« Je l’ai perdu plusieurs fois » : Anthony Bourbon et son anecdote improbable sur son permis de conduire

Anthony Bourbon de Qui veut être mon associé ? se livre sur un aspect peu connu de sa vie : la perte répétée de son permis de conduire.

© M6

Afficher Masquer les titres

Anthony Bourbon, le fondateur de Feed et du Blast Club, est l’un des investisseurs les plus en vue de la quatrième saison de Qui veut être mon associé ? sur M6. Ce jeune entrepreneur au parcours atypique n’a pas peur de prendre des risques, que ce soit dans le business ou dans la vie. Il l’a prouvé dans l’émission diffusée ce mercredi 28 février, en révélant qu’il avait perdu son permis de conduire à cause de ses excès de vitesse. Un aveu qui a surpris et amusé les autres membres du jury et les téléspectateurs.

Anthony Bourbon, entrepreneur à succès

Anthony Bourbon, né le 22 mai 1988, a vécu une jeunesse marquée par des choix audacieux. À son très jeune âge, il fuit son foyer familial où la violence paternelle règne. Contraint à la rue, il devient SDF malgré lui.

Mais sa détermination ne fléchit pas. Il se lance dans des études de droit, forgeant ainsi les fondations de son avenir. Puis, tel un phœnix renaissant de ses cendres, il embrasse l’entrepreneuriat.

À lire Culte : voici la bande-annonce de la série Prime Video sur les coulisses de Loft story

Le jeune homme est aussi un investisseur audacieux, qui participe à l’émission Qui veut être mon associé ? sur M6. Il n’hésite pas à dire ce qu’il pense, quitte à choquer ou à déplaire. Il aime les projets innovants et les entrepreneurs passionnés.

C’est pourquoi Anthony Bourbon a été intrigué par Cyrille Baliki, qui est venu lui présenter son entreprise Superjet car. Il s’agit d’un concept de lavage écologique et immersif, qui utilise très peu d’eau et propose une expérience unique aux clients. Son atout : un tunnel de 51 mètres, qui peut nettoyer 88 voitures par heure, avec une qualité irréprochable.

Son projet a suscité la curiosité des investisseurs de Qui veut être mon associé ?. Avant même de le voir à l’écran, ils ont commencé à discuter de l’univers automobile.

« Tu as le permis, toi ? »

Anthony Bourbon s’attendait à découvrir une entreprise de tuning automobile, un secteur qui l’intéresse. Cependant, la conversation prend un autre tournant, quand Kelly Massol intervient.

« Il ne faut pas me chauffer sur les voitures, ça c’est mon truc ! J’aime la sensation de conduite et je trouve que ce sont de beaux engins », confie l’entrepreneuse.

Alors qu’Anthony Bourbon semblait intéressé par le secteur automobile, Jean-Pierre Nadir, qui connaissait un secret sur son camarade, lui a tendu une perche en lui disant :

« Tu as le permis, toi ? »

C’est alors qu’Anthony Bourbon a surpris les autres membres du jury et les téléspectateurs, en faisant une révélation inattendue.

« J’ai le permis, je l’ai perdu plusieurs fois » avoue l’entrepreneur. Un aveu qui a provoqué la stupeur et le rire sur le plateau.

À lire Pékin Express : Où aura lieu la prochaine saison All stars ?

Anthony Bourbon poursuit après quelques secondes avec :

« Mais en ce moment je l’ai avec un ou deux points restants, c’est pour ça que je n’ai plus de voiture, plus de scooter, je n’ai plus rien. »

Ces propos énigmatiques titillent grandement la curiosité. Quoi qu’il en soit, Anthony Bourbon, malgré son permis presque épuisé, démontre une capacité à prendre des décisions judicieuses. C’est peut-être pourquoi il s’abstiendra de faire une offre au fondateur de Superjet car. De son côté, Kelly Massol, habituée aux coups d’éclat, lui proposera 300 000 euros pour 25 % de son entreprise.

Sources : programme-tv.net

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :