« Des actes inadmissibles » : Yanis Marshall accuse Bruno Vandelli et lance un appel à témoignages

Connu pour ses talents de chorégraphe, Yanis Marshall aurait subi des abus de la part de Bruno Vandelli, ancien juré de Popstars.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

L’année dernière, la Star Academy faisait son grand retour sur TF1, après des années d’absence. Le succès a été tel que la chaîne a décidé de renouveler l’expérience avec une onzième saison, lancée le 4 novembre dernier. Mais cette fois-ci, Yanis Marshall n’a pas repris ses fonctions de professeur de danse au château. Confronté à des difficultés, liées à la pression et à sa consommation d’alcool, il a été remplacé par Malika Benjelloun. Le jeune chorégraphe avait par la suite pris la parole pour justifier son départ du programme. Ce jeudi 18 janvier, il a dévoilé de terribles accusations, contre une autre vedette de la danse : Bruno Vandelli. On fait le point !

Yanis Marshall demande justice

Depuis quelques années, le petit monde du showbiz donne lieu à de nombreux scandales, concernant des abus sexuels. En décembre dernier, l’acteur Gérard Depardieu a ainsi vu son image sérieusement écornée par les témoignages de victimes présumées. Il semble que le climat ne soit pas plus idyllique dans le milieu de la danse. En effet, Yanis Marshall vient de révéler qu’il avait été agressé par le chorégraphe Bruno Vandelli. À seulement 14 ans. Précisons que dans les années 2000, il s’agissait d’une personnalité importante dans l’émission Popstars. À présent, celui qui a enseigné la danse dans la saison 10 de la Star Academy brise le silence. Et pour cause : il sait que son agresseur présumé a fait d’autres victimes.

Après avoir publié un appel à témoignage dans sa story Instagram, Yanis Marshall a donné d’autres détails. Dans son dernier post, on retrouve des images de Bruno Vandelli, à l’époque où il repérait de jeunes danseurs dans Popstars. Ainsi qu’un long texte en blanc sur fond noir, qui en dit sur son mal-être. Mais aussi sur sa détermination à poursuivre celui qu’il accuse. Jusque devant la justice.

« Cela fait déjà plusieurs années que les faits dont j’ai été victime à l’âge de 14 ans me hantent. Me détruisent, me plongent dans une véritable détresse. Cette détresse est à la fois personnelle, individuelle. Mais je pense aussi aux autres personnes qui ont continué à subir des actes inadmissibles. Car je sais que je ne suis malheureusement pas le seul dans cette situation. (…) J’ai demandé à mon avocate Kaltoum Gachi de déposer une plainte au pénal. J’ai confiance en la justice de mon pays… »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par YANIS MARSHALL (@yanismarshall)

À lire « La honte doit changer de camp » : Yanis Marshall publie un communiqué

Les langues se délient dans le star system

Autrefois, des remarques scabreuses, et même quelques gestes déplacés à l’égard d’adolescents, ont pu avoir lieu sans choquer grand monde. Récemment, Judith Godrèche a également dévoilé en détail la relation qu’elle a vécue avec le réalisateur Benoît Jacquot. À tout juste 14 ans. Aux yeux de tous, y compris de la presse et du grand public. En prenant la parole sur son propre vécu, Yanis Marshall s’inscrit dans une tendance générale qui libère la parole des victimes.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :