« Ça va pas tarder… » : Jean-Luc Reichmann remonte bientôt sur scène

Connu pour se carrière d'animateur, Jean-Luc Reichmann est aussi un comédien de talent. Il s'apprête à jouer au Théâtre des Nouveautés.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Né en 1960 à Fontainebleau, le présentateur a grandi en région Toulousaine. C’est d’ailleurs là-bas qu’il fera ses débuts sur les ondes. Tout en gravissant les échelons, Jean-Luc Reichmann interviendra aussi comme voix-off, ou doubleur. Mais en 1995, il décide de se lancer sur le petit écran, en présentant Les Z’amours. Depuis, il a fini par devenir un visage familier pour le grand public. De nos jours, il anime les 12 coups de midi sur TF1. Cela dit, il joue aussi la comédie, et tient le rôle-titre dans la série Léo Mattéï. Après avoir tourné les épisodes du programme tout l’été, il va maintenant se produire sur les planches. On vous explique tout !

Jean-Luc Reichmann fait une halte pour assurer la promo du spectacle

Si vous connaissez l’animateur, vous savez qu’il ne se limite jamais à une seule activité. Les trajets ne lui font pas peur, et le travail non plus. D’ailleurs, sur son temps libre, il reste généralement très dynamique. Adepte de pétanque, il est aussi féru de sports collectifs. Ce 3 février 2024, Jean-Luc Reichmann avait enfilé son casque et enfourché son deux-roues favori pour circuler dans Paris. Mais en arrivant place de la Bourse, à proximité du palais Brogniart… Il a décidé de s’arrêter. Et pour cause : il a aperçu l’affiche de la pièce qu’il jouera bientôt, fixée sur un kiosque.

« Eh, c’est rigolo, je voulais vous souhaiter un bon week-end. Je m’aperçois que finalement ça va pas tarder… », commence l’animateur, en pointant l’affiche du doigt.

En effet, à seulement quelques rues de ce fameux kiosque, se trouve le 24 boulevard Poissonnière, où Jean-Luc Reichmann présentera la pièce au public, avec la célèbre actrice qui l’a écrite. Et manifestement, la pression monte pour les deux vedettes, à 10 jours de la première

« On commence à avoir peur. À partir du 14 février au Théâtre des Nouveautés. Avec Isabelle Mergault. Apparemment, c’est partout, y compris à la Madeleine. Allez zou, vive les madeleines. Bisous, bon week-end. »

Un nouveau personnage, une nouvelle histoire…

Cette comédie, signée Isabelle Mergault, est centrée sur la vie d’un homme qui sort de prison. Après 18 ans de réclusion. Mais cette libération s’accompagne d’une contrainte : un bracelet électronique, attaché à sa cheville. André (joué par Jean-Luc Reichmann) devra tout faire, se réadapter à la liberté. Y compris se confronter aux incompréhensions de son épouse (Isabelle Mergault). Ou au rejet de sa fille, qui le considère comme un éternel absent. Pour réserver vos places, rendez-vous ici.

À lire Jean-Luc Reichmann, pris pour cible par des voleurs à son domicile…

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :