Booba ironise sur Gims : « Faut payer les sacs à la sorcière… »

Connu pour sa carrière de rappeur et ses tacles assassins sur les réseaux sociaux, Booba a décidé de recadrer Gims.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Né en 1976 à Sèvres, Booba fait carrière dans le milieu du rap depuis les années 1990. Initialement, il a fait ses débuts au sein du groupe Lunatic. À partir de 2002, il a choisi de se lancer en solo. Son style a évolué au fil du temps. Mais on le connaît surtout pour ses tubes comme Boulbi, Numéro 10, ou plus récemment, Abidal. Non seulement, l’artiste a toujours su placer des rimes acérées dans ses morceaux. Cela dit, sur la Toile, il sait aussi frapper fort, avec des répliques souvent sans pitié. Après avoir critiqué Kylian Mbappé, il a choisi d’interpeller Gims, un autre rappeur très célèbre, sur X. On vous explique tout !

Booba pointe les incohérences de Gims

Ce rappeur n’a pas tout à fait le même univers musical que lui. Mais cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas tous les deux réussi à faire leurs preuves en tant qu’artiste. Gims a réussi à se faire connaître en intégrant le groupe Sexion d’Assaut, dans les années 2000. Il ne se lance en solo qu’à partir de 2013. Rapidement, il cartonne avec des hits comme Bella ou encore Mon cœur avait raison. Marié depuis 2005 avec son épouse, DemDem, il est aussi père de 4 enfants. Depuis ses débuts, il a fréquemment revendiqué sa foi. Après avoir grandi dans une famille catholique, il s’est converti à l’Islam en 2004. Mais selon Booba, le rappeur aurait des partenariats commerciaux plutôt surprenants pour un croyant.

En effet, chez les chrétiens comme les musulmans, les jeux de hasard et les paris sont considérés comme des activités illicites. Or, depuis peu, Gims prête ses traits à une société qui encourage le public à parier, dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations de football. Forcément, en tombant sur l’une de ces publicités, Booba ne pouvait laisser passer sans rien dire. Il a donc décidé de se moquer publiquement de Gims. Allant jusqu’à sous-entendre que ce dernier aurait besoin d’argent, pour financer le shopping de sa femme.

« Gims… Paris sportifs halal… Tu souffres, faut payer les sacs à la sorcière… »

À lire SNEP : voici le top 5 des singles les plus écoutés ces derniers jours…

Les nombreux combats du rappeur

Cette énième petite phrase de Booba risque de susciter de nombreux rebondissements. On peut regretter qu’il aille loin en injuriant l’épouse d’un artiste de la sorte. Il faut dire que ces dernières années, le rappeur ne se cantonne plus à la musique. Sur la Toile, il a un cheval de bataille : démasquer les menteurs et les arnaqueurs. D’ailleurs, on lui doit l’affaire Shauna Events. Avant les journalistes, il dénonçait déjà les dérives des influvoleurs et de Magali Berdah. Et en novembre dernier, on a même pu le voir dans Complément d’enquête, pour évoquer Cyril Hanouna. Parfois qualifié de harceleur, Booba ne vit pas en dehors de l’actualité et des polémiques. Loin de là !

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :