Alexandra Lamy recadre Anny Duperey : « Personne n’a osé s’attaquer à vous »

Connue pour ses talents d'actrice, Alexandra Lamy a été très choquée par les déclarations d'une autre comédienne, Anny Duperey.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Il y a comme un malaise dans la grande famille du cinéma français. Depuis décembre 2023, l’affaire Depardieu a déclenché d’innombrables rebondissements. Ces dernières semaines, la comédienne Judith Godrèche a aussi brisé le silence concernant sa relation avec Benoït Jacquot. En effet, elle n’avait que 14 ans lorsqu’elle a commencé à le fréquenter. Lui, en avait 39 ans. Anny Duperey, a commenté ces révélations, en évoquant « une chasse aux sorcières tardive ». Ses mots ont indigné Alexandra Lamy. Aussi, ce 11 février, elle a pris la parole avec un long texte publié sur Instagram et X. L’objectif ? Faire une mise au point !

Alexandra Lamy ne mâche pas ses mots

Ces comédiennes appartiennent à deux générations différentes. L’une a vu le jour en 1947, et semble avoir vécu sa carrière sans vivre d’agressions ni de harcèlement. Dernièrement, Anny Duperey avait fait part de sa prudence.  Face à des victimes qui attendent parfois longtemps, avant d’accuser leurs bourreaux. En découvrant ces paroles, Alexandra Lamy a décidé de répliquer. Elle a donc dégainé son smartphone, pour s’exprimer en ligne. .

« Madame Duperey, vous voulez dire aux 93 000 femmes victimes de viol par an, aux 220 femmes assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint, à toutes celles qui depuis des années. Voire toute leur vie sous emprise, mais qui contrairement à vous, ont le profil de la victime. C’est vrai que personne n’a osé s’attaquer à vous, vous seriez presque déçue de ne pas avoir eu cette expérience de harcèlement, ou de choses comme ça, comme vous dites ! »

Vous l’aurez compris : Alexandra Lamy trouve les propos d’Anny Duperey irrespectueux. Et si elle a pris la parole avec un tel empressement, c’est bien parce qu’elle estime qu’il faut apprendre à respecter les victimes. Pour qu’enfin la parole puisse vraiment se libérer. Et qu’on en finisse avec le tabou qui entoure les violences sexistes et sexuelles.

« Madame Duperey, vous voulez dire à toutes ces femmes que vous n’aimez pas les chasses aux sorcières tardives, mais ce ne sont pas des sorcières, ce sont des violeurs, des criminels. Il faut dire à toutes ces victimes que vous n’aimez pas la chasse aux violeurs et aux criminels ! C’est cela le vrai mot, pas sorcières mais violeurs, criminels. Merci Mme Duperey au nom de toutes les victimes, de toutes celles qui ont le courage de parler de leur demander maintenant de se taire parce que ça fait trop longtemps. »

Anny Duperey fait machine arrière

Sur la Toile, Alexandra Lamy n’a pas été la seule à critiquer les déclarations de l’actrice, âgée de 76 ans. Mais cette dernière a prouvé qu’elle restait à l’écoute des autres. Et, elle a revu sa position en découvrant le tollé sur les réseaux sociaux. Aussi, Anny Duperey a tenu à préciser ses propos. Elle a ainsi rappelé son engagement féministe, qui ne date pas d’hier.

« Je tiens à affirmer qu’évidemment, je condamne toute action de viol ou d’abus de pouvoir séducteur – qu’il ait lieu à l’encontre d’adultes et surtout d’enfants ou adolescents. (…) Ce n’est pas pour rien que je suis marraine depuis plus de 30 ans d’une association en faveur de la défense des enfants ! De même que j’ai toujours défendu ardemment la cause des femmes, à titre personnel et en participant à nombre de manifestations en faveur de cette cause – pour laquelle il y a encore tant à faire. (Ce n’est pas par hasard que je fus l’une des premières signataires pour la libération de Jacqueline Sauvage.) »

La comédienne estime qu’il s’agit d’une maladresse. Elle explique aussi qu’elle tentait simplement de calmer ce débat très sensible.

« Ce que j’ai voulu, très maladroitement, j’en conviens, car il est bénéfique que les victimes s’expriment enfin, après un si long silence, c’est tempérer l’emballement médiatique »

À lire Judith Godrèche aux César 2024 : « Une foule qui vous regarde dans les yeux ce soir »

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :