Bactérie E.coli : attention, éloignez vos enfants de ces fromages

Certains types de fromages sont plus susceptibles de contenir la bactérie E.coli plus que d’autres. Gardez vos enfants loin d’eux.

© iStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

L’Escherichia coli, ou E.coli, est une bactérie qui vit normalement dans l’intestin des animaux et des humains. La plupart des souches sont inoffensives, mais certaines peuvent provoquer des infections graves. Des diarrhées sanglantes, des syndromes urémiques ou des méningites sont des symptômes les plus connus dus à l’infection à ce microbe.

Récemment, deux fillettes ont été hospitalisées après avoir consommé du morbier, un fromage au lait cru originaire du Jura. Après des analyses, les spécialistes ont révélé une intoxication alimentaire due à la bactérie E.coli. Ces cas soulèvent la question de la sécurité sanitaire de ces fromages. Quelles sont les précautions à prendre ? On vous répond.

Fromage au lait cru et bactérie E.coli

Vous le savez, certaines bactéries peuvent être très dangereuses pour la santé, en particulier chez les enfants. Parmi elles, on peut citer la bactérie E.coli. Cette dernière vit notamment dans notre corps, mais elle peut aussi causer de graves infections alimentaires.

À lire Listeria : ces fromages à raclette vendus en supermarché peuvent présenter des risques pour la santé

On la retrouve souvent dans la viande crue, mais aussi dans le lait cru. Pour information, on entend par lait cru tout lait qui n’a encore subi aucun traitement thermique, ni pasteurisation ni chauffage. Autrement dit, du lait qui vient directement du pis des animaux.

Bactérie E.coli
Plusieurs variétés de fromages dans une vitrine – Crédits photos : iStock

Notez bien que vous devez faire attention non seulement à ce produit, mais également aux denrées qui en résultent, comme le fromage. D’ailleurs, récemment, la bactérie E.coli a contaminé deux petites filles après que celles-ci ont consommé du fromage.

Bactérie E.coli : deux enfants contaminés

Clara, une petite fille de 18 mois, lutte contre une infection à la bactérie E.coli depuis le 19 décembre. Le bébé fait partie des deux cas recensés dans le Rhône, liés à la consommation de morbier. Hospitalisée à Lyon dans un état grave, l’autre victime est une fillette de 7 ans.

Selon BFMTV, début janvier dernier, Elise a été admise à l’hôpital Femme Mère Enfant de Bron pour se faire soigner. En effet, la fillette présentait des symptômes de syndrome hémolytique et urémique (SHU), une complication sévère de l’infection à la bactérie E.coli.

À lire « Il y a un problème » : Nagui raconte ce souvenir traumatisant de l’un de ses enfants

De ce fait, elle a dû subir une dialyse rénale pendant 3 semaines et s’est fait plonger dans un coma artificiel durant 25 jours. Notons qu’à l’heure où nous rédigeons ces lignes, la petite Clara a déjà repris conscience. Cependant, son pronostic vital reste engagé.

L’enquête sanitaire a révélé que Clara et Elise avaient toutes les deux consommé du morbier. Il s’agit d’un fromage à base de lait cru. Ainsi, quels fromages faut-il fuir ? Quels gestes adopter pour se protéger de la contamination alimentaire par la bactérie E.coli ?

Alerte sanitaire sur les fromages au lait cru

Ces derniers temps, les autorités sanitaires ont lancé une série de rappels de fromages au lait cru. En réalité, cela fait suite à la détection de la bactérie E.coli dans plusieurs produits laitiers. Ces rappels étaient donc à prévoir. Le roquefort, le brie, la tomme ou le reblochon font notamment partie des fromages concernés.

Bactérie E.coli
Analyse d’une plaque de culture bactérienne par une chercheuse dans un laboratoire – Crédits photos : iStock

Si cela vous intéresse, vous pouvez consulter la liste complète sur le site gouvernemental Rappel Conso. De son côté, le ministère de l’Agriculture rappelle les précautions à prendre face aux fromages au lait cru. Le gouvernement recommande d’éviter de consommer ces fromages si l’on fait partie des populations vulnérables.

À lire Antoine Griezmann : rare photo avec son épouse Erika et ses trois enfants

Ce sont notamment :

  • Les enfants de moins de 5 ans
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes immunodéprimées

Rappelons au passage que la bactérie E.coli peut entraîner des symptômes graves comme des diarrhées sanglantes, de la fièvre et des vomissements. Dans certains cas, elle peut aussi provoquer une insuffisance rénale aiguë, nécessitant une hospitalisation. C’est ce qui est arrivé à Elise, la fillette de 7 ans, qui a frôlé la mort en décembre dernier.

Sources : ladepeche.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :