Attention à ces lardons vendus dans les magasins Carrefour, ils présentent des risques de contamination

Faites attention à cette procédure de rappel concernant des lardons nature ! Ils pourraient contenir des bactéries dangereuses pour la santé.

© IStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Les personnes qui ont récemment acheté des lardons chez Carrefour doivent faire preuve de vigilance. En effet, un lot de lardons nature fait actuellement l’objet d’un rappel de produit dans toute la France. Selon les informations de Rappel Conso, la référence concernée pourrait contenir des salmonelles et la bactérie Listeria. Les détails dans cet article.

Des lardons de la marque Carrefour Classic

Dès qu’un produit présente un danger pour les consommateurs, les professionnels doivent procéder à un retrait. Depuis 2021, ils ont même le devoir d’informer Rappel Conso. Le 30 novembre dernier, c’est Carrefour qui a lancé le rappel d’un lot de lardons.

Cela concerne des lardons nature -30 % de sel et -50 % de matière grasse. Ce produit de la marque Carrefour Classic se vendait par lot de 2 boîtes de 75 g, soit 150 g au total. La commercialisation de ces lardons dans les enseignes Carrefour de la France a commencé le 8 novembre 2023.

À lire Rappel produit : attention à ces biscuits très prisés des enfants pouvant contenir du plastique

Elle a pris fin le 27 novembre dernier. La référence à éviter est celle avec le lot 311 et le code GTIN 3560071420185. Elle possède une date limite de consommation fixée au 22 décembre 2023.

Lardons
Les lardons nature Carrefour Classic rappelés – Crédits photos : Rappel Conso

Le motif du rappel et les symptômes à surveiller

Selon la fiche de rappel, ces lardons pourraient contenir de la salmonelle et de la Listeria monocytogenes. Ces deux bactéries sont notamment responsables d’infections alimentaires pouvant être très dangereuses pour les consommateurs.

Ces maladies peuvent prendre des formes compliquées chez les sujets sensibles, à savoir :

  • Les enfants
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes âgées
  • Les personnes immunodéprimées
  • Les personnes suivent des traitements à base d’antibiotiques

Pour le cas de la Listeria, elle cause la maladie appelée listériose. La forme grave de cette infection alimentaire peut entraîner des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales. Il est donc préférable de ne pas consommer les lardons susceptibles de contenir la Listeria.

À lire Listériose : des poulets entiers vendus dans plusieurs grandes surfaces retirés des rayons

Par ailleurs, les toxi-infections alimentaires dues aux salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux. Les symptômes se présentent généralement 6 h à 72 h après la consommation des produits contenant ces bactéries.

Les personnes qui ont consommé ces lardons doivent être attentives à l’apparition de ces symptômes. S’ils apparaissent, Rappel Conso recommande de consulter un médecin en lui signalant la consommation du produit contaminé.

Vous pouvez demander un remboursement

Compte tenu de ces risques, il est donc préférable de suivre les consignes du site gouvernemental. Il ne faut plus consommer ces lardons nature de la marque Carrefour Classic. À la place, vous pouvez rapporter le produit au point de vente ou le détruire.

À lire Des fromages potentiellement contaminés à la listeria font l’objet d’un rappel massif

Selon Carrefour, vous pouvez aussi appeler le 08 05 90 98 09 en cas de besoin. Ce service joignable du lundi au samedi est prêt à répondre à vos questions. En revanche, si vous voulez retrouver l’ensemble des rappels, visitez le site Rappel Conso.

Cette plateforme est mise à jour quotidiennement pour tenir les consommateurs au courant des alertes. Enfin, il faut savoir qu’il est possible de signaler un aliment dangereux auprès des autorités sanitaires. Pour cela, allez sur Signal Conso.

Ce site gouvernemental sert à avertir les autorités au cas où un produit à risque soit encore en vente.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :