration d’impôts. Si elle ne convient pas forcément à tout le monde, cette stratégie s’avère parfaite pour les foyers fiscaux ayant un faible taux d’imposition.  Mais pour commencer, revenons sur ce qu’est le PFU.

Lancé en 2018, ce prélèvement s’applique aux revenus tirés du capital et atteint 30 %. Cette flat tax se décompose en deux parties distinctes :

À lire Des agents du fisc sous pseudonymes pourraient bientôt vous suivre sur les réseaux sociaux

  • Les prélèvements sociaux, qui représentent 17,2 % des revenus du capital.
  • La part dédiée aux impôts sur le revenu, qui grimpe à 12,8 %

Or, vous avez la possibilité de renoncer à ce mode de calcul. Dans ce cas, les revenus financiers du foyer se retrouvent inclus dans le barème progressif du fisc. Si vous faites partie des Français situés dans les tranches les plus basses selon les services d’impôts, cela pourrait vous aider…

impots
En cochant cette case, vous pouvez réduire vos impôts – Crédits Photos : iStock

Impôts : comment faire pour utiliser la fameuse case 2OP et éviter le PFU ?

Pour réussir cette manipulation, rendez-vous sur votre espace personnel, sur le site des impôts. Puis, cliquez sur la rubrique votre déclaration. Vous aurez alors la possibilité de cocher cette case, pour renoncer au PFU. Une fois que vous avez fait cette démarche, l’ensemble de vos revenus du capital tomberont dans le barème progressif du fisc. Autre avantage ? Si vous avez déjà choisi cette option l’année dernière, vous n’avez pas à cocher de nouveau la case 2OP.

Néanmoins, si vous avez des revenus confortables, cette solution ne fera pas forcément baisser vos impôts. Elle reste surtout intéressante pour les foyers fiscaux qui ont une faible imposition. Voici pourquoi :

  • La flat tax (PFU) de 30 % inclut une part de 12,8 % destinée aux impôts. Or, ce taux ne change pas en fonction des revenus du contribuable.
  • Or, si vous faites partie de ceux qui perçoivent moins de 10 026 euros par an, vous n’avez normalement pas d’impôts à payer.  Ainsi, en cochant la case 2OP, vous n’aurez que 17,2 % à régler sur vos revenus du capital, et non 30 %.
  • Idem si vous vous trouvez dans la tranche d’imposition à 11 %. Cela vaut pour les foyers gagnant moins de 26 070 euros. Dans ce cas, le fisc ne vous réclamera que 28,2 %, contre 30 % avec le PFU.

Comment être sûr que vous avez intérêt à cocher cette case ? Rien de plus simple. Remplissez votre déclaration, sans cliquer sur la case 2OP. Continuez jusqu’à l’étape n°4, intitulée « Résumé et signature ». Ensuite, entamez la correction de votre déclaration d’impôts, en cochant la case 2OP. Ainsi, vous aurez la possibilité de comparer les deux scénarios, et de choisir celui qui vous permet de payer le moins cher.

À lire Impôts 2024 : ces nouvelles mesures à destination des particuliers pour faire baisser la note

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :