Prime de Noël 2023 : bénéficiaires, montant et versement, ce qu’il faut savoir

La prime de Noël est versée à certains ménages modestes durant la période des fêtes de fin d’année. Comment savoir si vous êtes éligible ?

© IStock

Afficher Masquer les titres

Depuis 1998, la prime de Noël se verse tous les ans à l’approche des fêtes de fin d’année. Elle bénéficie aux allocataires de la CAF, aux bénéficiaires des minima sociaux affiliés à Pôle emploi, et aux agriculteurs par le biais de la Mutualité sociale agricole (MSA).

À l’origine baptisée « prime exceptionnelle de fin d’année », elle maintient sa tradition d’attribution par la CAF, Pôle emploi, ou la MSA. C’est une forme d’aide financière spécialement conçue pour les ménages aux ressources les plus modestes. On vous dit tout.

Quel est le montant de la prime de Noël 2023 ?

Chaque année, la prime de Noël est automatiquement allouée aux bénéficiaires des minima sociaux et aux demandeurs d’emploi. Son montant est non imposable, donc exempt d’impôt sur le revenu.

À lire Montant net social : voici comment déclarer vos ressources auprès de la CAF

Les bénéficiaires de la CAF et de la MSA

Pour les bénéficiaires de la CAF et de la MSA, le montant de la prime de Noël varie en fonction de la situation familiale. Les montants pour 2023 sont les suivants.

Pour une personne seule ou un parent isolé :

  • Sans enfant : 152,45 euros
  • 1 enfant : 228,67 euros
  • 2 enfants : 274,41 euros
  • 3 enfants : 335,39 euros
  • Par enfant supplémentaire : 60,98 euros
Primes
Plusieurs billets de banque en Euro et des petits cadeaux pour illustrer la prime de Noël – Crédits photos : iStock

Pour un couple :

  • Sans enfant : 228,67 euros
  • 1 enfant : 274,41 euros
  • 2 enfants : 320,14 euros
  • 3 enfants : 381,12 euros
  • Par enfant supplémentaire : 60,98 euros

Les bénéficiaires de Pôle emploi

Pour les bénéficiaires de l’AER, de l’ASS ou de la RFPE, le montant de la prime de Noël est fixe, quel que soit le statut familial. En 2023, il devrait s’élever à 152,45 euros, à moins que les autorités optent pour une revalorisation.

À lire La Cour des comptes épingle la Caf

Prime de Noël : les conditions d’éligibilité

L’ouverture à la prime de Noël ne nécessite pas obligatoirement la citoyenneté française. En effet, cette aide est accordée aux individus dont les situations sont favorables en novembre ou décembre.

Pour les bénéficiaires de la CAF et de la MSA :

  • Les allocataires du Revenu de Solidarité Active socle (RSA)
  • Les allocataires du RSA socle et de la prime d’activité
  • Les allocataires de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS), qu’elle soit à taux majoré ou non

La prime de Noël de Pôle Emploi est aussi attribuée à certains individus seulement :

  • Les titulaires de l’ACCRE (aide à la création d’entreprise) à condition qu’ils étaient au régime de l’ASS auparavant
  • Les titulaires d’une rémunération de formation versée par Pôle emploi, suite à une allocation ASS
  • Les titulaires de la prime forfaitaire pour reprise d’activité
  • Les titulaires de l’Allocation Équivalent Retraite (AER)
  • Les titulaires de la Prime Transitoire de Solidarité (PTS, qui s’est substituée à l’allocation transitoire de solidarité depuis 2015)

Qui ne peut pas bénéficier de cette aide ?

Beaucoup se posent encore la question de leur éligibilité, car chaque situation est différente. Or, aucun des trois organismes distributeurs ne met à disposition un simulateur. Cela dit, vous pouvez vérifier votre éligibilité à l’une des aides éligibles à la prime de Noël en ligne.

À lire Allocation de rentrée scolaire : tout ce qu’il faut savoir sur cette prestation de la CAF

Prime de Noël
Bâtiment de la Caisse d’allocations familiales (CAF) du Morbihan – Crédits photos : iStock

En revanche, vous ne serez pas éligible à la prime de Noël dans les cas où :

  • Vous recevez l’Allocation Adulte Handicapé (l’AAH)
  • Vous bénéficiez de l’Allocation de Retour à l’Emploi (l’ARE)
  • Vous percevez le minimum vieillesse
  • Vous touchez déjà une prime d’activité

Comment obtenir la prime de Noël 2023 ?

Cette année encore, chaque foyer ne recevra qu’une seule prime de Noël. La démarche pour l’obtenir est simple. Si vous remplissez les critères d’éligibilité, aucune action de votre part n’est requise.

Votre CAF ou MSA effectuera un virement bancaire automatique en fonction des informations dont ils disposent. Cela dit, sachez que le moment exact où cette somme apparaîtra sur votre compte n’est pas sûr. Ce détail dépendra des délais de traitement de votre banque et de votre organisme de référence.

En général, la date prévue pour le versement de la prime de Noël 2023 est le 15 décembre. Les personnes qui touchent le RSA pour la première fois en décembre 2023 recevront également cette prime, mais leur versement surviendra en janvier 2024.

À lire Caf : les clients d’une banque en ligne, confrontés à des versements en retard

Si vous êtes éligible pour la prime de Noël, mais que vous n’avez pas reçu de paiement, veuillez contacter votre organisme référent.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :