Angelina Jolie : sa carrière et sa vie privée

Difficile de parler de Hollywood, sans évoquer Angelina Jolie. À 47 ans, elle compte parmi les plus célèbres actrices au monde.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Née en 1975 à Los Angeles, cette vedette sublime a vu le jour dans une famille d’acteurs. En effet, ses parents sont Jon Voight et Marcheline Bertrand. Mais alors qu’Angelina Jolie n’a que quelques mois, les deux comédiens se séparent. Elle grandira ainsi avec sa maman à New York. Elle retourne en Californie à l’adolescence et suit quelques cours de comédie. Mais elle connaîtra aussi une période troublée, durant laquelle elle se définit comme une jeune fille punk, en pertes de repères. Malgré tout, elle rencontrera vite le succès, à travers le mannequinat. Et elle fait aussi ses débuts à l’écran très tôt... De sa jeunesse tumultueuse à son statut d’ambassadrice pour de nombreuses causes humanitaires, zoom sur son parcours hors du commun.

Angelina Jolie sur grand écran

Même si ses deux parents ont fait carrière dans la comédie, la belle estime que c’est sa mère qui lui a donné la vocation. Pourtant, elle aura facilement pu connaître un autre destin, sans son talent et sa bonne étoile. Car Angelina Jolie n’aimait pas vraiment se mettre en valeur ou se maquiller dans sa jeunesse. Plutôt du genre garçon manqué, elle a tout de même réussi à taper dans l’œil d’éminentes personnalités de la mode, du théâtre et de la mode. En revanche, ses jeunes années resteront longtemps troublées par sa relation conflictuelle avec son père.

Très rebelle, et parfois mal entourée, l’adolescente aura plusieurs conduites à risques. Elle passera même par une période d’addictions. Heureusement, Angelina Jolie a su sortir la tête de l’eau. Elle a repris ses études, et décidé de se concentrer sur sa carrière d’actrice. Un choix judicieux, quand on connaît la suite de son histoire.

À lire Maxime Dereymez : qui est le danseur qui excelle dans Danse avec les stars ?

Angelina Jolie
Angelina Jolie et sa mère en 1998 – Crédits Photos : Getty Images

La révélation

Avec son physique remarquable et son visage d’ange, Angelina Jolie va connaître la notoriété dès les années 1990. Après plusieurs rôles, dans des films à petits budgets, elle a enfin une chance se faire ses preuves en 1997. Elle prête alors ses traits au personnage de Cornelia Wallace, pour le biopic George Wallace. Cette performance lui permettra ensuite de décrocher une première récompense, un Golden Globe, à seulement 22 ans.

Peu de temps, elle marque également les esprits en apparaissant dans un téléfilm HBO Femme de rêve. Angelina Jolie y joue Gia, un personnage secondaire dans cette intrigue plutôt sombre. Pour son interprétation dans cette fiction télévisée, elle remportera un Golden Globe Award en 1998.

En 1999, elle fera également une apparition très remarquée dans Une vie volée. Ce film se déroule dans une maison de repos, où une jeune fille perturbée (Winona Ryder) se retrouve enfermée, sur demande de sa famille. Dans cette institution, elle fait la connaissance d’une autre adolescente, aussi charismatique que dangereuse. Il s’agit de Lisa, le personnage culte interprété par Angelina Jolie. Bien qu’elle ne tienne pas le rôle principal, elle crève l’écran dans ce long métrage.

Angelina Jolie cartonne dans les années 2000

Durant cette décennie, l’actrice incarne l’idéal de la femme parfaite. Et on retrouve son visage harmonieux à l’affiche de nombreux blockbusters. À commencer par Lara Croft : Tomb Rider, qui sort en 2001. Il est vrai qu’Angelina Jolie, incarne une version plus vraie que nature de cette célèbre héroïne de jeu vidéo. Ce rôle participera à en faire une star mondiale, avec des millions d’admirateurs.

À lire Pierre de Maere : naissance, passion, évolution… Tout savoir sur l’étoile montante

Angelina Jolie
Brad Pitt, Arnon Milchan et Angelina Jolie en 2005 -Crédits Photos : Getty Images

Contrairement à d’autres comédiennes, la belle ne se contente pas d’apparaître dans des films glamours. Aussi, on la retrouve souvent derrière des personnages qui mêle le charme avec un très fort caractère. Ainsi, en 2004, elle interprète brio la mère d’Alexandre le Grand (joué par Colin Farell), une reine comploteuse et calculatrice. Même constat lorsqu’elle partage l’affiche avec Brad Pitt, dans Mr. et Mrs. Smith, en 2005. Elle prête alors ses traits à une espionne au physique ravageur, qui s’avère avoir une facilité déconcertante à éliminer ses cibles et à gagner n’importe quel combat. On retrouve également un ton similaire dans Wanted: Ton destin, auquel Angelina Jolie participe en 2008.

Une mère de famille avec des engagements très forts

Sur le plan sentimental, l’actrice n’a pas traîné, puisqu’elle a épousé l’acteur Billy Bob Thornton à 25 ans. Pourtant, cette union n’a pas duré. Selon Angelina Jolie, elle ne se sentait pas connectée à son mari. Elle pense que cela a pu se produire car elle en savait encore trop peu sur elle-même. Ils auront tout de même un bébé, adopté en 2002 : Maddox Chivan. En parallèle, la belle aura aussi une relation amoureuse avec l’actrice Jenny Shimizu. Mais là encore, leur idylle ne débouchera pas sur une histoire sérieuse.

Tout change en 2005, lors, qu’elle entre dans la vie de Brad Pitt. À l’époque, il entretient une relation avec Jennifer Aniston. Aussi certains fans reprocheront longtemps à Angelina Jolie d’avoir brisé leur histoire. Néanmoins, les choses prennent une tournure très sérieuse entre les deux tourtereaux. Rapidement, l’actrice annonce atteindre son premier enfant de Brad Pitt, dès 2006. Ensemble, le couple, surnommé, Brangelina, accueillera de nombreux bambins, conçus biologiquement ou adoptés :

  • Zahara Jolie-Pitt, adoptée en 2005 à 7 mois
  • Shiloh Nouvel, née en 2006
  • Pax Thien, adopté en 2007 à 3 ans
  • Les jumeaux Knox Léon et Vivienne Marchelin nés en 2008.

Pourtant, si Brad Pitt et la comédienne se marie en 2014, ils divorceront dès 2016.

À lire Qui est Marc Simoncini, investisseur dans « Qui veut être mon associé ? » sur M6 ?

Résolument altruiste et sensible à la misère qui sévit dans de nombreux pays, Angelina Jolie s’engage beaucoup pour des œuvres de bienfaisance. Ainsi, depuis les années 2000, elle a visité plusieurs états d’Afrique et d’Asie, comme le Darfour, le Cambodge ou encore le Congo. Soucieuse de mieux connaître les difficultés des populations, elle n’hésite pas à se rendre dans les zones de conflits. Elle utilise sa notoriété pour attirer l’attention du public sur les causes qui lui tiennent à cœur. Elle mène ses actions en tant qu’ambassadrice de l’ONU.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :