Ma Prime Adapt : tout savoir pour bénéficier de l’aide destinée aux seniors pour adapter leur logement

Depuis le 1er janvier 2024, les seniors ont le droit de demander l’aide Ma Prime Adapt’. Découvrez comment bénéficier de ce dispositif.

© iStock

Afficher Masquer les titres

L’aide Ma Prime Adapt’ permet aux bénéficiaires d’adapter leur logement à leurs besoins. D’ailleurs, quelles sont les conditions de versement ? À combien s’élève le montant du financement et comment en faire la demande ? On vous répond dans cet article.

Quelles sont les conditions pour toucher l’aide ?

Ma Prime Adapt’ est la nouvelle aide financière du gouvernement et de l’Anah pour les seniors et les personnes handicapées. Il s’agit d’un coup de pouce pour financer les travaux nécessaires pour adapter un logement aux besoins des bénéficiaires.

C’est notamment pour les personnes ayant des difficultés de mobilité et d’autonomie. Comme l’explique le site Aide Social, pour toucher de l’aide, il faut se trouver dans l’une de ces situations :

À lire PCH : à qui est destinée la prestation de compensation du handicap et comment en bénéficier ?

  • Être en situation de handicap
  • Avoir 70 ans ou plus
  • Avoir entre 60 à 69 ans et être en situation de perte d’autonomie sous condition de GIR (GIR 1 à 6)
Ma Prime Adapt’
Concept de projet de rénovation énergétique – Crédits photos : iStock

Pour les personnes en situation de handicap, il faut au minimum avoir un taux d’incapacité de 50 %. Pour eux, il n’existe aucune condition d’âge qui s’applique. Par ailleurs, un bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH) peut naturellement toucher Ma Prime Adapt’.

À part les conditions d’âge et de taux de handicap, il existe aussi des conditions de ressources. L’Anah vérifie en effet si le demandeur respecte le barème de revenu modeste et très modeste. Concrètement, les ressources annuelles de ce dernier doivent être inférieures à 21 805 euros.

Quel est le montant de Ma Prime Adapt’ ?

Les travaux que Ma Prime Adapt’ peut couvrir dépendent des besoins spécifiques de la personne. L’objectif est de permettre aux bénéficiaires en situation de handicap de gagner en autonomie. L’aide devra aussi permettre aux personnes âgées de passer le restant de leur vie dans leur habitation.

Avec un logement adapté, les seniors pourront ainsi éviter d’aller dans les établissements comme une maison de retraite par exemple. Voici une liste non exhaustive des travaux éligibles à Ma Prime Adapt’ :

À lire AAH : faites-vous partie des Français qui vont perdre 500 euros par mois ?

  • Installation de monte-escalier et de rampe d’accès
  • Remplacement de revêtement
  • Élargissement d’ouvertures
  • Installation de luminaires à détection
  • Pose de volets roulants électriques
  • Aménagement d’une cuisine adaptée

Quant au montant de Ma Prime Adapt’, le financement peut aller de 50 à 70 % du montant des travaux d’accessibilité. L’aide peut atteindre 15 000 euros, mais le coût total ne peut cependant pas excéder 22 000 euros.

Par ailleurs, le montant peut varier selon le revenu, le département et le nombre de personnes dans le foyer du demandeur. Comme l’indique le site Aide Social, les barèmes sont différents pour les personnes vivant en Île-de-France.

Ma Prime Adapt’
Un réparateur donne un devis de réparation à un couple de seniors – Crédits photos : iStock

Quelle démarche pour demander Ma Prime Adapt’ ?

La demande de Ma Prime Adapt’ se fait exclusivement auprès de l’Anah. Heureusement, les démarches sont simples, car le gouvernement voulait que l’aide soit accessible. En plus, ce coup de pouce vient remplacer les aides Habiter Facile de l’Anah et Habitat et Cadre de vie de la CNav.

Pour demander Ma Prime Adapt’, il faut d’abord appeler un conseiller France Rénov’. Ensuite, un Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) viendra réaliser un diagnostic du logement et des travaux d’adaptation nécessaires. Ainsi, il pourra définir un plan de financement.

À lire Une nouvelle prime pour favoriser le retour à l’emploi des seniors ? Ce qu’il faut savoir

L’étape suivante consiste à déposer la demande de subvention Ma Prime Adapt’ et le devis des travaux d’autonomie. Après quoi, il faut faire appel à un professionnel agréé pour effectuer les travaux et enfin transmettre la facture des travaux réalisés.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :