Charlotte Gainsbourg : ses confidences sur la perte de sa maman, Jane Birkin

Lors d’une récente apparition publique, Charlotte Gainsbourg a évoqué le vide qu’a laissé sa mère, Jane Birkin, décédée en juillet dernier.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Ce samedi 21 octobre, Charlotte Gainsbourg était à Lyon. En effet, la réalisatrice avait assisté à la projection de son documentaire Jane by Charlotte. Une occasion pour l’artiste française d’avoir une pensée émue pour sa maman qui nous a quittés le 16 juillet dernier, à 76 ans. Dans cet article, découvrez ses confidences.

Un documentaire réalisé par Charlotte Gainsbourg

Pour rappel, c’était en juillet 2021, au festival de Cannes, que Charlotte Gainsbourg évoque pour la première fois son projet de documentaire. En effet, il s’agit d’une œuvre cinématographique mettant à l’honneur sa mère, Jane Birkin.

Ainsi, dans cet ouvrage, qu’elle a réalisé et intitulé Jane by Charlotte, les fans de la chanteuse peuvent découvrir plus en détail la relation qu’avaient les deux femmes. Mais la star britannique ne pourra pas voir le documentaire à l’écran.

À lire Jane Birkin, décrite comme « jalouse » de Judith Godrèche par Jacques Doillon

Pour la simple et unique raison que la maman de Charlotte Gainsbourg est décédée le 16 juillet 2023. Toujours en deuil, sa fille semble encore très touchée par la disparition de Jane Birkin. Elle a par ailleurs fait un émouvant discours récemment.

Charlotte Gainsbourg
Charlotte Gainsbourg, Jane Birkin et Alice Attal arrivent à la 48ème cérémonie des César à L’Olympia le 24 février 2023 à Paris, France – Crédits photos : Getty Images

Encore très affectée par la mort de sa maman

En effet, samedi 21 octobre 2023, la fille de Serge Gainsbourg avait participé à un événement cinéma à Lyon. Il s’agit du festival Lumière où le documentaire de Charlotte Gainsbourg sur sa mère a été diffusé.

Naturellement, la réalisatrice de Jane by Charlotte est montée sur scène pour prendre la parole. Sans surprise, durant sa prise de parole, la quinquagénaire n’a pas manqué d’avoir une pensée émue pour sa défunte maman.

« Elle me manque tellement que je ne formule encore rien », a-t-elle commencé, visiblement prise d’émotion, rapportée par Closer.

Cela avant d’ajouter :

« Je n’ai pas encore osé imaginer ce que ce film signifiera à mes yeux dans le futur. »

Ces quelques mots soulignent l’immense amour, mais aussi le deuil que traverse Charlotte Gainsbourg. Il lui faudra certainement un peu plus de temps pour pouvoir tourner la page, car la blessure est encore très récente.

Pourquoi ce documentaire est-il si important ?

En outre, il convient de souligner que ce documentaire représente beaucoup pour Charlotte Gainsbourg. En plus de parler de sa mère, cette œuvre cinématographique lui a permis de se rapprocher de celle qui l’a mise au monde.

À lire Jane Birkin : ses écrits confirment les propos de Judith Godrèche

Par ailleurs, la réalisatrice de Jane by Charlotte aurait aimé avoir eu la possibilité de poser des questions à la chanteuse britannique. En effet, emplie d’émotion, la mère de Ben et Alice Attal serait « impatiente d’entendre ses réponses » et « ses réactions ».

« Nous avons eu un immense plaisir à nous rencontrer toutes les deux, nous rapprochant un peu plus à chaque fois, sa générosité grandissant au fur et à mesure qu’elle parlait de tout », a-t-elle témoigné.

Rappelons que Jane Birkin a été très appréciée de son vivant. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on l’a surnommée « la plus française des icônes britanniques ». Quant à Charlotte Gainsbourg, ce n’est pas son premier et certainement pas son dernier hommage à la star.

Charlotte Gainsbourg
Charlotte Gainsbourg à la 48e cérémonie des César du cinéma à l’Olympia le 24 février 2023 à Paris, France – Crédits photos : Getty Images

Charlotte Gainsbourg est très fière de son projet

Durant le festival, beaucoup de cinéphiles ont fait le déplacement pour assister à la projection de Jane by Charlotte. Pour sa part, bien que fière d’avoir réalisé son projet, Charlotte Gainsbourg ne peut ressentir qu’une sorte de malaise.

Comme elle l’avoue, la présentation du documentaire est un véritable supplice pour elle. Par ailleurs, même avant la disparition de la chanteuse, soit durant le tournage, c’était difficile pour elle, car elle était consciente de la mortalité de sa mère.

« J’ai eu tellement peur, pendant le tournage, que ce jour arrive. À chaque étape en fait, j’avais peur. Et ce jour est arrivé », a-t-elle dit.

Juste avant de lancer le documentaire, Charlotte Gainsbourg a conclu en disant :

« J’ai plus peur pour elle, ça c’est fini, mais je suis en manque. Alors, profitez bien d’elle. »

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :