« Les enfants veulent me tirer une balle » : Jean-Luc Reichmann sans filtre sur sa passion encombrante

Jean-Luc Reichmann, invité de l'émission On refait la télé sur RTL, a révélé avoir une passion qui agace tout particulièrement ses enfants.

© RTL

Afficher Masquer les titres

Jean-Luc Reichmann a plusieurs passions dans sa vie. À part celle pour le théâtre, il en entretient une pour les oiseaux, la pétanque ainsi que le rugby. Mais, celle qu’il vient d’évoquer lors de son passage sur RTL, il est le seul à l’avoir dans sa famille. Il faut dire que celle-ci est assez particulière, si on peut le dire ainsi.

Une véritable passion qui défie le temps

Vous ne le saviez peut-être pas, mais Jean-Luc Reichmann est un véritable passionné d’horlogerie. Mais attention ! Le compagnon de Nathalie Lecoultre ne collectionne pas les montres. Il a visé beaucoup plus grand.

Depuis maintenant plusieurs années, l’animateur des 12 coups de midi a amassé une collection impressionnante de pendules et de coucous. Mais dans son foyer, il est le seul à être excité devant ces objets.

« Je suis pendulé ! Je suis ‘coucouifé’. C’est catastrophique, parce qu’en plus, j’en ai retrouvé dans des cartons et les enfants veulent me tirer une balle », raconte Jean-Luc Reichmann dans l’émission On refait la télé.

Et d’ajouter :

« Quand on va tourner Léo Matteï à Marseille pendant trois mois, ils arrêtent toutes les pendules ! (…) Alors quand je reviens, il y a tout qui est arrêté. »

Jean-Luc Reichmann, « C’est un traumatisme pour eux »

Ce n’est pas la première fois que le présentateur star de TF1 évoque cette passion pour les horloges. Invité dans l’émission Quelle époque !, en janvier 2023, Jean-Luc Reichmann avait confié que tout aurait commencé avec le coucou de son grand-père. Il avait décidé de garder celui-ci avec l’horloge de sa grand-mère, du côté de la Bourgogne.

« Et puis, petit à petit, j’ai collectionné les horloges et les coucous », a expliqué le compagnon de Nathalie Lecoultre.

Jean-Luc Reichmann
Jean-Luc Reichmann assiste à la première parisienne de ‘Ce Soir Je Vais Tuer L’Assassin De Mon Fils’ au Cinéma Elysee Biarritz, à Paris – Crédits photos : Getty Images

Le doigt dans l’engrenage, il était déjà trop tard. Pour l’heure, on ne connaît pas la quantité exacte de ses pendules à la maison. En tout cas, elle doit être assez impressionnante pour parvenir à agacer ses enfants.

« J’en ai beaucoup aussi ! Mes enfants me détestent (…) Quand je pars, ils arrêtent tous les coucous et toutes les horloges parce que c’est un traumatisme pour eux », avait-il confié, faisant ainsi rire les personnes présentes sur le plateau.

En tout cas, c’est certain. Cette passion pour l’horlogerie, Jean-Luc Reichmann ne la partagera pas avec ses enfants.

À lire « Marche après marche » : Jean-Luc Reichmann se confie les prochaines saisons des 12 coups de midi

« C’est venu de là, oui »

Curieux, Éric Dussart, a demandé à Jean-Luc Reichmann si le nom de son émission sur TF1 ne venait pas de sa passion pour l’horlogerie. Ce à quoi, le papa de Swann a répondu par l’affirmative. Toutefois, il a confié que le titre original du jeu n’était pas Les 12 Coups de midi. Apparemment, il avait d’abord pensé à l’appeler Les 12 Coucous de midi !

Mais alors, pourquoi ce changement de nom ? C’est sa fille, encore toute petite à l’époque, qui a prononcé le mot « couscous » au lieu de « coucous ». Un lapsus qui a fait rire son père, et qui a finalement inspiré le nom définitif de l’émission.

« Ma fille, à l’époque, elle était toute petite et elle m’a dit ‘ah papa, c’est Les 12 Couscous de midi !’ Je lui ai dit que, non, ce n’était pas couscous, mais coucous. Mais ça vient de là effectivement. Et si vous regardez bien le générique, c’est un coucou déstructuré. C’est venu de là, oui », a indiqué Jean-Luc Reichmann.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :