« J’ai eu une saturation » : Amandine Pellissard se confie sur son sevrage

Révélée dans Familles Nombreuses, Amandine Pellissard n'a jamais caché sa toxicomanie passée, ni son traitement à la méthadone.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Il y a encore 4 ans, personne ne connaissait Amandine Pellissard et les siens. Mais la tribu a connu la notoriété en participant à Familles Nombreuses : la vie en XXL. Même si le clan n’apparaît plus dans ce docu réalité depuis 2022, la jeune maman peut désormais compter sur plus de 383 000 abonnés. Avant de passer à la télévision, Alexandre et son épouse avait 8 enfants. Or, les parents ont accueilli leur neuvième bébé, la petite Maéna, en août dernier. De nos jours, la mère de famille se consacre essentiellement à ses chères petites têtes blondes. Mais jusqu’ici, elle devait toujours suivre un traitement, lié à son ancienne addiction. Cela dit, depuis peu, la jeune femme a décidé d’arrêter de médicament, qu’elle prend depuis déjà 15 ans. On fait le point !

Amandine Pellissard souhaite dire adieu à la méthadone

L’épouse d’Alexandre joue carte sur table depuis le départ. Aussi, elle a déjà avoué qu’elle avait consommé de l’héroïne dans sa jeunesse. S’agissant d’une substance particulièrement addictive, elle a reçu l’aide d’un spécialiste pour mettre fin à sa dépendance. Ainsi, depuis une quinzaine d’années, Amandine Pellissard prend chaque jour un médicament, qu’on appelle méthadone. Ce traitement agit comme une solution de substitution. Et on ne peut pas vraiment l’arrêter du jour au lendemain, sous peine d’avoir de lourds effets secondaires. Ce qui explique pourquoi, dernièrement, la jeune maman semblait très remontée contre sa pharmacienne. En effet, cette dernière refusait de lui délivrer le traitement, au prétexte qu’elle n’avait pas reçu son ordonnance.

Amandine Pellissard
Amandine Pellissard se livre sur son sevrage – Crédits Photos : Capture Instagram @amandine.pellissard.off

Cependant, aujourd’hui, Amandine Pellissard a fait une grande annonce à ses abonnés. Visiblement décidée à passer à autre chose, elle a choisi de ne plus prendre de méthadone. Après avoir radicalement réduit la posologie, elle a purement et simplement renoncer à ce médicament, depuis déjà 2 jours. Rappelons que cette molécule crée une dépendance. Aussi, actuellement, elle traverse donc une phase de sevrage assez éprouvante.

« Je sais pas, j’ai eu une saturation. Je devais retourner à mon rendez-vous d’addicto. Et puis, je me suis dit… Bah, je vais faire un sevrage à la dure en fait. J’arrête. D’un coup. Comme ça. »

La mère de famille ressent les symptômes du manque

Amandine Pellissard n’a pas touché à l’héroïne depuis 15 ans. Cela dit, la méthadone a pris le relais. Et même si on parle d’un médicament légal, à condition d’avoir une prescription, l’arrêt brutal du traitement peut s’avérer difficile. La jeune maman semble plus déterminée et heureuse que jamais. Néanmoins, elle doit aussi composer avec des symptômes physiques plutôt douloureux.

« Je préfère en ch**, physiquement. Parce que psychologiquement ça va. Puisque je suis complétement détachée de cette dépendance passée. (…) C’est vraiment les douleurs musculaires, les crampes, les troubles divers et variés. Qu’on constate dans le corps. Les céphalées. Les moments aussi de tremblement. Qui vont parfois jusqu’à des convulsions. »

Espérons que la femme d’Alexandre pourra vite retrouver la forme. Et tourner enfin cette page, qui la ramène, sans cesse, aux erreurs de sa jeunesse.

À lire Familles nombreuses, la vie en XXL : départs, arrivées, découvrez les tribus de la saison 8

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :