Soprano : le chanteur révèle avoir bénéficié des Restos du coeur avec sa famille

Dans son enfance, Soprano, comme de nombreux Français, a déjà bénéficié des distributions des restos du cœur.

© Crédits photos : Getty Images

Afficher Masquer les titres

Un an avant sa mort, l’humoriste Coluche a eu une idée qui a changé la société française dans son ensemble. Face au chômage de masse et la précarité qui sévit dans l’hexagone, il fonde les Restos du cœur en 1985. Le comédien annonce le projet au micro d’Europe 1.

« On essaiera un jour de faire une grande cantine, peut-être cet hiver, gratos. Je lance l’idée comme ça. »

Si le comique a perdu la vie, son initiative a perduré. Et au fil des années, de nombreuses stars, comme Jean-Jacques Goldman, Muriel Robin et Mimi Mathy ont parrainé l’association. Pour récolter des dons, un collectif d’artistes a vu le jour : les Enfoirés. On y retrouve de grands noms comme Amel Bent, Jean-Louis Aubert ou encore Soprano !

L’artiste se confie sur son enfance désargentée

Avant de connaître la gloire, le rappeur Soprano, originaire de Marseille a connu la précarité. En effets, ses parents, venus des Comores, ont de grosses difficultés financières. La mère de Soprano travaille comme femme de ménage, et son père comme homme à tout faire sur des bateaux. Dans ce contexte, les fins de moins pouvaient souvent s’avérer difficiles. Aussi, petit garçon, il a eu l’occasion de faire plusieurs passages aux Restos du cœur.

D’ailleurs, Soprano n’a rien d’un cas isolé. Depuis sa création, l’association a déjà distribué des milliards de repas et de colis alimentaire. Un engagement qui représente beaucoup pour les ménages les plus précaires de de France. Et alors que l’inflation fait rage depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes dans le besoin risquent d’affluer dans les centres des Restos du cœur. De son côté, la star garde un souvenir ému de ces distributions.

« Je connais les Restos du cœur depuis que je suis petit. Avec des membres de la famille, on en a aussi bénéficié. »

Soprano se mobilise à son tour

Désormais devenu un artiste connu et reconnu, le père de famille fait aussi partie de la troupe des Enfoirés. D’ailleurs, il a même écrit l’hymne officiel des Restos en 2018 On fait le show. À l’époque, Soprano avait voulu que le spectacle des Enfoirés puissent remonter le moral du public.

« Je voulais que les gens qui viendront à Strasbourg chantent, dansent, bougent, lèvent le poing, sourient. Qu’ils aient un visage ensoleillé. Que les gens puissent faire la fête. »

Aussi, le rappeur s’engage, depuis plusieurs années, en faveur de l’association. Et il n’hésite pas à y mettre du temps et de l’énergie.

« J’essaie de toujours trouver trois ou quatre jours pour être là, parce que c’est important. »

Pour Soprano, toutes ces bonnes actions lui permettent d’exprimer sa gratitude, envers les Restos du cœur. En effet, depuis sa jeunesse, il a eu un brillant parcours. D’abord membre des Psy4 de la rime, a pu se lancer en solo, et vendre beaucoup de disques au cours de sa carrière. À présent, il occupe une très belle place dans le milieu artistique. Mais il n’oublie pas d’où il vient. Les fans des Enfoirés peuvent donc se réjouir : ils auront la joie de retrouver la troupe au grand complet lors du spectacle du 3 mars. Amir, Nolwenn, Vitaa et tant d’autres feront aussi partie de la fête.

À lire Soprano : Mattéo a pu réaliser son rêve et rencontrer le chanteur avant de perdre la vue

Sources : programme-tv.net

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :