Loana peut compter sur le soutien de Jérémy Bellet : « Elle a bien subi l’horreur… »

Révélée dans la saison 1 de Loft Story, Loana vient de vivre une période éprouvante. Son ami Jérémy Bellet a tenu à prendre sa défense.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

En 2001, tout semblait sourire à cette jolie blonde venue du sud de la France. D’ailleurs, lors de la première saison de Loft Story, la belle a très bien mené sa barque. Au point de gagner l’aventure. Cette expérience lui permet de remporter une magnifique villa à Saint-Tropez. Et lui ouvre aussi de nombreuses portes dans le mannequinat ou la musique. Malheureusement, Loana a aussi été entourée par des personnes malintentionnées. Ces dernières années, elle a ainsi connu différents problèmes de santé. Avant de sombrer dans la précarité. Dernièrement, l’ancienne lofteuse a vécu une effroyable mésaventure. Venue témoigner dans TPMP, elle reçoit désormais de nombreux commentaires hostiles… Une situation inacceptable pour son ami, Jérémy Bellet. Sur Instagram, il a tenu à recadrer les internautes qui s’en prennent à elle. Tout en confirmant sa version des faits. On vous explique tout !

Jérémy Bellet fait une mise au point, pour ceux qui taclent Loana

Le jeune homme mène une carrière de mannequin depuis des années à Paris. Mais les célébrités le connaissent aussi pour son engagement dans la lutte contre le harcèlement. Y compris en ligne. D’ailleurs, il en a récemment fait les frais, en dévoilant des images de son mariage. Jérémy Bellet avait ainsi échangé avec nos équipes, pour dénoncer cette vague de haine homophobe. À l’époque, il nous avait déjà confié qu’il regrettait l’absence de Loana, qui avait pourtant été invitée aux noces. Loin de lui en vouloir, il savait qu’elle traversait une période difficile.

Hier, la pionnière de la téléréalité a pris la parole dans TPMP. Face à Cyril Hanouna, elle est revenue en détails sur le viol affreux qu’elle a vécu. Et qui lui a laissé de nombreuses traces sur le corps, menant d’ailleurs à son hospitalisation. En détresse, Loana a parfois eu du mal à trouver ses mots lors de ce passage sur le plateau. Elle a même dû supporter les sarcasmes (plutôt malvenus) de Jacques Cardoze, concernant son élocution.

« Vous faites exprès de parler comme ça ? », lâche l’ancien journaliste de Complément d’Enquête, qui a rejoint TPMP en tant que chroniqueur en septembre dernier. 

À lire TPMP : qui sont les chroniqueurs les plus populaires d’après Instagram ?

Parmi les téléspectateurs, les avis sont mitigés. Dans l’ensemble, beaucoup estiment que Cyril Hanouna a été trop loin. En recevant Loana sans la ménager, et en tirant profit de son état pour booster les audiences. D’ailleurs, TPMP a supprimé les vidéos montrant le témoignage sur X. Trop tard, de nombreux internautes en profitent déjà pour moquer la blonde. Mais aussi pour insinuer qu’elle aurait menti à l’antenne. Jérémy Bellet a donc vivement réagi sur Instagram :

« Retrouvailles hier avec ma perle… Coup de gueule ! Je trouve cela dégueulasse que certaines personnes se permettent de remettre la parole de Loana en doute. Qui êtes-vous ? À part de pauvres c*ns cachés derrière un écran, à déverser vos m*rdes. Ayant Lolo très souvent au téléphone, je peux vous assurer deux choses. Loana a bien été hospitalisée le 12 janvier. Et elle a bien subi l’horreur d’un viol. »

Loana
Jérémy Bellet aux côtés de Loana – Crédits Photos : Capture Instagram @jeremybelletoff

Une icône en détresse

De nos jours, la téléréalité a beaucoup évolué. Les candidats ont maintenant droit à temps de pause, loin des caméras. Mais aussi à un suivi psychologique. Malheureusement, il y a une vingtaine d’années, les émissions ne prenaient pas tant de précautions avec les participants. Ainsi, Loana a connu la notoriété dans des conditions particulièrement brutales. Et cette expérience, à la fois unique et dévastatrice, peut expliquer les ennuis que la belle a connus par la suite. Espérons qu’elle pourra compter sur ceux qui l’aiment pour se reconstruire, loin des mauvaises langues…

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :