Pare-brise : cette amende salée que vous encourez si vous roulez sans l’avoir dégivré correctement

Quand il fait froid, il est essentiel de bien dégivrer son pare-brise. Pour quelles raisons ? Comment faire ? Les réponses dans cet article.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Quand les matins sont glaciaux, il faut dégeler son pare-brise avant de prendre le volant. En effet, c’est une corvée inévitable pour beaucoup de conducteurs. Cependant, saviez-vous qu’il fallait le faire correctement ? Sachez que si le dégivrage est bâclé, vous pouvez recevoir une contravention en plus d’abîmer votre pare-brise ou diminuer votre visibilité. On vous révèle tout dans cet article.

Pare-brise mal dégivré ? Gare aux sanctions !

En hiver, il est tentant de gagner du temps le matin en ne dégivrant qu’une partie du pare-brise de sa voiture. Toutefois, cette pratique est non seulement dangereuse, mais aussi illégale. En effet, l’article R316-3 du Code de la route stipule que :

« Les vitres du pare-brise et les vitres latérales avant côté conducteur et côté passager doivent en outre avoir une transparence suffisante… »

Ainsi, le conducteur doit avoir une visibilité suffisante sur toute la surface vitrée de son véhicule. D’ailleurs, si vous êtes surpris par les forces de l’ordre avec un pare-brise mal dégivré, vous risquez gros. Selon la Sécurité routière, rapportée par Actu.fr, vous vous exposez à une contravention de 4e classe.

En l’occurrence, cela signifie que :

À lire SNCF : les nouvelles règles à respecter sous peine d’amende concernant vos bagages

  • Vous devrez payer une amende pouvant aller de 90 à 750 euros
  • Vous pouvez perdre 3 points sur votre permis de conduire
  • Votre véhicule peut être immobilisé jusqu’à ce que vous ayez dégivré entièrement votre pare-brise
Pare-brise
Un homme nettoie un pare-brise gelé en grattant – Crédits photos : iStock

Comment dégivrer son pare-brise sans se ruiner ?

La saison hivernale est propice à ce que le gel s’installe sur votre pare-brise. Si vous ne le retirez pas, gare aux sanctions et aux accidents. À ce propos, il est possible de vous en débarrasser facilement et sans dépenser un centime. Pour ce faire, voici quelques astuces :

1. Trouver un abri pour votre voiture

Si vous avez la chance d’avoir un garage ou un parking souterrain, profitez-en pour y garer votre voiture et éviter le givre. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez juste recouvrir votre pare-brise avec du carton ou une bâche.

2. Réchauffer la vitre avant de le dégivrer

Une autre astuce consiste à démarrer votre moteur et votre chauffage quelques minutes avant de partir. Cela va en effet réchauffer le pare-brise et rendre le dégivrage plus facile.

3. Gratter le gel avec une carte en plastique

Un classique qui marche à tous les coups ! Oui, car le meilleur outil pour dégivrer un pare-brise est une carte en plastique comme votre carte bleue.

À lire Permis de conduire boîte automatique : il y a du changement à compter du mois de mars

4. Frotter un oignon cru sur le pare-brise

Cette astuce de grande mère a aussi fait ses preuves. Après le dégivrage, vous pouvez frotter une pomme de terre ou un oignon sur votre pare-brise. Cela va créer une fine couche qui empêche la glace de se coller à votre pare-brise.

Toutefois, attention, cela pourrait laisser des traces et des odeurs désagréables sur votre vitre. En tout cas, vous avez le choix. Maintenant, à vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Quels sont les pièges du dégivrage matinal ?

Pour enlever rapidement la couche de givre sur leur pare-brise, beaucoup cèdent à la facilité. Pourtant, certaines astuces peuvent s’avérer contre-productives, voire dangereuses à bien des égards. Voici ce qu’il faut absolument éviter de faire.

Pare-brise
Une femme en train de gratter la glace sur le pare-brise d’une voiture – Crédits photos : iStock

1. Verser de l’eau chaude sur le pare-brise

L’eau chaude ne va pas faire fondre le givre, mais plutôt le transformer en fissures. En effet, le choc thermique va fragiliser votre vitre et la rendre vulnérable. L’eau froide n’est pas mieux non plus, car elle va se solidifier et empirer le problème.

À lire Permis de conduire : bientôt la fin du permis de conduire à vie ?

2. Utiliser des produits chimiques dégivrants

Fuyez aussi les produits dégivrants chimiques. En effet, ils sont mauvais à la fois pour votre santé et pour l’environnement.

3. Appliquer du sel sur le pare-brise

Le sel peut paraître efficace, mais il va juste ronger votre carrosserie et vos essuie-glaces. D’ailleurs, ne mettez pas ces derniers en marche tant que le givre sur votre pare-brise n’a pas totalement disparu, sinon vous allez les endommager.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :