Retraites Agirc-Arrco : voici pourquoi il est crucial d’aller vérifier votre espace personnel

Touchez-vous une retraite complémentaire Agirc-Arrco ? Vérifiez votre espace personnel, car une donnée essentielle y figure. Les détails.

© iStock

Afficher Masquer les titres

Vous êtes un ancien salarié du privé et vous touchez une retraite complémentaire Agirc-Arrco ? D’ailleurs, maintenant que les impôts sur le revenu sont retenus à la source, vous vous demandez combien vous allez payer pour vos pensions cette année ? Vous n’êtes pas le seul. Voilà pourquoi nous vous guidons dans cet article.

Retraite complémentaire : les règles de base

Vous demandez-vous le montant de l’impôt que vous allez verser sur vos pensions complémentaires Agirc-Arrco cette année ? Avant d’en faire le calcul, faisons un petit rappel. En effet, qu’est-ce qu’une pension complémentaire, concrètement ?

Le site officiel de l’Administration française explique :

« En tant que salarié du secteur privé, vous cotisez obligatoirement au régime de retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. Ces cotisations vous permettent de bénéficier, à votre retraite, d’une pension complémentaire à votre retraite de base de la Sécurité sociale. »

Agirc-Arrco
Demande de pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco – Crédits photos : Getty Images

Notons néanmoins que ces pensions complémentaires ne sont pas exonérées d’impôts. À ce sujet, le site des impôts le rappelle très bien :

« Sauf mesure d’exonération spécifique, les pensions de retraite sont des revenus imposables et cela, quel que soit votre régime de retraite ou la forme des versements. Vous devez donc en principe les déclarer. »

Le hic, c’est que depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source est entré en vigueur. De ce fait, vous recevez un montant net de prélèvement à la source de vos pensions chaque mois. Comment savoir alors le montant à déclarer ?

À lire Retraites complémentaires : évolution des pensions au 1er mars 2024, ce qui change

Agirc-Arrco : comment déclarer vos revenus ?

Si vous avez fait carrière dans le secteur privé et que vous touchez une retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco, vous devez savoir que cette pension est imposable. Toujours est-il que, malgré cela, vous n’avez pas à vous soucier de la déclaration.

En effet, c’est l’Agirc-Arrco qui se charge de transmettre à l’administration fiscale le montant que vous avez reçu. Vous le retrouverez donc directement sur votre déclaration de revenus préremplie que vous aurez entre les mains chaque printemps.

Par ailleurs, l’Agirc-Arrco a expliqué ce dispositif dans un communiqué diffusé le 15 janvier dernier :

« Les caisses de retraite complémentaire, tout comme les régimes de base, transmettent à l’administration fiscale le montant de votre retraite. Vous recevez ainsi votre déclaration de revenus préremplie précisant le montant de votre retraite soumis à l’impôt sur le revenu. »

Ainsi, lorsque vous aurez accès à votre déclaration d’impôts ce printemps, vous n’aurez plus qu’à vérifier si les données sont correctes. Comment faire ? À quel chiffre comparer les revenus imposables de la pension complémentaire Agirc-Arrco sur la fiche de déclaration ?

Agirc-Arrco
Formulaire d’impôt sur le revenu français – Crédits photos : iStock

Visitez votre espace personnel Agirc-Arrco

Depuis le 1er février, vous pouvez connaître le montant exact de votre pension de retraite complémentaire. Il vous suffit de vous connecter à votre espace personnel Mon Agirc-Arrco. C’est la bonne nouvelle que vous annonce l’Agirc-Arrco dans le communiqué que nous avons mentionné plus haut.

À lire Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service d’aide va doubler

Ce montant vous permet de contrôler si le fisc a bien tenu compte de vos revenus de retraite complémentaire. Vous pourrez le comparer avec la valeur indiquée sur votre déclaration de revenus préremplie, disponible sur le site impots.gouv.fr. Enfin, n’oubliez pas de consulter cette déclaration et de la valider ou de la modifier si besoin.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :