Julien Cohen : tout savoir sur le célèbre antiquaire

Julien Cohen fait partie des hommes découverts tardivement par le grand public Français notamment avec l’émission Affaire Conclue.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Julien Cohen est un homme d’affaires et un antiquaire qui a gagné en notoriété après son passage dans l’émission Affaire Conclue. Il a officié dans l’émission d’enchères durant près de quatre ans. Mais au bout de ce laps de temps, il devra quitter l’émission. Même s’il ne tourne plus dans cette dernière, il reste un entrepreneur dans l’âme depuis son plus jeune âge et à d’autres sources de revenus. On vous explique tout ici. 

Julien Cohen
Julien Cohen lors d’un shooting photo à Paris le 17/10/2022 – Crédits Photos : Getty Images

Julien Cohen, les débuts 

Depuis son plus jeune âge, Julien Cohen a pour habitude de se rendre dans les allées des puces de Saint-Ouen avec ses parents. Mais finalement, arrivé à l’adolescence, il découvre une nouvelle passion, les jeux. De là, il commence a beaucoup joué notamment au backgammon et remporte de gros gains. Avec un tel style de vie, il n’attache que peu d’importance aux études. Alors forcément, il décide bien vite de se lancer dans le monde des affaires pour gagner sa vie. Et dès sa majorité, il fonde une société de télécommunications

Cette facilité dans le monde des affaires, Julien Cohen le garde encore aujourd’hui. Il a rapidement pu diriger différentes entreprises dans plusieurs secteurs. Et bien souvent les rachats entrent en cause. Finalement, dans les années 1990, il fonde l’une de ses sociétés les plus viables. Il crée une entreprise de coursiers nommée ATV pour À toute vitesse et les affaires marchent très bien. Mais malgré cela, il conserve sa passion pour les objets et cumule bien rapidement de très nombreux objets. 

À lire « C’est une émission en fin de vie » : Pierre-Jean Chalençon dézingue Affaire conclue et Julia Vignali

Les premiers pas

Alors comme une évidence, il va monter sa boutique d’antiquité à Saint-Ouen, là où tout a commencé. Cette affaire se lance en 2014 et ne manque pas de succès. Alors rapidement, il décide d’ouvrir encore de nouvelles boutiques aux puces. Finalement, trois ans plus tard, il va se faire repérer par la production de l’émission Affaire conclue. Et en quatre ans, il se crée sa place dans ce programme consacré justement aux beaux objets. Deux ans après avoir rejoint les rangs de l’émission, il décide de publier son premier livre, La vie est un jeu. Dans ce dernier, il retrace sa vie, mais aussi ses histoires d’amour. Et finalement, le 24 décembre 2021 il annonce par le biais de son compte Instagram qu’il va quitter Affaire conclue

Julien Cohen
Julien Cohen lors d’un shooting photo à Paris le 11/05/2022 – Crédits Photos : Getty Images

Nouveau départ pour Julien Cohen 

Alors, Julien Cohen a tout de même donné les raisons qui l’ont incité à quitter le programme. Ce dernier retranscrit un manque de temps libre pour lui, et donc son couple. 

Pendant ces quatre ans et demi, je me couchais tôt, j’avais une vie sociale un peu compliquée pour mon épouse parce que cela demande beaucoup d’énergie de tourner Affaire conclue. Et cette énergie, je la mettais sur le plateau au détriment de pas mal d’autres choses : pas de restaurants, pas de sorties le soir…”. 

Alors même si Julien Cohen a quitté le programme, l’entrepreneur dans l’âme qu’il est a déjà d’autres projets. Il profite de plus de temps libre pour lui et sa femme, mais aussi pour de nouvelles affaires. Il y a le projet d’un magazine dédié pour la brocante, mais aussi un autre programme télé dont tous les détails restent secrets. 

Un beau salaire ? 

Mais, à son départ d’Affaire conclue, de nombreuses personnes ont voulu en apprendre plus sur lui. Notamment Jordan de Luxe qui a pu avoir une entrevue avec lui. Et rapidement, la question de l’argent a pu se poser. Julien Cohen parle donc de son salaire dans l’émission de manière cash : 

Avant on était tous payés le même tarif : 1 000 euros par personne et par jour, pour 26 objets soit 38 euros par objet pour prendre le risque d’acheter un objet”. “Ça fait 300 000 euros, versus 1,2 million de dépensés et versus 500 000 invendables aujourd’hui parce que je les ai achetés trop cher”. 

Alors, il n’a visiblement pas pu gagner beaucoup d’argent. Puisque Julien Cohen avoue aussi qu’il se devait d’acheter. 

On ne peut pas ne pas acheter parce que si on n’achète pas, on ne revient pas. On ne va pas payer les gens à ne rien foutre, surtout quand ils animent pas en plus. C’est une règle induite, elle n’est pas sur le contrat”. 

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :