Prestations familiales 2024 : les plafonds de ressources à connaître pour en bénéficier

Depuis le 1er janvier 2024, les plafonds de revenus pour bénéficier des prestations familiales ont augmenté. On vous explique tout.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Les prestations familiales sont des aides financières versées aux familles avec des enfants à charge. Elles sont attribuées par la Caisse des allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). Leurs montants varient selon les conditions de ressources et de résidence. D’ailleurs, cette année, les allocations vont connaître un changement important.

En effet, les seuils de ressources qui conditionnent l’accès à certaines prestations familiales ont augmenté de 5,3 % au 1er janvier 2024. Cela concerne les allocations familiales, la prime à la naissance ou encore l’allocation de rentrée scolaire (ARS). Quelles sont les conséquences de cette hausse ? Nous vous expliquons tout dans la suite de cet article.

Prestations familiales : les plafonds ont changé

Pour toucher les prestations familiales, il faut respecter des seuils de revenus, qui fixent le montant et les destinataires des aides. Ces plafonds sont ajustés régulièrement pour suivre l’évolution du niveau de vie et du budget des familles. En 2024, ces seuils ont évolué de 5,3 %.

À lire « Je n’ai plus rien » : une mère de 7 enfants devant rembourser plus de 22 000 euros à la CAF raconte son calvaire

Alors, d’où vient ce chiffre ? En effet, sachez que 5,3 % correspondent à l’évolution moyenne annuelle des prix hors tabac de 2022. Cela signifie que si votre revenu de 2022 a progressé de 5,3 %, vous conservez votre droit aux allocations familiales.

On parle bien de 2022, car pour calculer les prestations familiales de l’année N, l’organisme responsable se base sur les revenus de l’année N-2. Quoi qu’il en soit, pour cette année, quels sont les nouveaux seuils ?

Prestations familiales
Caisse d’Allocations Familiales de la ville de Lyon – Crédits photos : iStock

Les nouveaux plafonds des prestations familiales

Que vous soyez parents d’un enfant biologique ou adoptif, l’État vous accompagne financièrement. De plus, les plafonds de revenus pour bénéficier de certaines prestations familiales ont progressé de 5,3 % cette année. Voici ce qui va changer en 2024 :

1. La prime à la naissance et à l’adoption

La prime à la naissance et à l’adoption est une prestation familiale pour accueillir votre enfant biologique ou adoptif. Le montant de cette prime est de 1 019,40 euros nets par enfant né et de 2 038,81 euros net par enfant adopté (en vigueur jusqu’au 31 mars 2024).

À lire Compte CAF : pourquoi est-il fortement recommandé de changer votre mot de passe ?

Toutefois, attention, il faut respecter un plafond de revenus pour y avoir droit. Sans la majoration de 5,3 %, un couple avec un seul salaire et un enfant devait gagner moins de 33 040 euros. Cette année, la limite de revenu à ne pas dépasser passe à 34 791 euros.

2. L’allocation de base de la PAJE

La PAJE ou Prestation d’accueil du jeune enfant est une aide dont le versement s’effectue de manière mensuelle pendant 3 ans. La prestation familiale s’adresse notamment aux parents d’enfants de moins de 3 ans ou les adoptants de jeunes de moins de 20 ans.

Cette prestation aide les parents à couvrir une partie des frais liés à l’éducation et au bien-être de leurs petits. Les conditions pour en bénéficier n’ont pas changé, sauf le plafond de revenus. Voici un tableau de service-public.fr qui résume les nouveaux plafonds pour 2024 des couples avec un revenu :

Prestations familiales
Plafonds de ressources suivant la situation de l’allocataire – Source : service-public.fr

3. Les allocations familiales

Si vous avez au moins deux enfants de moins de 20 ans qui vivent avec vous, vous pouvez prétendre aux allocations familiales. C’est une aide versée chaque mois par la CAF pour vous soutenir dans l’éducation de vos petits. Leur montant dépend de vos revenus, du nombre et de l’âge de vos enfants.

À lire Préremplissage des formulaires de demande pour le RSA et la prime d’activité : quels changements ?

Voici un tableau de la CAF qui vous donne les montants et les plafonds de ressources pour les allocations familiales :

Prestations familiales
Plafonds en vigueur du 1er janvier au 31 décembre 2024 – Source : caf.fr

Nous tenons d’ailleurs à préciser que ces 3 prestations familiales ne sont que des exemples parmi tant d’autres. En effet, il existe d’autres aides dont le plafond de ressources a été revalorisé de 5,3 % à partir du 1er janvier 2024 et jusqu’au 31 décembre 2024.

Voici une liste non exhaustive :

  • Le complément familial
  • L’allocation de rentrée scolaire (ARS)
  • Le complément de libre choix du mode de garde (CMG)
  • L’allocation forfaitaire en cas de décès d’un enfant

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :