Aide de l’état : 50 à 200 euros pour les foyers éligibles, comment faire la demande ?

Le gouvernement avait annoncé une aide pour ceux usant du chauffage au bois. Une plateforme en ligne permet de demander cette aide de l’État.

Aide de l’état : 50 à 200 euros pour les foyers éligibles, comment faire la demande ? – Source : iStock

Malgré le redoux, de nombreux Français continuent à faire face à des problèmes de chauffage. Pour de nombreux foyers, se chauffer coûte désormais plus cher, trop cher même. En réponse à cette explosion des prix, le gouvernement avait annoncé un coup de pouce pour ceux usant du chauffage au bois. Une plateforme en ligne permet de demander cette aide de l’État.

Informations clés sur cette aide de l’État

La crise énergétique pèse énormément sur le budget des Français. Beaucoup d’entre eux ont de ce fait décidé de s’orienter vers le chauffage au bois. Afin de fuir les hausses de prix du gaz ou de l’électricité. Ils sont plus de trois millions à se chauffer au bois.

Par ailleurs, les ventes de granulés de bois ont aussi explosé. Ce qui entraîne également de l’inflation de bois. En effet, depuis un an, son coût aurait haussé de 30 %. En réponse à cette situation critique, début novembre, l’État a décidé de mettre en place une aide financière exceptionnelle.

Les députés l’ont adoptée à l’Assemblée nationale le 8 novembre dernier. Pour cela, il a déboursé une enveloppe de 230 millions euros. Les modalités de cette aide de l’État sont désormais officielles. À en croire ce que dit le gouvernement, il s’agirait d’un dispositif très similaire au chèque fioul récemment mis en place.

Cela dit, voici à quoi ressemble cette aide pour le chauffage au bois pour l’hiver 2022-2023 :

Montant

Il est de 50 à 200 euros. Selon les revenus du foyer, le montant sera entre 100 et 200 euros pour ceux qui se chauffent avec des pellets. Pour ceux qui se chauffent avec des bûches par contre, le montant sera de 50 ou de 100 euros.

Demande

Depuis ce mardi 27 décembre 2022, le guichet de demande est ouvert sur le site chequeboisfioul. Cela dit, vous pouvez y déposer votre demande jusqu’au 30 avril 2023.

Date de versement

Vous pourrez percevoir cette aide de l’État à compter de mi-février 2023.

Bénéficiaires

Ce chèque bois est à destination des foyers qui recourent au chauffage au bois pour se chauffer. À savoir les bûches, les stères, les granulés ou les pellets. On parle de plus de 3 millions de Français.

Plafonds de ressources

Cette aide s’adresse aux foyers avec des revenus limités. Selon le gouvernement, il s’agit des foyers dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation est inférieur à 27 500 euros.

Utilisation

D’une durée de deux ans, ce chèque bois ne servira pas seulement à régler les factures liées à l’achat de bois (électricité, gaz, etc.). Il pourra aussi servir à régler toutes les factures énergétiques.

Deux critères d’attribution de l’aide de l’État

Pour l’attribution de cette aide de l’État, il y a deux critères utilisés :

  • 1er critère : vos Unités de Consommation ou UC dépendent du nombre de personnes qui composent votre foyer.
  • 2e critère : votre Revenu Fiscal de Référence ou RFR. L’administration fiscale calcule votre RFR en fonction de votre déclaration d’impôts.

Voici comment il faut compter vos Unités de Consommation ou UC :

  • 1re personne du ménage = 1 UC
  • 2e personne du ménage = 0,5 UC
  • Les autres membres à charge du foyer = 0,3 UC

Pour espérer toucher ce chèque bois, il faut que votre Revenu Fiscal de Référence n’excède pas 27 500 euros par UC. Cela dit, le résultat de votre calcul doit être inférieur à 27 500 euros.

Prenons comme exemple un couple ayant deux enfants et dont le RFR est de 40 000 euros :

  • Les Unités de Consommation du foyer : 1 UC pour un adulte + 0,5 UC pour la seconde personne + 0,3 UC pour chaque enfant (2) = 2,1 UC.
  • Le RFR par UC du foyer est donc de : 40 000 euros/2,1 UC = 19 047,61 euros par UC.
  • Conclusion : le foyer peut bénéficier du chèque bois.

Le montant de cette aide de l’État

Le montant de cette aide de l’État varie de 50 à 200 euros. Cela dépend de la composition de votre foyer, du type de chauffage au bois utilisé et des revenus du foyer. Si vous utilisez des bûches, des bûchettes ou des plaquettes, vous toucherez 100 euros.

Votre RFR doit dans ce cas être inférieur à 14 400 euros par UC. Avec un RFR entre 14 400 et 27 500 euros par UC vous percevrez 50 euros. Si par contre, vous utilisez des granulés de bois ou des pellets, vous toucherez 200 euros. Votre RFR doit également être inférieur à 14 400 euros par UC.

Avec un RFR se situant entre 14 400 et 27 500 euros, vous aurez 100 euros. À noter qu’une fois que vous aurez obtenu votre chèque bois, vous pourrez le dépenser auprès de tous les fournisseurs d’énergie (bois, fioul, électricité…)

Comment faire la demande de cette aide de l’État ?

Depuis ce mardi 27 décembre, vous pouvez faire une demande de chèque chauffage au bois. Pour cela, vous devez vous rendre sur la plateforme dédiée. Une fois sur ce site, vous devrez répondre à quelques questions, puis indiquer :

  • Votre numéro fiscal
  • Vos noms et prénoms

Votre numéro de téléphone. Celui-ci est indispensable pour vous contacter en cas de besoin. Si vous n’avez pas de téléphone portable, vous devez contacter l’assistance utilisateur. Le numéro à composer est le 0 805 204 805, c’est gratuit.

On vous demandera également des justificatifs pour prouver que vous utilisez bien un chauffage au bois. Vous devez pour cela présenter :

  • Une facture d’achat de bois d’un montant de 50 euros (pour un chauffage individuel) à votre nom.
  • Ou une attestation sur l’honneur du syndic ou, pour les logements collectifs, du gestionnaire du logement.

À rappeler que la plateforme de demande est désormais ouverte jusqu’au 30 avril 2023.

Cette aide de l’État est cumulable

Il est possible de cumuler le chèque bois avec d’autres aides liées aux dépenses énergétiques. Ils ont déjà communiqué les modalités de ce cumul. En effet, cette aide de l’État vient compléter les dispositifs suivants :

  • Chèque énergie exceptionnel à verser fin 2022
  • Chèque énergie classique à verser au printemps chaque année

Enfin, il convient de vous rappeler que d’autres aides financières peuvent vous aider à faire face à la crise. Ou de faire des économies. Il s’agit notamment :

  • D’aides pour passer l’hiver
  • De la prime Air Bois en remplacement des appareils de chauffage au bois obsolètes
  • De la prime exceptionnelle de rentrée
  • De l’aide à la réparation des appareils

Source : Franceinfo