TPMP : des révélations sur le suspect après le drame survenu au CHU de Reims

Ce mardi 23 mai, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont abordé un sombre fait divers, qui a eu lieu au CHU de Reims.

© Crédits photos : Twitter / C8

Afficher Masquer les titres

Si l’émission diffusée chaque soir sur C8 rencontre un tel succès, c’est surement grâce à la diversité des sujets qu’elle aborde. Sur le plateau, Cyril Hanouna peut passer enchaînent les sketchs, mais aussi les interviews ou encore des débats parfois houleux avec les chroniqueurs. Mais régulièrement, TPMP consacre également du temps d’antenne à des affaires plus sombres. Or, depuis quelques heures, la France s’émeut suite au décès d’une jeune infirmière du CHU de Reims. En cause ? Une attaque perpétrée par Franck, un quinquagénaire déjà connu pour des faits similaires. Michel Mary, journaliste au Nouveau détective, a donc fait un passage dans le programme pour donner des détails exclusifs concernant ce drame.

Une jeune mère de famille poignardée au CHU de Reims

Ce triste évènement a eu lieu dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 mai 2023. Ainsi, Carène, une infirmière de 38 ans discutait alors une secrétaire médicale d’une cinquantaine d’années. Les deux femmes se trouvaient dans les vestiaires du CHU de Reims, où elles travaillaient toutes les deux. Soudain, un inconnu a fait irruption dans la pièce, pourtant réservée au personnel de l’hôpital. Il a sorti un couteau de cuisine d’environ 20 cm, et a commencé à attaquer les deux femmes. Ensuite, il a d’abord blessé la secrétaire médicale, avant de se tourner vers Carène.

Celle dernière a reçu plusieurs coups. Comme les faits ont eu lieu au CHU de Reims, l’infirmière a rapidement pu commencer à se faire soigner. Malheureusement, son pronostic vital était déjà en jeu. Et malgré tous les efforts de l’équipe, elle a succombé à ses blessures. L’autre victime reçoit toujours des soins, mais devrait survivre à ce triste épisode. Ensuite, il faut savoir que les équipes de sécurité ont très vite localisé et immobilisé le meurtrier présumé. Elles ont immédiatement contacté la police, qui a pu l’emmener pour une garde à vue. Le personnel du CHU de Reims reste unanimement choqué par ce drame. Le Ministre de la Santé, François Braun a même pris la parole pour annoncer le décès aux médias, et transmettre son soutien à l’entourage de Carène.

À lire Laurent Ruquier : la fois où Isabelle Adjani l’a piégé en beauté

Michel Mary décrit le parcours tourmenté Franck, actuellement mis en examen

Le journaliste décrit un homme de 59 ans, déjà connu de la justice et ayant plusieurs été pris en charge en unité psychiatrique. D’ailleurs, en 2017, il avait déjà fait un passage devant la justice. On lui reprochait alors d’avoir poignardé plusieurs soignants. Malgré ces chefs d’accusation grave, Franck avait pu bénéficier d’un non-lieu en juin 2022. En effet, à la suite d’une expertise psychiatrique, la justice a estimé que sa santé mentale ne permettait pas de le considérer comme responsable. Ce qui annule toute possibilité de sanctions pénales. Alors que l’attaque au CHU de Reims a eu lieu le 22 mai 2023, une chambre d’instruction devait statuer sur son cas le 26 mai prochain.

En effet, depuis des mois, il faisait l’objet d’un suivi avec une mise sous curatelle renforcée. Néanmoins, la justice devait encore réfléchir aux mesures de sécurité pertinentes à mettre en place. Une cruelle ironie pour la jeune infirmière victime de ses a actes. Compte tenu de son état de santé, Franck ne semble pas avoir de mobile clair pour justifier ce crime. Durant sa garde à vue, il a tenu de nombreux propos incohérent. Selon lui, il s’agissait de se venger, après plusieurs passages en hôpitaux psychiatriques, au cours desquels il aurait subi des maltraitances. Sur le plateau de TPMP, Michel Mary et chroniqueurs se disent scandalisés. En effet, si la justice avait pris ce cas au sérieux plus tôt, le drame survenu au CHU de Reims n’aurait jamais eu lieu…

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :