Miss France : où en sont les anciennes gagnantes après avoir décroché le prestigieux titre ?

Ce dimanche 16 décembre, une nouvelle Miss France sera élue à Dijon. Mais que sont devenues les anciennes gagnantes du concours de beauté ?

© TF1

Afficher Masquer les titres

Qui sera la prochaine Miss France ? Ce 16 décembre 2023, vous pourrez découvrir les 30 candidates qui vont s’affronter pour le titre de Miss France 2024, lors d’une soirée exceptionnelle diffusée sur TF1. Elles rêvent toutes de succéder à Indira Ampiot et vivre une année de règne riche en expériences et en rencontres. Pour cette occasion, découvrez ce que sont devenues les anciennes reines de beauté.

Miss France, un tremplin pour la carrière

Le suspense est à son comble ! Le 16 décembre 2023, Indira Ampiot va passer le flambeau à la nouvelle Miss France. Ainsi, 30 candidates, venues de toute la France, vont s’affronter sur la scène de Dijon, sous les yeux des millions de téléspectateurs de TF1.

La gagnante ne sera pas seulement la plus belle, mais aussi la plus élégante, la plus cultivée et la plus engagée. Pour ces motifs, elle aura le privilège de représenter la France pendant un an, avec une forte exposition médiatique.

À lire Emilien fête une occasion très spéciale avec Zette sur le plateau des 12 Coups de midi !

D’ailleurs, le concours de Miss France n’est pas seulement un concours de beauté, c’est aussi une opportunité de carrière. En effet, beaucoup d’anciennes lauréates ont su tirer parti de leur titre pour se faire un nom dans des domaines variés. Chanson, cinéma, presse, mode, etc.

Iris Mittenaere en est un exemple parfait. La Lilloise a su se faire remarquer sur le petit écran et les réseaux sociaux. Cette ancienne étudiante en chirurgie dentaire a changé de voie et s’est lancée dans l’animation, la danse, la mode et la beauté.

La Miss France 2016 a notamment animé Ninja Warrior, participé à Danse avec les stars, et représenté des marques prestigieuses. Bref, elle a une carrière riche.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Certaines Miss France retournent à la vie normale

Être Miss France, c’est un rêve pour beaucoup de jeunes femmes. Pourtant, c’est aussi une responsabilité qui peut peser sur les épaules. Effectivement, certaines gagnantes ont choisi de revenir à leur vie d’avant, en poursuivant notamment leurs études.

À lire The Voice : une candidate reprend du Jul et fait déjà le buzz sur la Toile avant même la diffusion sur TF1

C’est le cas de Marine Lorphelin, qui a en effet repris ses études de médecine générale après son règne. Cela dit, son titre de Miss France 2013 n’a pas toujours été bien vu à l’hôpital. Pour cela, elle a dû faire face à des préjugés, voire des moqueries.

À ce propos, voici ce que la jeune femme a déclaré sur le plateau de Télématin en juin 2022 :

« J’ai senti les regards posés sur moi pour évaluer si j’étais sérieuse et si j’en avais un petit peu dans la tête. C’est vrai qu’on a du mal à se défaire de ces clichés. »

Toujours dans le cas des Miss qui retournent à la vie normale, on peut aussi citer Cindy Fabre. Pour rappel, la Miss France 2005 a choisi la discrétion. Après son sacre, elle a travaillé dans une agence événementielle à Dijon, loin des paillettes.

Cependant, en 2022, elle a fait son grand retour sur le devant de la scène. La mannequin prenait la succession de Sylvie Tellier à la présidence du comité Miss France.

Le rôle prépondérant de Geneviève de Fontenay

Geneviève de Fontenay a été la figure emblématique du concours Miss France pendant des décennies. Elle nous a quittés cette année à l’âge à 90 ans, laissant derrière elle un héritage inoubliable. Avec son chapeau et son look rétro, la femme d’affaires a imposé sa personnalité et son franc-parler dans les médias.

À lire Familles nombreuses : deux clans emblématiques signent leur retour à l’écran !

Ainsi, La Dame au Chapeau a défendu sa vision de la beauté et de l’élégance à la Française, parfois au prix de polémiques. Il est à noter que l’édition 2024 Miss France devrait lui rendre hommage. En effet, l’animateur Jean-Pierre Foucault a confirmé cette information auprès de Midi-Libre le 2 août 2023.

« Bien sûr, c’est quand même la moindre des choses, on n’a pas encore imaginé quelle tournure cela allait prendre, mais le 16 décembre, à Dijon, un hommage sera rendu à Geneviève de Fontenay », a révélé le maître de cérémonie, qui animera l’émission sur TF1 pour la 29e fois.

La toute première femme couronnée Miss France

Le 10 mai 1920, la France élisait sa première Miss, ou la plus belle Française. Il s’agissait d’Agnès Souret, une jeune Basque de 17 ans, originaire d’Espelette. Avec son teint clair, ses cheveux châtain clair et ses yeux bruns, elle mesurait 1,68 m.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 (@tf1)

La jeune femme avait un père breton et une mère basque. Durant la compétition, elle a été choisie parmi plus de 2 000 candidates, puis parmi 49 finalistes. Ensuite, la candidate a affronté 6 autres prétendantes et a remporté le titre avec près de la moitié des votes du public.

La première Miss France a gagné 4 000 francs et a réalisé son rêve de devenir une star de cinéma. Avec cet argent, la jeune femme a commencé sa carrière aux Folies Bergères à Paris. Hélas, elle est morte à l’âge de 26 ans, victime d’une péritonite mal soignée, en Argentine.

Sources : femmeactuelle.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :