Permis de conduire : dès le 1er janvier 2024, il sera possible de le passer à 17 ans

C’est désormais officiel ! Les jeunes de 17 ans pourront, à compter du 1er janvier 2024, passer le permis de conduire. Voici les détails.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Le gouvernement a officialisé via un décret publié au Journal officiel la réduction de l’âge d’obtention du permis de conduire. À partir du 1er janvier 2024, les jeunes de 17 ans auront le droit de passer le permis.

Tout ce que l’on sait concernant la mesure

Les jeunes conducteurs peuvent se réjouir. L’âge d’obtention du permis de conduire va officiellement passer à 17 ans à partir du 1er janvier 2024.

Une mesure que la Première ministre, Élisabeth Borne, avait par ailleurs annoncée en juin dernier. Pour le plus grand plaisir des nouveaux conducteurs, le gouvernement a décidé de le rendre officiel via un décret.

« Objet : modifications des conditions requises pour l’obtention de la catégorie B du permis de conduire. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le 1er janvier 2024. (…) Il abaisse de dix-huit à dix-sept ans révolus la condition minimale d’âge requise pour l’obtention de la catégorie B du permis de conduire », peut-on lire dans ce décret publié au Journal officiel.

Permis de conduire
Concept d’examen du permis de conduire – Crédits photos : iStock

La mesure s’appliquera dès le 1er janvier 2024. Ainsi, à compter de cette date, les jeunes de 17 ans désireux d’obtenir le permis auront le droit de passer l’examen. Cette mesure a pour objectif de favoriser l’autonomie des jeunes.

À lire RSA, Agirc-Arrco, chèque énergie… : voici tout ce qui change à partir du 1er mars 2024

En effet, le gouvernement a décidé d’abaisser l’âge d’obtention du permis de conduire pour qu’ils puissent avoir une plus grande liberté de déplacement.

Permis de conduire : une petite révolution

Avant l’application de cette nouvelle mesure, la France n’autorisait que les jeunes de 18 ans à passer le permis. Jusqu’alors, seuls ceux qui avaient fait la conduite accompagnée pouvaient obtenir la carte à 17 ans.

Ce ne sera plus le cas dans moins de deux semaines. À compter du 1er janvier, les aspirants conducteurs âgés de 17 ans pourront demander à recevoir un permis de conduire. Ils n’auront plus à faire la conduite accompagnée comme ce fut le cas jusqu’ici.

Notons que le changement de l’âge d’obtention du permis devrait modifier quelque peu ses contours. Par exemple, la procédure d’apprentissage anticipé de la conduite pourra dorénavant débuter à 15 ans.

À lire Apprendre à conduire dans un parking de supermarché peut vous coûter très cher

En ce qui concerne les restrictions relatives à la possession du permis de conduire, aucun changement n’est prévu. Les jeunes conducteurs devront toujours se soumettre aux règles établies. Pour rappel, être titulaire d’un permis probatoire nécessite de :

  • Rouler avec le disque A au dos du véhicule
  • Respecter la limite de vitesse établie (110 km/h sur autoroute)
  • Tenir compte du taux d’alcool maximal (0,2 g/l de sang)
Permis de conduire
Un jeune homme titulaire d’un permis de conduire – Crédits photos : iStock

Certains paramètres ne changeront pas

Malgré l’abaissement de l’âge d’obtention du permis de conduire, les conditions de passage de l’examen demeureront inchangées. Pour pouvoir s’approprier cette carte, les aspirants conducteurs devront toujours respecter la procédure suivante :

  • S’inscrire à l’examen
  • Réussir le test du Code de la route
  • Boucler les 20 heures de conduite en auto-école

La formation pratique restera également telle quelle. L’aspirant conducteur disposera de 20 heures de séances de conduite pour prouver à l’enseignant sa capacité à maîtriser le volant. C’est en effet à l’issue de cette formation qu’il se verra offrir son permis de conduire.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :