Trimestres de retraite : les options possibles pour en gagner sans travailler plus

Vous comptez partir à la retraite bientôt ? Avant votre départ, il est important de vérifier s’il ne vous manque pas de trimestres retraite.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Parfois, il ne nous manque que quelques trimestres retraite pour toucher une indemnité mensuelle avantageuse pour le reste de notre vie. En effet, pour avoir droit à cela, il est nécessaire de cotiser plusieurs trimestres. Il existe cependant deux options pour en obtenir sans travailler plus.

Deux façons d’obtenir des trimestres retraite

Si vous voulez compléter vos trimestres manquants pour toucher une retraite à taux plein sans travailler plus, vous avez deux solutions. Soit miser sur les congés maternité, soit vous tourner vers le rachat.

Obtenir des trimestres grâce au congé maternité

Le 1er septembre prochain, l’âge de départ légal en retraite va reculer de 62 à 64 ans. Cependant, beaucoup ont peur de ne pas pouvoir cotiser assez de trimestres retraite pour avoir le taux plein. Pour éviter ce désagrément, vous avez deux options pour en obtenir gratuitement.

À lire Livret d’épargne : est-il possible d’en ouvrir un sans compte bancaire ?

Avec ces options, vous n’avez pas à travailler plus longtemps ou à accepter une réduction de votre pension. Les mères peuvent par exemple obtenir des trimestres retraite supplémentaires dans le cadre de leur congé maternité.

« 4 trimestres sont accordés en contrepartie de l’incidence sur la vie professionnelle de la maternité ou de l’accueil d’un enfant adopté et des démarches préalables à cet accueil », précise le site service-public.fr.

Trimestres retraite
Un couple de personnes âgées comptant les revenus sur une calculatrice – Crédits photos : iStock

Les parents peuvent aussi obtenir 4 autres trimestres en contrepartie de l’éducation de l’enfant durant les 4 années qui suivent sa naissance ou son adoption. Les deux parents dont la naissance ou l’adoption de l’enfant a eu lieu à partir de 2010 peuvent se partager ces 4 trimestres retraite.

Il est aussi possible de cumuler des trimestres retraite grâce au congé parental. Bien qu’égal à la durée de votre congé, vous ne pouvez pas la cumuler avec un congé maternité ou d’adoption et d’éducation. Les parents ayant trois enfants ou plus peuvent voir le montant de leur pension de retraite de l’Assurance retraite majorée de 10 %.

Obtenir des trimestres grâce à des rachats

Vous pouvez aussi racheter des trimestres retraite en raison des trous dans la vie professionnelle ne vous ayant pas permis de cotiser. Ces trous peuvent émaner de plusieurs raisons comme la reprise de ses études supérieures, la prise en charge d’un proche ou des raisons de santé.

C’est la loi Fillon qui vous permet cette possibilité de rachat de trimestres. En effet, il vous est possible de transformer vos années d’études post-bac en trimestres retraite. Il convient cependant de préciser que vous ne pouvez racheter que 12 trimestres.

À lire Des agents du fisc sous pseudonymes pourraient bientôt vous suivre sur les réseaux sociaux

Autre précision : le montant se calcule en prenant en compte votre âge, votre revenu annuel ainsi que l’option que vous choisissez. Cependant, si vous bénéficiez d’un départ en retraite anticipée pour carrière longue, vous ne pourrez pas utiliser cette option.

D’autres façons de valider des trimestres retraite

Il existe d’autres cas de figure vous permettant d’obtenir des trimestres retraite sans devoir travailler plus. Comme quand vous devez quitter votre travail pour accompagner un enfant ou un adulte en situation de handicap. De même si vous avez une carrière longue ou si vous faites votre service militaire.

Trimestres retraite
Le calcul de la pension – Crédits photos : iStock

Vos périodes de stage de formation professionnelle et vos périodes de rééducation professionnelle aussi vous font gagner des trimestres. Et ce, sans oublier vos allocations chômage qui peuvent vous permettre de valider un trimestre retraite tous les 50 jours. Il en va de même de votre première période de chômage non indemnisé.

Quid des trimestres retraite après la réforme ?

Avec la réforme des retraites qui va entrer en vigueur à partir du 1er septembre prochain, l’âge légal de départ va reculer. Il va passer à 64 ans pour ceux qui ont vu le jour à partir du 1er janvier 1968. Pour ceux dont la date de naissance se situe entre le 1er septembre et le 31 décembre 1967, le recule se fera de manière progressive.

À lire Plan d’économies : 6 choses qui vont changer pour le budget des Français

Ainsi, il va augmenter progressivement de 62 à 64 ans, avec trois mois supplémentaires par années de naissance. Avant l’arrivée de ce nouvel âge de départ, vous ne pourrez pas profiter de votre indemnité de retraite. Vous devrez dans ce cas vivre avec votre épargne jusqu’à vos 64 ans.

Si vous souhaitez obtenir une retraite à taux plein, il vous faudra obtenir 172 trimestres. Voire moins si votre date de naissance est avant le 1er janvier 1968. Si à vos 64 ans vous n’avez pas obtenu ces trimestres retraite, vous devrez subir une décote si vous souhaitez quand même partir en retraite.

Ceux qui choisissent de travailler jusqu’à leurs 67 ans pourront avoir une retraite à taux plein. Et ce, qu’ils aient ou non obtenu leurs trimestres retraite.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :