Qui veut être mon associé ? : ces deux entrepreneurs croulent sous les commandes après leur passage

Les cofondateurs d'Hydratis sont repartis avec une belle somme après leur premier passage dans la saison 4 de Qui veut être mon associé ?. Aux dernières nouvelles, ils sont assaillis de commandes.

© M6

Afficher Masquer les titres

Le mercredi 17 janvier 2024, Qui veut être mon associé ? a fait son grand retour sur M6. Tony Parker, Stéphanie Delestre et Kelly Massol ont intégré les membres du jury. Il s’avère que cette dernière a déjà réussi à gagner la part d’une société dès le premier épisode. En effet, les fondateurs d’Hydratis ont convaincu un bon nombre d’investisseurs. Cela dit, l’offre de Kelly Massol les a intéressés plus que celles des autres.

Qui veut être mon associé ? saison 4 : 400 000 euros de la part de Kelly Massol

Arrivés dans Qui veut être mon associé ?, Théo et Jérémy ont présenté Hydratis. Il s’agit d’une marque de pastilles solubles qui favorisent l’hydratation naturelle. Convaincu par le produit, Anthony Bourbon, l’un des célèbres investisseurs, leur a demandé 50 % de leur capital. Cependant, comme l’ont affirmé les cofondateurs, ce n’était pas le but de leur venue dans l’émission de M6.

« C’est énorme et on n’était pas du tout venus pour ça. On était venus chercher un associé et pas perdre la majorité de notre entreprise », a livré Jérémy.

Comme l’a expliqué Théo, l’offre du fondateur de Feed leur aurait fait perdre le contrôle d’Hydratis. À la recherche d’un associé, ils ont trouvé celle de Kelly Massol plus raisonnable. Effectivement, l’entrepreneuse leur a proposé 400 000 euros pour 5 % du capital.

Une très bonne affaire pour la nouvelle recrue ! Apparemment, la demande a été multipliée après la diffusion de Qui veut être mon associé ?. En seulement une soirée, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires croître de « 4 600 % ».

À lire Norbert Tarayre de retour sur M6 : cette nouvelle émission consacrée aux restaurants qu’il va animer

« Plus de 10 000 tubes ont été vendus en ligne »

Le lendemain de la diffusion de l’épisode de Qui veut être mon associé ?, Télé-Loisirs a interviewé les nouveaux collaborateurs de Kelly Massol. Ces derniers ont alors livré qu’ils ont vu un pic de trafic énorme après l’émission.

« Sur notre compte Instagram, on a gagné 4 000 abonnés pendant la soirée, et 2 000 ce jeudi matin », a confié Jérémy.

Selon les précisions de Théo, ils ont vendu « plus de 10 000 tubes » en ligne. Notamment, Hydratis a aussi enregistré « plus de 500 demandes » de la part de pharmacies. Visiblement, les deux amis ont eu raison d’avoir participé à l’émission.

Il ne faut pas non plus oublier le fait qu’ils pourront réaliser leur projet à l’étranger. En effet, Kelly Massol travaille avec des retailers à l’international. Actuellement, comme l’a livré Théo, Hydratis est encore à « 95 % en France ».

« Kelly Massol va pouvoir nous aider, c’est aussi pour ça qu’on l’a choisie. Elle a un produit qui s’est fait connaître sur le digital. Ce qui est quand même important pour nous, et elle a un gros focus pharma où elle se développe très bien et très vite », a expliqué Jérémy.

Ce dernier espère que la synergie pourra « entraider » leurs deux marques. Pour ceux qui veulent voir la présentation des autres entrepreneurs, le rendez-vous est à 21 heures 10, tous les mercredis. Cette saison, ils sont plus de 35 à participer à Qui veut être mon associé ?.

Sources : ozap.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :