Victoires de la musique 2024 : Vianney et Gazo ex-æquos au titre d’artiste de l’année

Ce 9 février 2024, lors des Victoires de la musique, Gazo et Vianney sont tous les deux lauréats. Une situation inattendue...

© France 2

Afficher Masquer les titres

Diffusée sur France 2, la cérémonie organisée ce 9 février réunissait de jeunes artistes, parfois peu connus du grand public. Mais aussi des stars comme Louane, Vianney, Aya Nakamura ou encore Étienne Daho. À l’animation, on pouvait compter sur Cyril Féraud. Ainsi que sur Léa Salamé. Ces derniers jours, chacun a pu compter sur les votes du public. Or, une fois le décompte terminé, les Victoires de la musique 2024 ont fait face à un résultat inattendu. En effet, deux nominés ont fini ex æquo, dans la catégorie artiste masculin de l’année. On vous explique tout !

Gazo et Vianney : deux lauréats en une fois, aux Victoires de musique 2024

On peut dire que personne n’avait anticipé cette combinaison. Pour situer un peu le contexte, rappelons deux ou trois détails à connaître sur ces vedettes. Gazo a 29 ans. Depuis 2021, il fait carrière dans la musique, et plus précisément le rap. Un univers qui peut sembler bien éloigné de celui de Vianney à première vue. Ce jeune père de famille, propre sur lui, et ancien scout de France. Pourtant, le destin, en ce vendredi soir, a voulu qu’ils obtiennent le même nombre de voix. Aux Victoires de la musique 2024, 4 chanteurs devaient s’affronter pour ce titre d’artiste masculin de l’année :

  • Étienne Daho
  • Pierre de Maere
  • Gazo
  • Vianney

Or, suite au vote, il apparaît que les deux plus jeunes ont remporté la victoire, ex æquo. Aussi, en apprenant la nouvelle, beaucoup d’internautes ont commencé à se projeter avec ce binôme. Sur X (Twitter), certains attendent déjà une collaboration musicale entre Gazo et Vianney… Affaire à suivre…

À lire Renaud : pourquoi son état de santé préoccupe-t-il les fans du chanteur ?

La polémique prend déjà sur les réseaux sociaux

Si la majorité du public accepte ce résultat avec enthousiasme ou avec humour, d’autres ont du mal à vivre avec. Ainsi, sur la Toile, certains commencent déjà à douter du sérieux du processus de sélection. Allant même jusqu’à accuser l’équipe des Victoires de la musique 2024, d’avoir truqué le nombre de voix. Mais parmi tous ces sceptiques, les théories divergent. Il y a ceux qui estiment qu’on a favorisé Gazo pour renvoyer l’image d’une diversité parmi les artistes récompensés. Mais aussi ceux qui considèrent que Vianney ne méritait pas sa place, et qu’on la hissait à égalité avec le rappeur pour ne pas froisser certains téléspectateurs. En réalité, il s’agit, dans l’ensemble, de rumeurs sans fondements.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :