LEP : combien allez-vous toucher en intérêts si vous êtes au plafond maximum de 10 000 euros ?

Les détenteurs d’un LEP au plafond de 10 000 euros vont toucher le jackpot à la fin de l’année. De quoi commencer 2024 du bon pied.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Bonne nouvelle pour les détenteurs d’un Livret d’épargne populaire (LEP) qui ont atteint le plafond de 10 000 euros ! En effet, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, ils percevront une rémunération historique de leur épargne. Les détails dans cet article.

Que des records pour le LEP

Cette année est visiblement l’année du Livret d’épargne populaire. Ce placement sans risque ne cesse de battre des records. Le LEP affiche depuis le 1er février 2023 un rendement deux fois supérieur à celui du Livret A et du LDDS.

D’abord, il s’est établi à 6,1 % avant de passer à 6 % au 1er octobre 2023. Le taux du Livret A, quant à lui, est resté à 3 %, tout comme celui du LDDS. Le rendement séduisant du Livret d’épargne populaire s’est traduit par une « percée historique ».

À lire Livret d’épargne : est-il possible d’en ouvrir un sans compte bancaire ?

En effet, la collecte mensuelle a passé la barre des 10 millions de détenteurs en octobre. Ce même mois, 4,77 milliards d’euros ont été déposés dans le LEP, contre 800 millions d’euros le mois d’avant.

LEP
Concept d’économie d’argent et de plan financier pour l’investissement dans l’année 2023 – Crédits photos : iStock

De ce fait, son encours est passé à 63,8 milliards d’euros et sa collecte annuelle à 15,87 milliards d’euros. Depuis janvier, l’encours du Livret A et du LDDS a aussi grimpé de près de 37 milliards d’euros.

Jusqu’à près de 500 euros d’intérêts

Outre le séduisant rendement du LEP, son plafond aussi a joué un rôle important dans sa collecte prodigieuse d’octobre. En effet, celui-ci est passé de 7 700 à 10 000 euros le 1er octobre 2023.

D’où l’empressement de ses 5 millions d’épargnants pour y ajouter jusqu’à 2 300 euros rémunérés au meilleur taux garanti du marché. Vraisemblablement, pour ces détenteurs de LEP, l’opération s’annonce juteuse.

À lire Hausse de l’électricité, LEP, péages… ces changements qui vont impacter votre budget en février

Dans la nuit du 31 décembre et 1er janvier, ils percevront les intérêts chèrement acquis sur les 12 mois écoulés. Ils devront ainsi se voir créditer de 490,5 euros net d’impôts et de prélèvements sociaux.

À condition d’être au plafond de 10 000 euros depuis octobre et de 7 700 euros les mois d’avant.

Un LEP plus que jamais rémunérateur

Jamais le LEP n’a rapporté autant sur un an. Il fait même mieux que les autres placements garantis. On ne peut retrouver un rendement supérieur à 6 % qu’en remontant à 1987. À l’époque, le plafond s’établissait à 20 000 francs, c’est-à-dire 4 576 euros.

Notons aussi que les épargnants au plafond depuis déjà quelques années pourront commencer l’année 2024 avec le sourire. En effet, cette année, les intérêts récoltés par le passé ont également généré des intérêts.

À lire LEP : mauvaise nouvelle pour les épargnants, son taux va chuter au 1er février

Un titulaire d’un LEP au taquet depuis le 1er janvier 2022, par exemple, touchera 541,60 euros le 1er janvier 2024. C’est donc le jackpot pour les détenteurs de LEP aux plafonds de ces dernières années.

LEP
Gros plan des mains d’une femme comptant les dépenses sur une calculatrice et une tirelire sur un bureau – Crédits photos : iStock

Une baisse du LEP en 2024 ?

Ces derniers ont tout intérêt à en profiter. En effet, après la prochaine révision du taux du Livret d’épargne populaire, il devrait baisser à partir de février 2024. La prochaine révision devant se tenir mi-janvier.

Ainsi, pour correspondre à la moyenne annuelle de l’inflation, le taux du LEP pourrait baisser à 5 %. Ce taux restera néanmoins supérieur à celui du Livret A et des Livrets de Développement Durable et Solidaire ou LDDS.

En effet, pour ces deux livrets d’épargne, le taux d’intérêt restera à 3 % jusqu’au mois de février 2025.

À lire Livrets d’épargne : comment les contrôles sont-ils renforcés depuis le 1er janvier 2024 ?

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :