Paul El Kharrat, victime d’un piratage, lance l’alerte auprès de ses abonnés

Paul El Kharrat a récemment révélé que ses comptes Facebook et Instagram avaient été piratés. Et ce, dans un but bien précis. L'ancien maître des 12 Coups de midi interpelle ses abonnés !

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Il y a quelques heures, Paul El Kharrat a eu la mauvaise surprise de découvrir qu’il avait été piraté. Sur le coup, l’ancien protégé de Jean-Luc Reichmann, « à moitié éteint », a tenté de récupérer ses deux comptes. Malheureusement pour lui, sa tentative s’est soldée par un échec.

Bien que sous le choc, le jeune homme a tout de même pu prévenir ses abonnés via Instagram. Sur un de ses autres comptes, Paul El Kharrat a expliqué toute la situation et a appelé à la prudence.

« Ne vous faites surtout pas avoir ! », « Ne répondez à aucune demande de sa part », y a-t-il notamment écrit.

Si l’identité de la personne derrière ce piratage reste encore inconnue, son but, lui, est par contre bien clair.

Un but bien précis

Apparemment, ce piratage n’a aucunement été fait dans le but de divulguer des informations personnelles et sensibles sur Paul El Kharrat. Après tout, que pourraient-ils bien trouver contre celui qui, parfois, n’aurait même plus l’« envie de vivre » ?

À lire Hugo Manos, victime d’une usurpation d’identité : « Faux passeport »

Et pour ce qu’il en est de la volonté de détruire sa réputation, il n’en est rien ! En effet, jusqu’à maintenant, aucun message injurieux, diffamatoire ou encore menaçant visant ses collègues ou ses fans n’a été recensé.

Le nouveau membre des Grosses têtes en est certain ! Tout est question d’argent.

« Mon compte perso Facebook a été piraté. Merci de le signaler svp. Je ne parviens pas à le récupérer. Le pirate essaie de soutirer de l’argent à mes contacts. Ne vous faites surtout pas avoir ! »

Paul El Kharrat
Story de Paul El Kharrat – Crédits photos : Capture Instagram

Paul El Kharrat, pas le premier ni le dernier

Le cas de Paul El Kharrat, bien que différent sur certains points, rappelle celui évoqué par Slimane en mai dernier. Pour reprendre les mots de notre consœur, celui-ci était :

« Un stratagème bien huilé pour profiter des plus crédules ».

Cette affaire avait fait grand bruit sur la toile. Un faux compte, du nom d’Eleanor Moore, se faisait passer pour l’agent du chanteur. Elle piégeait ses fans en leur annonçant qu’ils avaient été choisis au hasard pour rencontrer le papa d’Esmeralda en personne.

Fort heureusement, l’artiste a pu dénoncer cette supercherie à temps. Sur Instagram, Slimane a assuré qu’il ne connaissait pas cette Eleanor Moore, et qu’il n’avait jamais organisé un tel concours. Tout comme Paul El Kharrat, il a notamment mis en garde sa communauté face à ce genre de messages.

Alors, on ignore toujours jusqu’à présent les risques encourus par ceux qui y auraient répondu. Mais a priori, il s’agissait d’une tentative pour extorquer les données des abonnés.

À lire Fraude au virement bancaire : attention à cette escroquerie bien ficelée qui peut vider votre compte en banque

Un mois plus tard, on apprenait que Dave avait été victime d’escroquerie par téléphone. Il aurait perdu 30.000 euros ce jour-là. Puis, en octobre, ce fut au tour d’Alicia (MAPR6) de prendre la parole et alerter ses abonnés face à une arnaque. Décidément, tout le monde y passe.

Sources : voici.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :