Récap de la semaine : le top des actualités pour votre pouvoir d’achat

En ce moment, tous les moyens sont bons pour préserver son budget. Voici le récap de la semaine, concernant votre pouvoir d'achat.

© iStock / image d'illustration

Afficher Masquer les titres

Depuis quelques mois, le contexte économique devient de plus en plus difficile pour les Français. Les ménages n’ont pas d’autres choix que de s’adapter, pour garder la tête hors de l’eau. Dans les supermarchés, les aliments coûtent de plus en cher. Et du côté des factures, on peut faire le même constat. Heureusement, au milieu de toutes ces mauvaises nouvelles, il y a quelques bons plans à ne pas rater, pour maintenir votre pouvoir d’achat. Voici un récap des informations qui ont marqué la semaine, pour vous aider à ménager vos finances.

Récap de la semaine : anticipez les prochaines échéances fiscales

Chaque année, ce petit rituel, rapide pour les uns, et angoissant pour d’autres, se remet en place invariablement. En effet, au printemps, le fisc demande aux contribuables de déclarer leurs revenus de l’année précédente. Et ce, afin de pouvoir calculer le montant des impôts que chacun devra payer.

Les nouveautés mises en place cette année

Comme toujours, l’administration fiscale reste à la pointe de l’innovation, en proposant la déclaration en ligne, préremplie. Mais dans notre récap de la semaine, nous devons aussi évoquer le nouveau barème, applicable cette année. En effet, le fisc a revu ses plafonds à la hausse, pour éviter de pénaliser les contribuables, dans un contexte inflationniste.

À lire Plan d’économies : 6 choses qui vont changer pour le budget des Français

N’oubliez pas : vous pouvez déclarer vos revenus en ligne dès le 13 avril 2023. La date limite varie du 25 mai au 8 juin 2023 selon votre département de résidence.

Récap de la semaine : n’oubliez pas vos avantages fiscaux

De nos jours, déclarer ses revenus ressemble à un jeu d’enfant. Il suffit de vérifier, et éventuellement corriger les données indiquées par l’administration fiscale. Néanmoins, dans ce récap de la semaine, nous tenions absolument à vous adresser ce rappel : n’oubliez pas vos avantages fiscaux.

En effet, si vous ne prenez pas la peine de les indiquer vous-même sur votre déclaration, les services d’impôts ne le feront pas non plus. Or, vous pouvez réduire votre fiscalité ou obtenir des crédits d’impôts dans de nombreux cas :

  • Si vos enfants ont une scolarité dans l’enseignement secondaire ou supérieur.
  • Si vous dépensez de l’argent pour faire garder un enfant de moins de 6 ans.
  • Si un de vos enfants majeurs reste sans activité, à votre charge.
Dans ce récap de la semaine, retrouvez des astuces pour gagner en pouvoir d'achat.
Dans ce récap de la semaine, retrouvez des astuces pour gagner en pouvoir d’achat – Crédits photos : iStock

Faites le point avec votre banque !

Cette semaine, Il était une pub a exploré la thématique des moyens de paiement et des frais bancaires. En effet, ces dernières années, les clients ont tendance à remarquer que les banques facturent de plus en plus.

À lire Taxe foncière : mauvaise nouvelle pour 2024, une nouvelle hausse est à prévoir

Récap de la semaine : réduisez vos frais bancaires

Ces dernières années, le secteur a évolué sur certains points. Notamment avec un surcoût de plus en plus élevé en cas de retrait. Mais aussi en ce qui concerne les frais liés à la tenue des comptes ou à vos moyens de paiement. Dans ces conditions, dans ce récap de la semaine, nous vous recommandons de faire un tour sur cet article pour limiter ces dépenses ! Il n’y a pas de petites économies.

Tirer profit de vos cartes bancaires

Le printemps vient de commencer, et déjà, il faut se dépêcher, pour réserver les vacances d’été. À ce propos, cette semaine, nous vous avons proposé un récap, concernant les différents avantages associés à ce moyen de paiement. Que vous utilisiez une Visa ou une Mastercard, vous avez automatiquement droit à des assurances ou encore à des services de rapatriement en cas d’urgence.

Selon votre carte bancaire, vous pouvez aussi bénéficier de réductions ou d’avantages, notamment pour éviter des temps d’attente trop longs dans certaines activités. Alors renseignez-vous, et profitez-en.

Récap de la semaine : zoom sur les prestations de la CAF !

Pendant que la crise impacte de nombreux ménages, des millions de familles peuvent se tourner vers la CAF ou la MSA pour obtenir un coup de pouce financier. Ces derniers jours, un guide des allocations accordées par la CAF a été publié en ligne. Ainsi, cette semaine, nous avons fait le récap concernant différents dispositifs utiles aux Français.

À lire Carrefour : c’est quoi cette assurance pour payer vos courses en cas de coup dur ?

Qui peut profiter de l’allocation de rentrée scolaire ?

Les vacances d’été sont encore loin. Mais certains anticipent déjà la rentrée 2023/2024 avec une certaine angoisse. Il faut dire que pour les parents, la crise fait de gros dégâts sur le budget. Certains ont de nombreuses bouches à nourrir, et le prix des fournitures flambe. Dans ce contexte, la prime versée autour de la mi-août a bénéficié d’une revalorisation.

Récap de la semaine : les aides parfois méconnues de la CAF

Ceux qui font carrière dans le monde agricole dépensent de la MSA. Les autres relèvent du régime général, et donc de la CAF, pour obtenir des allocations. Mais les dispositifs existants dans ces deux organismes restent sensiblement les mêmes. Pour finir ce récap de la semaine en beauté, nous allons évoquer deux prestations sociales souvent oubliées, faute de renseignement suffisant.

  • La PreParE ou prestation partagée pour l’éducation des enfants permet aux personnes ayant des enfants d’organiser leurs congés parentaux au mieux. Ainsi, ils reçoivent une indemnité, permettant de compenser la cessation totale ou partielle de leur activité professionnelle. Ce coup de pouce s’adresse autant aux papas qu’aux mamans, et les aident à passer du temps auprès de leurs enfants en bas âge.
  • L’AEEH ou Allocation d’éducation de l’enfant handicapé, a pour but d’aider les parents à faire face aux problèmes de santé du mineur. Cette aide nécessite de faire des démarches auprès de la MDPH, en justifiant le handicap de l’enfant bénéficiaire. Bien sûr, cette allocation s’accompagne d’un complément, qui varie selon la gravité des pathologies constatées.

Sources : iletaitunepub.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :