Listeria : attention si vous avez récemment acheté du morbier chez Lidl, les produits concernés

Une fiche de rappel produit épingle un morbier susceptible de contenir de la Listeria. Découvrez pourquoi sa consommation est dangereuse.

© iStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Avant de servir un plateau de fromages, vérifiez bien si vous n’avez pas pris un morbier rappelé. En effet, une référence fait actuellement l’objet d’une alerte à cause de la détection de Listeria dans le produit. Pour votre santé, il est préférable de ne pas consommer le fromage en question.

Alerte sur deux lots de fromage morbier

Mardi 30 janvier 2024, Rappel Conso a publié une nouvelle fiche de rappel sur quelques lots de fromages. Il s’agit du rappel d’un morbier au lait cru AOP (appellation d’origine protégée) qui se vendait dans des magasins Lidl.

Le site gouvernemental indique que le morbier en question était en vente sous la marque « Saveurs de nos régions ». Il a également mentionné qu’il fallait se méfier de ce produit, car il pourrait contenir de la Listéria.

À lire Leclerc rappelle des oranges contenant un taux de pesticides trop élevés, les départements concernés

Voici quelques détails importants pour vérifier l’article :

  • Lot : 022 08 ; code GTIN : 4056489726890 ; date de péremption : 2 mars 2024
  • Lot : 023 08 ; code GTIN : 4056489726890 ; date de péremption : 3 mars 2024
Listeria
Plusieurs variétés de fromages dans une vitrine – Crédits photos : iStock

La commercialisation de ces deux morbiers a commencé le 23 janvier et a pris fin le 27 janvier 2024. Pour information, il est possible de trouver la liste des magasins Lidl ayant vendu ces produits sur Rappel Conso.

Présence de Listeria monocytogenes

Une potentielle présence de Listeria dans ces produits a motivé ce rappel. En effet, l’enseigne elle-même a effectué des contrôles qui ont détecté la bactérie dans les deux morbiers. Une campagne de rappel était donc nécessaire.

Pour cause, la Listeria est responsable d’une infection alimentaire appelée listériose. En consommant un aliment contaminé, une personne peut en tomber malade. Les premiers symptômes se présentent généralement entre 2 jours et 2 mois après la consommation.

À lire Aldi : ne consommez pas ces cookies qui peuvent contenir du métal

Ainsi, le délai d’incubation est long, pourtant la maladie peut prendre des formes graves. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées sont particulièrement sensibles face à la Listeria. En cas de contamination, il est alors primordial de consulter un médecin rapidement.

C’est d’autant plus urgent si la personne présente de la fièvre, des maux de tête ou des courbatures.

Remboursement jusqu’au 12 février

La présence de Listeria dans les produits laitiers comme le fromage est malheureusement très fréquente. Cette bactérie se retrouve partout dans l’environnement, que ce soit les sols, les végétaux ou les eaux usées. Elle se loge aussi en grande quantité dans le tube digestif de certains animaux, dont les vaches.

Listeria
Analyse d’une plaque de culture bactérienne par une chercheuse dans un laboratoire de microbiologie – Crédits photos : iStock

Par ailleurs, la Listeria peut contaminer les aliments placés dans le congélateur. Ayant la capacité de résister au froid, elle peut proliférer dans les congélateurs et contaminer les aliments crus. Il faut donc faire attention aux fromages et aux autres produits consommés crus.

À lire Rappel produit : attention à ces biscuits très prisés des enfants pouvant contenir du plastique

Quant aux morbiers rappelés, les personnes qui les ont achetés doivent les détruire ou les ramener en magasin. En rapportant le produit au point de vente, il leur sera possible d’obtenir un remboursement de la part de Lidl. Il faut toutefois le faire avant le 12 février prochain.

Et pour cause, le site gouvernemental Rappel Conso informe que la procédure de rappel de ce produit prendra fin à cette date.

Sources : actu.fr, pasteur.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :