« Je les avais prévenus » : Cyril Hanouna taquine la matinale de TF1 et dévoile une parodie du générique

Lancé lundi dernier, Bonjour semble peu convaincre les téléspectateurs de TF1. Ses audiences n’ont fait que chuter et Cyril Hanouna ironise.

© C8

Afficher Masquer les titres

Bonjour rencontre quelques difficultés pour ses débuts. En effet, les scores d’audiences de la nouvelle matinale de TF1 ne cessent de dégringoler depuis son lancement lundi dernier. Une baisse qui semble amuser l’animateur de Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna va même jusqu’à se moquer des faibles audiences du nouveau programme de la Une.

Bonjour est lancé depuis le 8 janvier

Lundi 8 janvier 2024 à 7 heures du matin, TF1 a lancé sa nouvelle matinale intitulée Bonjour !. La Une a conçu ce nouveau programme en trois mois. Elle espère ainsi rebattre les cartes sur cette tranche horaire où France 2, grâce à Télématin, domine.

« Toutes les grandes chaînes mondiales ont un “morning show”, c’est une suite logique pour TF1 d’avoir un rendez-vous matinal d’info et de talk », a confié Bruce Toussaint.

C’est d’ailleurs ce dernier qui est aux commandes de la nouvelle matinale de la première chaîne. Plusieurs chroniqueurs l’accompagnent pour assurer ce rendez-vous tous les matins du lundi au vendredi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 (@tf1)

Seulement voilà, pour ses débuts, le succès n’est pas immédiat pour Bonjour. En effet, entre lundi 8 et mercredi 10 janvier, ses audiences ont chuté et Cyril Hanouna n’a pas manqué de le signaler.

À lire « Devine qui est de retour » : Camille Combal dévoile une caméra cachée, les internautes conquis

Un programme qui se veut accueillant

Se voulant accueillant, ce programme matinal a tout pour plaire au public. Vaste plateau à l’image d’un appartement cosy, une bande de chroniqueurs très connus… On peut dire que l’équipe de production de TF1 a pensé à tout.

Lors de son inauguration lundi dernier, Bonjour a accueilli Xavier Bertrand dans l’interview politique d’Adrien Gindre à 8 h 5. À 8 h 40, dans la rubrique culturelle, c’est Pascal Obispo, parrain de l’émission, que la matinale a convié.

Les téléspectateurs ont aussi eu droit à un JT toutes les 30 minutes, comme annoncé des semaines avant le lancement de l’émission. En parlant de téléspectateurs, ce lundi, ils étaient 512 000 à suivre l’émission, contre 625 000 pour Télématin.

Ce nombre est tombé à 292 000 le lendemain avant de remonter à 300 000 mercredi 10 janvier. D’où la réaction amusée de Cyril Hanouna, en direct sur C8.

À lire Familles nombreuses, la vie en XXL : départs, arrivées, découvrez les tribus de la saison 8

Cyril Hanouna ironise sur la situation

L’animateur de Touche pas à mon poste, n’a pas manqué de commenter cette chute d’audience. Et ce, non sans une pincée de moquerie. En effet, Bonjour n’a pas eu l’effet escompté lors de ses trois premiers jours de diffusion.

Si TF1 voulait concurrencer Télématin diffusé sur France 2, on peut dire que ce n’est pas encore gagné. Cependant, il faut relativiser ces scores, car la chaîne n’a fixé aucun objectif d’audience à Bruce Toussaint et ses chroniqueurs.

Cela n’a pourtant pas empêché Cyril Hanouna de faire des siennes. Selon ce dernier, la chute d’audience de Bonjour entre lundi et mardi est « un coup dur » pour le groupe TF1.

« Je les avais prévenus », a-t-il ajouté avant de lancer une parodie du générique de la nouvelle matinale.

L’équipe de TPMP s’est imaginé une scène où les chroniqueurs de Bonjour, rebaptisé Au revoir pour la blague, quittent un à un le plateau en disant « au revoir ».

À lire Christophe Dechavanne, accusé par son ex-compagne : « Il me terrorisait »

Après que Cyril Hanouna a lancé :

« J’ai bien peur que dans deux semaines, ce soit ça. »

Alors, Bonjour fera-t-il long feu ou disparaitra-t-il dans les semaines à venir comme le craint l’animateur de TPMP ? On verra dans les prochains jours si Bruce Toussaint et son équipe pourront changer la donne et clouer le bec à Cyril Hanouna.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :