LEP : vous êtes peut-être éligible à ce placement à 6 % que 9,7 millions de Français oublient

Malgré le taux très attractif du LEP, 9 millions de potentiels bénéficiaires n’ont pas encore fait la demande. En faites-vous partie ?

© IStock

Afficher Masquer les titres

Depuis le 1er février 2023, le livret d’épargne populaire (LEP) est le placement réglementé le plus performant du marché. Avec un taux de 6 %, il vous permet de lutter contre l’inflation, qui était de 4,3 % sur un an en juillet. C’est donc le placement idéal pour préserver votre pouvoir d’achat en ces temps durs.

Cependant, malgré ces faits, près de la moitié des Français éligibles n’ont pas encore ouvert ce livret avantageux. Peut-être ignorent-ils qu’ils peuvent en bénéficier ? Peut-être ne savent-ils pas comment faire ? Si vous en faites partie, ou si vous voulez en savoir plus sur le LEP, cet article est fait pour vous.

LEP : un taux qui fait le double du Livret A

En termes de nombre de détenteurs, le Livret A est certainement le placement réglementé le plus connu. Si la population française est aux alentours de 68 millions, 56 millions détiennent un Livret A. En revanche, en termes de rémunération, le LEP le bat largement.

À lire Hausse de l’électricité, LEP, péages… ces changements qui vont impacter votre budget en février

En effet, pendant que le taux d’intérêt du Livret A est à 3 %, celui du LEP fait le double. Soit 6 % depuis le 1er août dernier. Entre le 1er février et le 31 juillet dernier, le LEP est rémunéré à hauteur de 6,1 %. Pendant ce laps de temps, le taux de l’inflation mensuel sur un an avoisinait les 5 %.

Le taux d’intérêt des livrets d’épargne réglementés est calculé sur la base du taux d’inflation. Et pour le moment, il n’y a que le LEP qui vous permet vraiment de faire face à la hausse des prix. Les autres livrets réglementés ne font pas le poids en comparaison.

En guise de preuve, voici leurs rémunérations actuelles :

  • Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : 3 %
  • Le Livret d’épargne entreprise (LEE) : 2,25 %
  • Le Compte épargne logement (CEL) : 2 %
  • Le Livret jeune : 3 %
LEP
Concept d’économie d’argent et de plan financier pour l’année 2023 – Crédits photos : iStock

9 millions de Français ignorent leur droit au LEP

Le LEP est un placement qui a tout pour plaire : une rémunération super attractive, une garantie de l’État et une exonération fiscale. Pourtant, beaucoup de Français éligibles à ce livret d’épargne réglementée ne l’utilisent pas. Quelle en est la raison ?

À lire LEP : mauvaise nouvelle pour les épargnants, son taux va chuter au 1er février

Dans un article publié le 15 août dernier, nos confrères de Boursorama ont tenté de répondre à cette interrogation et voici leur constat :

« Pendant longtemps, ce placement est resté dans l’ombre. Il faut dire que son taux n’a pas toujours été aussi intéressant. Entre le 1er février 2020 et le 31 janvier 2022, il était ainsi de seulement 1 %. »

Cependant, depuis cette année 2023, le LEP a retrouvé de son intérêt. Son taux a augmenté et il permet de bénéficier d’un rendement net supérieur à celui du Livret A. Ainsi, si vous remplissez les conditions pour ouvrir un LEP, n’hésitez pas à profiter de cette opportunité.

Êtes-vous éligible à ce livret d’épargne ?

Relayé dans un article de MoneyVox paru le 1er août 2023, l’Observatoire de l’épargne réglementée de la Banque de France a publié un rapport. Selon ce rapport :

« 18,6 millions de Français majeurs sont éligibles au LEP. »

Ainsi, les 9 millions d’éligibles qui n’en profitent pas représentent la moitié des personnes pouvant ouvrir un LEP. Pourquoi le nombre de bénéficiaires potentiels est-il si bas ? Parce que n’importe qui ne peut pas ouvrir un LEP.

Il faut respecter une condition d’âge et de revenu. Pour l’âge, contrairement au Livret A, il faut être majeur (18 ans révolus) pour pouvoir détenir un LEP. Concernant le revenu, selon votre territoire (France métropolitaine ou territoire d’outre-mer) et votre part de quotient familial, il y a des plafonds à respecter.

LEP
Compte épargne français, avec des billets et des pièces en euros – Crédits photos : iStock

À titre d’illustration, si vous habitez en France et que vous vivez seul, votre revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser 21 393 euros. La valeur de votre revenu fiscal de référence ou RFR vous le trouverez sur votre dernier avis d’imposition.

À lire Livrets d’épargne : comment les contrôles sont-ils renforcés depuis le 1er janvier 2024 ?

Si cette démarche vous semble difficile, vous pouvez toujours faire des simulations sur des sites officiels dédiés.

Comment ouvrir un compte LEP ?

Êtes-vous l’un des 9 millions de bénéficiaires potentiels du LEP à ne pas encore avoir fait la demande d’en ouvrir un ? Si vous souhaitez avoir un compte, prenez votre pièce d’identité et demandez à ouvrir un LEP dans la banque de votre choix.

Voici ce que vous devez savoir :

  • Le versement initial minimum sur un LEP est de 30 euros
  • Le plafond du LEP est actuellement de 7 700 euros

Pour ce dernier point, selon les dernières informations, ce plafond sera prochainement relevé à 10 000 euros.

À lire Livret d’épargne populaire : découvrez les plafonds de revenus pour être éligibles à ce placement

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :