Chèques-vacances : si vous partez en retraite, pouvez-vous toujours en bénéficier ?

En France, certains travailleurs ont la possibilité d'obtenir des chèques-vacances. Mais peut-on en bénéficier après la fin de carrière ?

© Crédits photos : iStock

Afficher Masquer les titres
À une époque, qui paraît désormais bien lointaine, la France a eu un Ministère du temps libre. Ainsi, de 1981 à 1984, les loisirs des Français ont fait l’objet d’une attention toute particulière de la part du gouvernement d’alors. Et si ces services d’un genre particulier ont à présent disparu, ils nous laissent un héritage plutôt sympathique : les chèques-vacances. Gérés par l’ANCV, ces titres existent depuis 1982, et fonctionnent un peu comme les tickets restaurants. Mais est-il possible de continuer à en profiter après la retraite ? On fait le point tout de suite.

Chèques-Vacances : de quoi parle-t-on ?

Contrairement à la mutuelle professionnelle, ces avantages n’ont rien d’une obligation pour les employeurs. Mais ils peuvent concerner les fonctionnaires, les salariés du secteur public et du secteur privé. Mais à quoi servent les chèques-vacances ? Initialement, ils doivent faciliter les départs en congés des actifs, ainsi que de leur famille. Auparavant, ces titres ne se trouvaient qu’en format papier, dans des carnets distribués aux employés. Mais de nos jours, on trouve aussi des cartes à puces, semblables à des cartes bancaires, qui permettent de les utiliser en toute simplicité.

Sur le principe, les chèques-vacances peuvent servir à financer de nombreuses dépenses, en lien avec les loisirs et les séjours en famille. Vous pouvez donc vous en servir pour faire des activités sportives ou culturelles avec vos proches. Sachez aussi, des parcs à thème, comme Disneyland, ou le Parc Astérix, acceptent tout à fait ces titres. En tout, ces précieux coupons peuvent s’utiliser pour régler des additions au restaurant, à l’hôtel, dans un camping. Enfin, la SNCF fait aussi des partenaires, chez qui vous pouvez les utilisez. De quoi profiter d’une parenthèse enchantée en couple, en famille ou entre amis. Mais peut-on toujours compter dessus lorsqu’on a terminé sa carrière ?

ANCV et départ à la retraite ?

Pour beaucoup, arriver à la fin de son parcours professionnel reste synonyme de repos bien mérité. Ainsi, beaucoup de retraités profitent de leur temps libre pour voyager, ou se consacrer à leur passion. Malheureusement, pour de nombreux séniors, cette période tant attendue coïncide souvent une nette baisse de leur pouvoir d’achat. Dans ces conditions, on peut légitimement se demander les chèques-vacances seront en de la partie. Or, mauvaise nouvelle, à quelques très rares exceptions, impossible d’en bénéficier sans travailler. Explications.

À lire Plan d’économies : 6 choses qui vont changer pour le budget des Français

En fait, certains anciens travailleurs, relevant de régimes bien spécifiques de la fonction publique, peuvent toujours y prétendre. D’ailleurs, pour vérifier votre éligibilité, vous trouverez un simulateur, en ligne, sur le site du Ministère de la Transformation et de la Fonction Publique. De son côté, l’Agence Nationale des Chèques-vacances, explique que cela concerne une minorité de personnes âgées.

« C’est un cadre très restreint qui ne concerne que peu de retraités. » Et dans le secteur privé, ces situations sont encore plus rarissimes.

Cela dit, les personnes ayant soixante ans ou plus, peuvent obtenir d’autres bons plans pour partir en vacances. En effet, l’ANCV rappelle l’existence du programme Seniors en Vacances. Et selon l’agence, ces aides deviennent plus importantes, pour ceux ayant peu de ressources financières.

« Voire d’une aide financière en plus si vous avez des revenus modestes. »

Sources : tf1info.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :