Faux PV : voici comment reconnaître ces fausses contraventions qui peuvent vous coûter cher

De faux PV de contraventions illégales circulent sur Saleilles, dans les Pyrénées-Orientales. Il s’agit d’une arnaque, donc méfiez-vous.

© iStock

Afficher Masquer les titres

Une fraude aux faux PV sévit dans la commune de Saleilles, dans les Pyrénées-Orientales. Des escrocs se font passer pour l’ANTAI, l’organisme responsable des infractions routières, et vous réclament des amendes par courrier. Ne vous laissez pas avoir, ces missives sont de fausses copies d’une vraie amende de l’ANTAI.

Par ailleurs, la gendarmerie de la commune concernée confirme qu’une investigation est déjà en cours d’exécution. En attendant que les coupables soient identifiés et arrêtés, vous devez vous protéger de cette arnaque. Que faire ? On vous dévoile quelques astuces pour déjouer l’arnaque aux faux PV dans la suite de cet article.

Fonctionnement de l’arnaque aux faux PV

Si vous trouvez une contravention dans votre boîte aux lettres, méfiez-vous. Il pourrait s’agir d’une tentative d’escroquerie. C’est ce qu’a révélé L’Indépendant, en signalant que plusieurs habitants de Saleilles (Pyrénées-Orientales) avaient reçu des faux PV.

À lire Permis de conduire : bientôt la fin du permis de conduire à vie ?

Ces derniers ont reçu un faux courrier de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI). Force est de reconnaître que le piège est bien ficelé. En effet, le courrier imite à la perfection le vrai. Néanmoins, il contient un QR code qui renvoie vers un faux site.

Faux PV
Un homme tenant un smartphone dans sa main – Crédits photos : iStock

Pour vous dire les choses, cette plateforme se fait passer pour le site officiel de paiement des amendes. Cependant, il n’en est rien ! Il s’agit en réalité d’un site d’hameçonnage, qui cherche à soutirer vos données personnelles et bancaires.

Comment déjouer l’arnaque aux faux PV ?

Vous avez reçu un PV et vous vous demandez si c’est un faux ? D’abord, sachez que vous avez raison de vous méfier. En effet, comme le confirme la gendarmerie des Pyrénées-Orientales, rapportée par nos confrères de Midi-Libre :

« Une arnaque aux fausses amendes circulait sur Saleilles et qu’une enquête est en cours sur ce sujet. »

En attendant que l’enquête aboutisse, voici comment démasquer et déjouer une arnaque aux faux PV :

1. Vérifier l’URL du site

Pour ne pas tomber dans le piège des faux PV, il faut d’abord vérifier le site sur lequel vous êtes invité à payer votre amende. Le vrai site de l’ANTAI est antai.gouv.fr. Ne vous fiez alors pas aux autres adresses qui peuvent ressembler à celle-ci, mais qui sont en fait des leurres.

À lire Fraude au virement bancaire : attention à cette escroquerie bien ficelée qui peut vider votre compte en banque

2. Vérifier les informations mentionnées

Ensuite, il faut regarder attentivement les informations inscrites dans l’avis de contravention. Selon nos confrères de Capital, il y a un détail qui ne trompe pas. Ainsi, sachez que le modèle de votre véhicule n’apparaît pas sur un faux PV. Pourtant, c’est obligatoire.

Vous pouvez aussi vérifier d’autres informations, comme :

  • La date et le lieu de l’infraction
  • La vitesse contrôlée
  • etc.
Faux PV
Femme méfiante vérifiant le contenu de l’écran de son ordinateur portable pendant la nuit – Crédits photos : iStock

Arnaque aux faux PV : que faire en cas de doute ?

Les arnaqueurs sont très malins. Il est alors possible qu’ils ajoutent l’information manquante précisée plus haut aux faux PV. Malgré cela, vous devez aussi vous montrer plus malin qu’eux. De ce fait, en cas de doute, ne communiquez aucune donnée personnelle.

Ce qu’il faut faire, c’est vous rendre directement sur le site de l’ANTAI. En effet, via la plateforme officielle, vous pouvez vérifier si vous devez vous acquitter d’une amende ou pas. L’autre réflexe à adopter est de signaler le site malveillant auprès des plateformes dédiées.

À lire Marketplace (Facebook) : attention à ces arnaques qui circulent sur la plateforme

Sources : midilibre.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :