Listeria : attention si vous avez acheté ce saucisson commercialisé en supermarché

Des traces de Listeria ont été repérées dans un lot de saucisson vendu dans les magasins U de la France. Voici les références à retenir.

© Crédits photos : iStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Une nouvelle campagne de rappel produit concerne un lot de saucisson à l’ail fumé. Si vous en avez acheté au mois d’avril, faites attention. La fiche de rappel sur le site gouvernemental Rappel Conso mentionne la présence de la Listeria. Les autorités sanitaires recommandent de ne plus consommer le produit et de le détruire.

De quel produit s’agit-il ?

Les produits de charcuterie font partie des plus souvent pointés du doigt. Depuis le début de l’année du site pour rappel produit, des centaines de produits ont fait l’objet d’un rappel pour présence d’une bactérie pathogène. Cette fois, c’est une charcuterie de la marque Système U que les autorités sanitaires alertent.

Le 9 mai dernier, une fiche de rappel produit concernant un saucisson à l’ail fumé est apparue sur le site Rappel Conso. Le produit en question présente des traces de l’agent responsable d’une maladie qui peut être grave.

À lire Listériose : des poulets entiers vendus dans plusieurs grandes surfaces retirés des rayons

Les clients des magasins Système U sont les cibles de cette campagne de rappel. Le lot de saucisson problématique se trouvait dans les points de ventes Système U de toute la France. La commercialisation du produit se faisait entre le 8 et 13 avril 2023.

La date limite de consommation étant fixée au 27 mai prochain, il se peut que le produit soit encore dans votre frigo. La fiche de rappel produit indique clairement qu’il faut s’en débarrasser. Voici les références qu’il faut vérifier :

  • Conditionnement : paquets de 300 g
  • Lot : L:7043661 16:07
  • Code-barres : 3256229807013

Que risque-t-on ?

Les soupçons de Listeria dans ce saucisson le rendent inconsommable. Cette bactérie est responsable d’une infection alimentaire appelée Listériose. Selon l’Anses, cette maladie est la deuxième cause de décès d’origine alimentaire en France.

La Listeria monocytogenes est une bactérie qui peut se répandre partout dans l’environnement. Elle se loge naturellement dans le tube digestif des animaux d’élevage destinés à la consommation. Leurs excréments prolifèrent la bactérie qui va ensuite contaminer l’environnement et l’alimentation des animaux.

À lire Des fromages potentiellement contaminés à la listeria font l’objet d’un rappel massif

Les contaminations peuvent avoir lieu dans les ateliers de transformation agro-alimentaire. La bactérie peut contaminer les aliments lors de manipulation des produits. Elle peut persister dans l’environnement des ateliers s’il n’y a pas assez de nettoyage. La Listeria Monocytogène a tendance à résister aux produits désinfectants.

Listeria
Stock d’aliments tels que de la viande séchée et des saucisses – Crédits photos : iStock

Certaines populations sont plus sensibles à cette bactérie. L’Anses mentionne notamment les femmes enceintes et les personnes atteintes de certains cancers ou immunodéprimées. Les personnes ayant plus de 65 ans sont aussi à risque face à la Listeria.

Les premiers symptômes qui apparaissent sont le plus souvent des troubles digestifs. La personne pourrait présenter des troubles gastro-entérites, de la fièvre et des courbatures. Le danger se présente quand la listériose se complique.

La personne ayant consommé un produit contenant de la Listeria pourrait avoir une forme plus compliquée de la Listériose. Cette bactérie pourrait causer des méningites ou une bactériémie chez les populations à risque. Dans 20 à 30 % des cas, une hospitalisation est nécessaire.

À lire Listeria : faites attention à ces barquettes de dindes contaminées

Les complications de la listériose peuvent conduire au décès du malade. Des risques de fausse couche, d’accouchement prématuré ou de fœtus non-viable menace les femmes enceintes en cas de contamination.

Que faire du produit contenant de la Listeria ?

Si le saucisson à l’ail fumé contenant de la Listeria était à table récemment, surveillez l’apparition des symptômes. S’ils surviennent, vous devez consulter un médecin et lui signaler la consommation de l’aliment contaminé.

Quoi qu’il en soit, il ne faut surtout pas consommer le produit. Jusqu’ici, le groupe Système n’a pas encore indiqué s’il est possible d’obtenir une compensation. La procédure de rappel sur ce saucisson à l’ail fumé prendra fin le 11 juin 2023.

L’Anses conseille quelques précautions pour éviter la contamination à la Listeria. Se laver les mains soigneusement avec du savon est une bonne habitude à adopter. Et ce surtout si vous sortez des toilettes et que vous allez ensuite préparer ou prendre des repas.

À lire Listeria : attention si vous avez récemment acheté du morbier chez Lidl, les produits concernés

La température dans le réfrigérateur doit toujours rester à 4 °C. Il sera plus minutieux de placer les aliments à risque dans la zone la plus froide du réfrigérateur. Lors de la préparation des repas, ayez l’habitude de nettoyer les surfaces en contact avec des aliments crus à chaque occasion. Faites de même avec les ustensiles de cuisine.

Listeria
Saucisson à l’ail – Crédits photos : iStock

Les restes ne devraient pas être conservés plus de 3 jours. Quand vous réchauffez un plat à consommer chaud, réglez la température interne à plus de 70 °C. Veillez aussi à toujours respecter les dates limite de consommation et les durées de conservation après ouverture.

Sources : anses.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :