Retraites complémentaires (Agirc-Arrco) : c’est quoi ce document à renvoyer concernant une majoration ?

Comment obtenir des retraites complémentaires plus élevées ? Les conditions et les démarches à suivre pour optimiser sa pension Agirc-Arrco.

© iStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Les pensions complémentaires sont des composantes importantes du salaire des employés du privé. Elles viennent s’ajouter à la retraite de base. En effet, les retraites complémentaires constituent en moyenne 30 % de la pension globale des retraités. Cependant, connaissez-vous les moyens d’en augmenter le montant ?

Nous allons vous présenter dans cet article les critères pour obtenir une bonification de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco. Nous allons aussi vous indiquer les étapes à suivre pour profiter de ces majorations. Que vous soyez déjà à la retraite ou que vous envisagiez de le devenir bientôt, lisez la suite.

Conditions d’une retraite complémentaire majorée

Le nombre d’enfants que vous élevez vous octroie des bonifications en termes de retraites complémentaires. Pour les seniors affiliés à l’organisme complémentaire Agirc-Arrco, il existe deux possibilités de bénéficier d’une majoration.

À lire Retraite : comment s’y retrouver parmi les caisses qui versent les pensions ?

Majoration pour enfants « nés ou élevés »

Les salariés qui ont eu ou élevé au moins 3 enfants bénéficient d’une majoration de leur retraite complémentaire Agirc-Arrco. On entend par enfants « nés » ceux dont l’assuré est le parent biologique ou adoptif, ou le tuteur légal.

Quant aux enfants « élevés », ce sont ceux que l’assuré a accueillis pendant au moins 9 ans avant leur 16e anniversaire.

Retraites complémentaires
Calcul de la pension de retraite – Crédits photos : iStock

Majoration de la pension pour « enfant à charge »

Vous avez encore des enfants à charge au moment de partir à la retraite ? Ne vous inquiétez pas, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce financier de la part de l’Agirc-Arrco. En effet, ce régime de retraite complémentaire vous accorde une majoration pour chaque enfant, selon des critères précis.

Pour l’Agirc-Arrco, sont considérés comme enfants à charge :

À lire Frais bancaires 2024 : voici la banque qui est la plus avantageuse pour les retraités

  • Les enfants de moins de 18 ans ;
  • Les enfants de moins de 25 ans qui sont apprentis, étudiants ou demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, mais non indemnisés ;
  • Les enfants invalides, à condition que leur invalidité ait été constatée avant leur 21e anniversaire.

Retraites complémentaires : quelle majoration ?

Vous avez des enfants à charge, mineurs ou invalides ? Vous avez droit à une majoration de 5 % pour chacun d’eux. Toutefois, attention, pour les enfants nés ou élevés, c’est plus subtil. En effet, le taux de majoration des retraites complémentaires dépend de plusieurs critères :

  • La date de votre affiliation
  • La date de naissance ou d’adoption de vos enfants
  • Le régime auquel vous avez cotisé

Un article de La Dépêche publié le 18 novembre nous éclaire sur les taux selon les cas :

  • Si vous avez cotisé avant 1999 à l’Arrco, vous avez 10 % pour 3 enfants et plus : chaque enfant supplémentaire vous rapporte 5 %, jusqu’à 30 % pour 7 et plus.
  • Si vous avez cotisé au régime Camarca à la même période, c’est encore mieux : 2,5 % par enfant en plus, jusqu’à 40 %. Cependant, attention, il faut avoir inscrit vos points Camarca avant la retraite, sinon c’est 5 % pour 3 enfants et plus, c’est normal.
  • Si vous avez cotisé entre 1999 et 2011 à l’Arrco, c’est plus simple : 5 % pour 3 enfants et plus, peu importe le nombre.
  • Si vous avez cotisé avant 2011 à l’Agirc : 8 % pour 3 enfants, et 4 % par enfant en plus, jusqu’à 24 % pour 7 et plus.
  • Si vous avez cotisé à partir de 2012 à l’Arrco ou à l’Agirc, c’est encore plus simple : 10 % pour 3 enfants et plus, peu importe leur nombre.

Depuis la fusion des régimes Agirc et Arrco en 2019, le taux est le même pour tous, soit 10 % pour 3 enfants et plus. En revanche, il y a un plafond à ne pas dépasser (2 221,34 euros par mois) depuis le 1er novembre 2022.

Retraites complémentaires
Demande de pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco – Crédits photos : Getty Images

Demander une retraite complémentaire majorée

Remplir ces conditions pour obtenir des bonifications sur les retraites complémentaires est une chose, les prouver en est une autre. En effet, si vous ne voulez pas rater votre majoration, il faut chaque année répondre au mail de l’Agirc-Arrco et fournir les pièces justificatives.

À lire RSA, Agirc-Arrco, chèque énergie… : voici tout ce qui change à partir du 1er mars 2024

Selon votre situation, voici une liste non exhaustive des papiers à préparer :

  • Parent : photocopie du livret de famille ou copie de l’acte de naissance de chaque enfant ;
  • Tuteur : copie de l’acte de naissance et de la délibération du Conseil de famille ;
  • Éducateur d’un enfant sans lien de parenté : copie de l’acte de naissance et attestation du tribunal ou du maire ;
  • Enfant à charge de plus de 18 ans : copie du certificat de scolarité, d’apprentissage, d’inscription à Pôle emploi, de pension, de carte d’invalidité ou de notification de la CDAPH.

Sources : ladepeche.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :