Chèque énergie : conditions, démarches, utilité, ce que vous devez savoir sur le dispositif

Le chèque énergie ne sert pas qu’à payer les factures d’électricité et de gaz. Il prend également en charge d’autres frais. Le point.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Alors que les températures continuent de chuter, pensez à utiliser votre chèque énergie. Effectivement, ce dispositif à destination des foyers modestes offre plusieurs avantages. Dans cet article, découvrez comment vous pouvez vous en servir.

Chèque énergie : conditions pour l’obtenir

Le chèque énergie a pour objectif d’aider les Français à faire face à la flambée des prix de l’énergie. Alors que de plus en plus de foyers peinent à régler leur facture, le gouvernement a décidé d’agir. Afin de maintenir le pouvoir d’achat des plus modestes, le dispositif d’aide a été mis en place.

Ainsi, depuis 2018, les ménages à faibles revenus peuvent s’appuyer sur cette aide pour alléger leurs factures. À titre informatif, plus de 5,6 millions de ménages ont le droit de recourir à ce dispositif. Cela dit, son obtention nécessite de répondre à certaines conditions.

À lire Chèque énergie 2024 : tout savoir sur ce coup de pouce destiné à alléger vos factures

En effet, l’attribution du chèque énergie se fait en fonction des revenus et du nombre de personnes dans le foyer. Par exemple, une personne qui vit seule, doit avoir un revenu inférieur à 11 000 euros par an pour prétendre à l’aide.

Chèque énergie
Coûts élevés de l’énergie – Crédits photos : iStock

Démarches pour obtenir le chèque énergie

Il existe plusieurs moyens de vérifier son éligibilité au chèque énergie. Vous pouvez par exemple recourir au simulateur du site chequeenergie.gouv.fr ou joindre directement les responsables. Si vous avez des questions, appelez le 0 805 204 805.

Par ailleurs, les foyers éligibles au chèque énergie n’ont aucune démarche à faire. À partir du moment où ils effectuent correctement leur déclaration d’impôt, l’administration s’assure en effet de leur verser l’aide.

Notons que le montant du chèque énergie peut varier d’un foyer à un autre. En fonction de sa situation, un ménage peut obtenir jusqu’à 277 euros. Le montant le plus bas étant de 48 euros. En outre, le chèque énergie peut servir à régler différentes charges.

À lire Chèque énergie : bonne nouvelle pour les ménages « lésés », Bruno Le Maire annonce un guichet de réclamation

En plus des factures d’électricité et de gaz, il permet aussi de payer les fournisseurs de combustibles de chauffage. Ce n’est pas tout, car le dispositif prend également en charge les frais de chauffage inclus dans les redevances des :

  • Logements conventionnés
  • Foyers conventionnés
  • Ehpa
  • Ehpad
  • Unités de soins de longue durée
  • Résidences autonomie

En outre, le chèque peut servir à régler les travaux de rénovation énergétique. Mais pour cela, il faut d’abord faire appel à un professionnel certifié « RGE ». Vous pouvez consulter la liste complète de ces professionnels sur le site de France Rénov.

Le rappel de chequeenergie.gouv.fr

Bien que pratique, le chèque énergie n’est pas toujours réclamé. D’ailleurs, pour éviter le non-recours à ce dispositif, la plateforme chequeenergie.gouv.fr a décidé d’agir. De ce fait, à quelques semaines de l’hiver, celle-ci a lancé un appel.

Chèque énergie
Un homme préoccupé par ses factures et par l’augmentation des coûts de l’énergie – Crédits photos : iStock

Le site gouvernemental a envoyé un courrier pour inciter les ménages éligibles au chèque à s’en servir sans attendre. En effet, il ne leur reste plus que quelques mois avant la fin de cette campagne. La date de fin de campagne étant fixé au 31 mars 2024.

« Si vous avez toujours votre chèque énergie, nous vous recommandons de l’utiliser sans attendre pour payer vos dépenses d’énergie ou vos travaux de rénovation énergétique en le remettant à votre fournisseur d’énergie ou en ligne sur le site du chèque énergie », indique la plateforme dans son courrier.

Sources : midilibre.fr, rtl.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :